"
Climatologie

2016

Editorial. Hommage à la mémoire de Gérard Beltrando (1956 – 2016)

Sylvain Bigot et Sandra Rome

[Version PDF]

Texte intégral

Il est des pages qu’un responsable éditorial ne souhaite jamais voir apparaître dans la revue qu’il coordonne, celle-ci en fait partie car elle rappelle que l’un de nos amis et collègues nous a quitté… Gérard Beltrando est brutalement décédé le 28 janvier 2016, à l’âge de 59 ans, laissant un vide énorme dans la communauté des géographes-climatologues francophones, tant il est à la base de nombreux travaux initiateurs sur la topoclimatologie, le climat en milieu viticole et les approches reposant sur l’expérimentation de terrain, en France ou en collaboration avec des collègues étrangers. Centré sur les études tropicales durant sa thèse sur les précipitations en Afrique orientale, il avait ensuite élargi son champ de recherche à de nombreux pays partenaires en Europe, en Afrique, en Amérique du Sud et au-delà...

Son rôle et son influence sur l’Association Internationale de Climatologie a été très fort depuis l’origine, étant membre de plusieurs des Conseils d’Administration, et ayant organisé ou co-organisé plusieurs des colloques au cours des deux dernières décennies ; on retiendra surtout le colloque AIC d’Epernay en 2006 où Gérard avait démontré tout son savoir-faire sur le terrain, avec les acteurs socio-économiques et comme homme-orchestre. Son investissement à l’Université Paris 7 n’a jamais failli, endossant toutes les responsabilités pédagogiques et administratives, y défendant l’importance de la géographie sous toutes ses formes, y compris la climatologie. C’est ce qu’il a toujours soutenu dans les nombreux jurys, comités et instances auxquels il a participé sur les plans national et international.

Plus qu’un scientifique acharné de travail, curieux, bienveillant envers les jeunes chercheurs, c’était un homme de cœur et de confiance, qui ne donnait sa parole à la légère ni à ses étudiants ni à ses collègues. Beaucoup lui doivent son soutien et ses conseils avisés pour l’évolution de leurs travaux, de leur carrière ou même plus largement, de leur orientation personnelle. Il avait compris que par-delà l’excellence scientifique, c’était l’excellence humaine qui comptait, et les plaisirs de la vie aussi...

La parole et l’hommage de douze de ses anciens doctorants, réunis ci-après, résumera mieux que de longs discours ce que Gérard a laissé à notre communauté scientifique et universitaire…

Pour citer ce document

Référence papier : Sylvain Bigot et Sandra Rome « Editorial. Hommage à la mémoire de Gérard Beltrando (1956 – 2016) », Climatologie, 1970, p. 1.

Référence électronique : Sylvain Bigot et Sandra Rome « Editorial. Hommage à la mémoire de Gérard Beltrando (1956 – 2016) », Climatologie [En ligne], mis à jour le : 14/02/2017, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/climatologie/index.php?id=1157, https://doi.org/10.4267/climatologie.1157

Auteur(s)

Sylvain Bigot

Sandra Rome