Déchets, Sciences & Techniques

N°25


Déchets et archéologie


Gérard Bertolini

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

L’archéologie n’est qu’une des sciences du déchet, et elle n’est elle-même que partiellement science du déchet. Les empreintes détritiques fournissent des enseignements :
• d’une part sur les conditions et les modes de vie du passé,
• d’autre part, de façon plus particulière, sur la gestion des déchets, autrefois.
La conservation différentielle des matériaux, suivant leur nature et les conditions du milieu, risque d’induire en erreur leur découvreur sur l’importance relative de leur utilisation.
Les progrès des équipements et des méthodes d’analyse permettent toutefois de révéler des traces insoupçonnées jusqu’alors.
Vis-à-vis de la connaissance des conditions et des modes de vie d’un passé lointain, force est de citer les travaux de Cuvier, relevant notamment de l’anatomie, de la paléontologie et de la biostratigraphie.
Le paléolithique est caractérisé par la taille du silex ; A. Leroi-Gourhan a montré ce que pouvait révéler à ce sujet un examen minutieux des « négatifs d’enlèvement ». De l’âge de pierre à l’âge de fer, les scories métalliques livrent également leurs secrets.
J. Barrau souligne l’existence de pratiques écologiques « avant la lettre ».
Parmi les déchets figurent (il s’agit même d’un « archétype ») les excreta, riches d’enseignements sur l’alimentation.
L’archéologie apporte de plus des informations sur la gestion des déchets (y compris la prévention), qu’il s’agisse de déchets (ruines) de bâtiments, de restes humains, de conservation des écrits ou de réemploi de supports d’écriture, de chutes neuves de fabrication ou de déchets d’usage, provenant d’activités commerciales ou administratives ou bien des ménages (foyers). Même les matières organiques fermentescibles ont laissé certaines traces.
On notera en outre que, dans divers cas, les pratiques de réemploi et de recyclage ont détruit des vestiges du passé ; de plus, elles induisent des risques d’erreur de datation et d’interprétation.

Abstract

Archeology is only one of the sciences of waste and is itself partially a science of waste.
The marks of the waste provide information :
• on the one hand on the conditions and ways of life,
• on the other hand, more particularly, on waste management in the past.
Differential conservation of the materials, whichdepends on the substance and its environment, maymislead the discover on intensity of their use.Fortunately progress of equipment and analysismethods make feasible the identification of tinyand unsuspected marks.
For a better knowledge of the life during fast past,the works of Cuvier (which are related to anatomy,paleontology and biostratigraphy) are important.The paleolithic is characterized by cutting of flint. A. Leroi-Gourhan has shown that a meticulous examination of the “negatives” of useful parts draw many lessons. From paleolithic to iron age, slagbrings information too, and J. Barrau puts emphasison early ecological practices.
On another hand, archeology brings information onwaste management, including prevention: wastefrom buildings (ruins), bodies (human remains),conservation of written works and reuse of thematerial (support), industrial scrap, waste fromcommercial and administrative activities, wastefrom households, including marks from organic fermentesciblematerials (biowaste).
However practices of reuse and recycling have destroyedsome interesting remnants and may misleadconcerning datation and interpretation.

Pour citer ce document

Référence papier : Gérard Bertolini « Déchets et archéologie », Déchets sciences et techniques, N°25, 2002, p. 18-27.

Référence électronique : Gérard Bertolini « Déchets et archéologie », Déchets sciences et techniques [En ligne], N°25, mis à jour le : 10/02/2015, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=2344, https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.2344

Auteur(s)

Gérard Bertolini

Economiste, directeur de recherche au CNRS - Université de Lyon I - 43, boulevard du 11 novembre 1918 - 69622 Villeurbanne cedex