Déchets, Sciences & Techniques

N°23


Masit


Nouvel outil d’évaluation comparative pour technologies durables
Christophe Rafenberg

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

Une technologie, pour être durable, doit être plus sobre, plus propre et globalement plus économique mais aussi plus « responsable socialement ».
Cependant, si la notion « environnement » est intégrée dans le développement des technologies, la notion de durabilité est encore loin d’être évoquée.
Dans cette optique l’Ademe, le CEA, Ecobilan, EDF et l’IUT de Saint-Denis ont décidé de développer la méthode Masit : « Multicriteria Analysis for Sustainable Industrial Technologies ».
Masit déroule une « liste de vérification » exhaustive selon six étapes : l’identification des couples processus/ produit, l’identification des flux, la définition du cadre de l’étude, la définition des métriques, l’analyse des couples processus/produit, la mise en application. L’ensemble du projet est analysé aux travers de sept points de vue qui constituent une approche assez globale du développement durable : la réglementation, le fonctionnel, la technique et l’industrialisation, l’environnement, les risques industriels et technologiques, l’économie, le social
La méthode est multicritères, il nous fallait prendre en compte les interactions entre ces points de vues. Cela est réalisé au travers d’une grille d’interactions. Les valeurs affectées à cette interaction sont fonction de la problématique du décideur, des données recueillies, du contexte économique, politique, juridique et de la sensibilité des acteurs.
Les résultats sont ensuite représentés sur des graphiques à lecture rapide et reprenant les points de vues les plus importants pour le décideur. Nous pensons qu’à terme Masit peut contribuer aux démarches d’investissements, à l’élection des meilleures technologies disponibles et peut s’assurer de la durabilité d’un projet d’investissement.

Abstract

Technology, to be sustainable, has to be mare sober, cleaner, and generally more economical, but also more “socially responsible”. However, if the notion of “environment” is integrated into the development of technologies, the notion of durability is still far from being evoked.
Bearing this in mind, the Ademe, the CEA, Ecobilan EDF and the IUT of Saint-Denis have to decided to develop the Masit method: “Multicriteria Analysis for Sustainable Industrial Technologies”.
Masit has devised an exhaustive “checklist” following six stages: The identification of the process/product couples, the identification of the flow, the definition of the scope of the study, the definition of the system of measurement, the analysis of the process/ product couples and the application. The project as a whole is analysed taking into account seven different points which constitute quite a global approach to sustainable development: the reglementation, the functional, the technical and industrialisation, the environment, the industrial and technological risks, the economical and the social point of view.
The method consists of several criteria, and so we have to take into account interactions between these different points of view. This achieved by charting the interactions on a grid.
The values allocated to this interaction depend on the problematic faced by the decision maker, the information obtained, the economical and political context, the information obtained, the economical and political context, the legal aspects, and the awareness of the participants.
The results are then represented on a graph resuming the most important points concerning the decision maker.
We believe that in the future, Masit could contribute to investment procedures, to the choice of the choice of the best available technology (BAT), and would secure the durability of an investment project.

Pour citer ce document

Référence papier : Christophe Rafenberg « Masit », Déchets sciences et techniques, N°23, 2001, p. 3-8.

Référence électronique : Christophe Rafenberg « Masit », Déchets sciences et techniques [En ligne], N°23, mis à jour le : 26/01/2015, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=1363, https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.1363

Auteur(s)

Christophe Rafenberg

IUT de Saint-Denis UP13