Déchets, Sciences & Techniques

N°38


Gestion des déchets municipaux et des boues d’épuration, état de la gouvernance


Emmanuel Adler

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

Cet article présente une étude des enjeux liés à la gouvernance appliquée au domaine spécifique de la gestion des déchets ménagers et assimilés (DMA : ordures ménagères, déchets végétaux des collectivités, produits de curage des égouts, déchets industriels banals…), des eaux usées et des boues d'épuration (excréta anthropiques). C’est en particulier une analyse du rôle du public, acteur polyforme et mal défini (consommateur-pollueur et contribuable-électeur) qui est réalisée. Les procédures administratives invitant à sa participation peuvent se faire soit au travers d'enquêtes publiques, soit au travers d’outils de représentation associative plus ou moins complexes et efficaces, mis en œuvre à divers niveaux locaux (commission consultative ou de surveillance, comité départemental d'hygiène…). Centré sur la question des pollutions organiques putrescibles, c’est l’ensemble des opérations nomenclaturées qui est analysé, un tableau comparant les différents seuils de procédures (autorisation, déclaration). Enfin, missionné par le tribunal administratif (organe judiciaire en charge des procédures de contestation en référé) pour recevoir l'avis du public et formuler des conclusions motivées au préfet, détenteur de l'autorité administrative au niveau départemental, le commissaire-enquêteur et ses pouvoirs sont également abordés.

Abstract

This paper is focusing on current practices and procedures for municipal organic waste management facilities' implementation and management in France. Concerned by the vast group of local environment treatment facilities, i.e sewage treatment plants, municipal waste incinerators, storm water overflows…, the current work draws the present complexity of public involvement in those major environmental public services. The public, representing various and vague interests, is invited to participate in several ways to decisions affecting daily management of mostly citizens'wastes either collected diluted in water through sewers or under the solid form through dustbins. Participation takes place through public enquiries strictly defined by multiple laws or through permanent commissions dealing either with environmental issues or with public financing issues involving private delegation. Those various options to participate as public can take roughly two different ways. The first way to get involved in those complex issues is for the citizen to get informed and to report directly at the city council located by the project of concerned (after reading the Environmental Impact Assessment Study available to anyone at opening hours of the city hall). All registered opinions and questions must be consigned in the mandatory book of public comments which is systematically opened in any case and subject to strict regulatory control. The second way to participate can be achieved by accessing recent consultative committees, under public authority and empowered with or without voting permit, and represented by designated people from authorized bodies. Though detailed with a part dedicated to procedures, this paper also makes it clear that the waste management sector, given abundant failures caused by ignorance, amnesia or indifference, and concluding with the necessity and reinforced by EU positions, needs to change and simplify old and too complex regulatory constraints.

Entrées d'index

Mots-clés : déchets ménagers, assainissement, boues d'épuration, enquête publique, CLIS, CCSPL, gouvernance, incinérateurs, épandage, service public, délégation de service, participation du public, commissaire-enquêteur, installation classée, immondices, rapports, informations, contentieux, tribunal administratif

Pour citer ce document

Référence papier : Emmanuel Adler « Gestion des déchets municipaux et des boues d’épuration, état de la gouvernance », Dechets sciences et techniques, N°38, 2005, p. 20-28.

Référence électronique : Emmanuel Adler « Gestion des déchets municipaux et des boues d’épuration, état de la gouvernance », Dechets sciences et techniques [En ligne], N°38, mis à jour le : 18/03/2015, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=1913, https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.1913

Auteur(s)

Emmanuel Adler

Animateur du groupe gestion biologique des déchets de l'AGHTM/ASTEE, responsable de secteur technique à la Compagnie Nationale des Commissaires-Enquêteurs (CNCE), ACONSULT