Déchets, Sciences & Techniques

N°31


Synthèse de résines échangeuses de cations fabriquées à partir de déchets plastiques


E. Ben Bnina, S. Dridi-Dhaouadi et F. M'henni

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

Des résines échangeuses de cations ont été synthétisées à partir de déchets plastiques à base de polystyrène. Le but étant de pouvoir utiliser un matériau peu coûteux afin d’adoucir une eau de réseau très dure (60°F) en vue de son utilisation domestique (machine à laver) et industrielle (eaux de chaudière, eaux de refroidissement).
Après sulfonation de ces matériaux plastiques des résines sous forme de gel ont été obtenues avec des capacités d’échange cationiques (CEC) allant de 11,5 à 16,5 méq/l selon la nature du déchet. Des tests d’adoucissement de l’eau de réseau par ces résines ainsi que, par comparaison, par une résine commerciale ont permis de réduire la dureté de 11,6 méq/l à 2-3 méq/l. Le résultat du dosage de la capacité utilisée a en outre permis de démontrer que ces résines présentaient une affinité particulière vis à vis des cations divalents responsables de la dureté alors que la résine commerciale retenait tous les cations présents sans distinction.

Abstract

The objective of this work is to study the possible reuse of some plastic wastes mainly composed of polystyrene (yogourt packing and mug) as cationic exchangers. The resins, thus obtained, can be used as synthetic ion exchange resins (phenolic polymers as polystyrene).
Polystyrene wastes were sulfonated to obtain a strong acid cationic exchanger with an exchange capacity (CEC) varying from 11,5 to 16,5 meq/l depending on the waste. These samples as well as a commercial resin, for which the CEC is equal to 27 meq/l, were use for water softning, and enabled us to reduce the water hardness from 11,6 meq/l to 2-3 meq/l. A striking feature was that the synthesized resins had a particular affinity towards divalent cations, as the commercial resins removed both divalent and monovalent cations. These results show the possible use of the sulofonated polystyrene wastes for an economic water softning. Indeed, it can be for a great industrial and domestic interest to reduce in an economic way the hardeness of the water feeding boilers or wash machine.

Pour citer ce document

Référence papier : E. Ben Bnina, S. Dridi-Dhaouadi et F. M'henni « Synthèse de résines échangeuses de cations fabriquées à partir de déchets plastiques », Dechets sciences et techniques, N°31, 2003, p. 25-28.

Référence électronique : E. Ben Bnina, S. Dridi-Dhaouadi et F. M'henni « Synthèse de résines échangeuses de cations fabriquées à partir de déchets plastiques », Dechets sciences et techniques [En ligne], N°31, mis à jour le : 10/02/2015, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=2463, https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.2463

Auteur(s)

E. Ben Bnina

Faculté des sciences de Monastir, Département de chimie, Laboratoire de chimie industrielle appliquée et environnement, avenue de l’Environnement, 5000 Monastir, Tunisie.

S. Dridi-Dhaouadi

Faculté des sciences de Monastir, Département de chimie, Laboratoire de chimie industrielle appliquée et environnement, avenue de l’Environnement, 5000 Monastir, Tunisie.

F. M'henni

Faculté des sciences de Monastir, Département de chimie, Laboratoire de chimie industrielle appliquée et environnement, avenue de l’Environnement, 5000 Monastir, Tunisie.