Déchets, Sciences & Techniques

N°25


Évaluation d’une filière simplifiée de compostage des ordures ménagères


Naïma Hafid, Miloud El Hadek, Abdelwahab Lguirati et Ahmed Bouamrane

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

Le concept de protection de l’environnement s’oriente vers les méthodes de recyclage et de conservation de la matière organique. Au Maroc, les ordures ménagères sont riches en matières putrescibles. Toutefois leur compostage à grande échelle se heurte à leur forte teneur en eau et à la qualité du produit fini. Une filière simplifiée est expérimentée à Agadir avec des ordures ménagères séchées et non broyées. La caractérisation de dix andains de compost montre une amélioration de sa qualité. Cependant, le manque de finition du produit et sa salinité élevée limitent ses applications en agriculture.

Abstract

The concept of organic matter recovery for use in agriculture is attracting a great deal of attention. In Morocco, municipal solid waste contains large amounts of organic matter nevertheless, the composting facilities have some problems due to the high waste moisture level and to endproduct quality. A simplified composting system is experimented in a plant recently built in Agadir. Analytical results of ten samples taken from ten windrows of compost, which are 10 to 15 months, show some improvements of end-product aspects, however the presence of physical contaminants and the high soluble salt content limit its applications in agriculture.

Pour citer ce document

Référence papier : Naïma Hafid, Miloud El Hadek, Abdelwahab Lguirati et Ahmed Bouamrane « Évaluation d’une filière simplifiée de compostage des ordures ménagères », Déchets sciences et techniques, N°25, 2002, p. 13-17.

Référence électronique : Naïma Hafid, Miloud El Hadek, Abdelwahab Lguirati et Ahmed Bouamrane « Évaluation d’une filière simplifiée de compostage des ordures ménagères », Déchets sciences et techniques [En ligne], N°25, mis à jour le : 10/02/2015, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=2340, https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.2340

Auteur(s)

Naïma Hafid

Laboratoire de chimie minérale appliquée et génie des procédés – Université IBN Zohr - Faculté des Sciences - B.P 28/S Agadir 80 000 Maroc

Miloud El Hadek

Laboratoire de chimie minérale appliquée et génie des procédés – Université IBN Zohr - Faculté des Sciences - B.P 28/S Agadir 80 000 Maroc

Abdelwahab Lguirati

Laboratoire d’analyse environnementale des procédés et des systèmes industriels, Insa de Lyon - Domaine scientifique de la Doua - Bâtiment Sadi Carnot - 9, rue de la Physique – Villeurbanne

Ahmed Bouamrane

Laboratoire d’analyse environnementale des procédés et des systèmes industriels, Insa de Lyon - Domaine scientifique de la Doua - Bâtiment Sadi Carnot - 9, rue de la Physique – Villeurbanne