Déchets, Sciences & Techniques

N°54


Utilisation de l’ACV par l’industrie minière :
Exemple d’application et principaux défis


Catherine Reid, Pascal Lesage, Manuele Margni, Michel Aubertin, Valérie Bécaert et Louise Deschênes

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

L’analyse du cycle de vie (ACV) est un outil d’analyse environnementale holistique qui permet la compilation et l’évaluation des entrants, sortants et impacts environnementaux potentiels d’un produit ou service durant tout son cycle de vie, du berceau au tombeau (c’est-à-dire de l’extraction et transformation première des ressources jusqu’à l’élimination en fin de vie, incluant les étapes de production et d’utilisation). La pertinence de l’ACV pour l’industrie minière se présente sous deux aspects. Premièrement, l’industrie minière a un rôle à jouer au niveau du développement des données d’inventaires qui permettront à la communauté ACV d’évaluer, pour des usages particuliers, les impacts environnementaux des matériaux primaires (tels les métaux) et de comparer ceux-ci avec les impacts des matériaux leur faisant compétition. Deuxièmement, l’industrie minière peut directement utiliser l’ACV pour évaluer les impacts environnementaux de ses propres activités, identifier les  points chauds  et évaluer les impacts de différentes technologies disponibles. Par exemple, les impacts environnementaux de différentes technologies employées dans l’extraction et la transformation de minéraux peuvent être comparés. Cette deuxième utilisation de l’ACV par l’industrie minière n’est toutefois pas très fréquente. Le présent article présente une telle application de l’ACV, en comparant des options de gestion de résidus miniers durant la vie de la mine et à sa fermeture. Quelques défis devant être relevés afin d’améliorer la pertinence des résultats de l’ACV dans le contexte des activités minières sont aussi présentés et discutés.

Pour citer ce document

Référence papier : Catherine Reid, Pascal Lesage, Manuele Margni, Michel Aubertin, Valérie Bécaert et Louise Deschênes « Utilisation de l’ACV par l’industrie minière :
Exemple d’application et principaux défis », Dechets sciences et techniques, N°54, 2009, p. 10-18.

Référence électronique : Catherine Reid, Pascal Lesage, Manuele Margni, Michel Aubertin, Valérie Bécaert et Louise Deschênes « Utilisation de l’ACV par l’industrie minière :
Exemple d’application et principaux défis », Dechets sciences et techniques [En ligne], N°54, mis à jour le : 24/04/2015, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=1228, https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.1228

Auteur(s)

Catherine Reid

CIRAIG, Ecole Polytechnique de Montréal, Québec

Pascal Lesage

Sylvatica, Québec, Canada

Manuele Margni

CIRAIG, Ecole Polytechnique de Montréal, Québec

Michel Aubertin

Chaire industrielle CRSNG Polytechnique-UQAT, Environnement et gestion des rejets miniers - Ecole Polytechnique de Montréal, Québec, Canada

Valérie Bécaert

CIRAIG, Ecole Polytechnique de Montréal, Québec

Louise Deschênes

CIRAIG, Ecole Polytechnique de Montréal, Québec