Les cahiers de psychologie politique

Dossier : La psycholologie politique

Présentation du dossier « psychopathologies et politique »

Texte intégral

Ce dossier se veut une mosaïque de questions et de réponses sur les pathologies et leurs rapports à la vie politique. D’autant que la problématique touche plusieurs champs de recherche et diverses méthodes. Ainsi, ce dossier restera ouvert, et probablement viendra une suite. D’ailleurs, le sens du politique n’est pas escamoté sous prétexte d’une neutralité scientifique de la psychologie, dont personne ne peut être dupe.

Le constat sur l’état des troubles sociétaux reste navrant : l’évolution des mentalités et des pratiques sociales actuelles tend à miner l’équilibre psychologique des citoyens et sans doute de ceux qui (nous) gouvernent. Il y a là une remise en question de tout ce qu’incarnent traditionnellement l’autorité et l’ordre symbolique du pouvoir, ainsi que sa transmission : le langage, les liens de parenté, les lois et les valeurs de la société, sans oublier la « fin des idéologies » et le déclin des partis, le discrédit des hommes politiques et la méfiance face aux médias.

La « gouvernance » se fait de plus en plus dépendante des sondages et de la technocratie qui rendent l’opinion des citoyens de plus en plus superflue. Parallèlement, l’individualisme pousse les individus au repli sur eux-mêmes, et les nouveaux réseaux sociaux remplacent la « doxa » et  les pratiques anciennes de la politique.   

De multiples questions alors se posent : Quels sont l’impact et les effets sur la politique ? Y a-t-il encore des valeurs communes et une morale citoyenne ?  Quelle analyse politique envisager ? Doit-on penser à une révolte généralisée ? A un éclatement des institutions de contrôle social ? Quelle propédeutique proposer ? Quels symptômes affectent la vie politique ?

L’essentiel est de faire un survol des tendances fortes qui réduisent la portée alternative d’un projet politique, favorisant la présence d’un syndrome  psychopathologique.

Enfin, nous devons adresser un grand merci à tous ceux qui ont participé à la construction de ce dossier et à ceux qui, pour des raisons de temps, ne pourront pas collaborer. Cependant, fort probablement, nous aurons la possibilité de publier les articles en retard  dans notre prochain numéro.

Le Comité de rédaction

Pour citer ce document

, «Présentation du dossier « psychopathologies et politique »», Les cahiers psychologie politique [En ligne], numéro 24, Janvier 2014. URL : http://lodel.irevues.inist.fr/cahierspsychologiepolitique/index.php?id=2676