Déchets, Sciences & Techniques

N°55


Transport électrocinétique des nitrates dans un sol argileux


Abdelkrim Hazourli, Sabir Hazourli et Maria Aurora Fernandez

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

La pollution et le devenir des nitrates dans les sols constituent un problème et un intérêt environnemental majeur. La prévision du risque est liée aux objectifs visés et aux procédés de traitements choisis. La technique électrocinétique de traitement a montré ses performances dans beaucoup de cas. Dans cette étude, elle a pour objectif de suivre le transport et la rétention des nitrates dans un sol argileux. Trois essais ont été réalisés à l’échelle du laboratoire à courant imposé de 0,050, 0,750 et 0,125 A. L’ensemble des résultats a montré le transport effectif des nitrates de la cathode vers l’anode et leur rétention dans le sol argileux. Les deux mécanismes mis à contribution dans ce transport sont l’électromigration et l’électroosmose. La faible consommation énergétique calculée (150 Wh/kg), comparée avec les consommations trouvées dans la littérature, motive l’expérimentation de cette technique électrocinétique à grande échelle.

Entrées d'index

Mots-clés : électrocinétique, nitrates, argile, transport, courant

Pour citer ce document

Référence papier : Abdelkrim Hazourli, Sabir Hazourli et Maria Aurora Fernandez « Transport électrocinétique des nitrates dans un sol argileux », Dechets sciences et techniques, N°55, 2009, p. 12-18.

Référence électronique : Abdelkrim Hazourli, Sabir Hazourli et Maria Aurora Fernandez « Transport électrocinétique des nitrates dans un sol argileux », Dechets sciences et techniques [En ligne], N°55, mis à jour le : 24/04/2015, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=1187, https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.1187

Auteur(s)

Abdelkrim Hazourli

Laboratoire de traitement des eaux et valorisation des déchets industriels, Faculté des sciences, département de chimie, Université de Badji-Mokhtar, BP 12, Annaba 23000, Algérie

Sabir Hazourli

Laboratoire de traitement des eaux et valorisation des déchets industriels, Faculté des sciences, département de chimie, Université de Badji-Mokhtar, BP 12, Annaba 23000, Algérie

Maria Aurora Fernandez

Centre énergétique environnement, Laboratoire de génie des procédés des solides divises, UMR CNRS 2392, Ecole des Mines d’Albi-Carmaux, Campus Jarlard, 81013Albi CT Cedex 09, France