Déchets, Sciences & Techniques

N°31


Mise au point d’un procédé expérimental de quantification de la teneur totale en créosote dans les bois imprégnés


J. Rauch, G. Trouvé, L. Delfosse et S. Durécu

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

La créosote est largement utilisée comme fongicide dans le traitement des bois d’extérieur (traverses de chemin de fer, poteaux électriques et téléphoniques) pour pallier aux effets climatiques (vent, pluie) et aux dégradations néfastes engendrées sur les insectes. Ces bois en fin de vie représentent actuellement un gisement de 100 000 tonnes de déchets par an sur l’ensemble de la Communauté européenne. Le retraitement et la valorisation de ces déchets dangereux monopolisent un grand nombre d’études. Si l’identification et la quantification de la totalité des molécules organiques aromatiques contenues dans une créosote sont largement décrites dans la littérature par l’utilisation de la chromatographie en phase gazeuse, la teneur globale en créosote d’un bois imprégné n’est en général pas connue. Cette étude expérimentale présente un protocole rapide de quantification de la teneur totale en créosote dans un bois imprégné par spectroscopie infrarouge.

Abstract

Organic preservatives like creosote are used to preserve wood from insects, fungi and water damage for many years. Poles for electric power or telephone and railroad sleepers are treated with this preservative and generate wood waste for which environmentally friendly treatment technologies need to be developed in the near future. These wood wastes which represent a large volume of material are classified as dangerous waste. These waste streams sum up to 100 000 ton of material per year in every major country of the European Community. While various types of creosotes have been extensively analysed as reported in various publications, a rapid method of evaluation of the quantity of creosote present in a given sample is not available. The present work is an attempt to validate such a protocol using Infrared spectroscopy, allowing the evaluation of the mass content of creosote in impregnated woods.

Pour citer ce document

Référence papier : J. Rauch, G. Trouvé, L. Delfosse et S. Durécu « Mise au point d’un procédé expérimental de quantification de la teneur totale en créosote dans les bois imprégnés », Dechets sciences et techniques, N°31, 2003, p. 36-40.

Référence électronique : J. Rauch, G. Trouvé, L. Delfosse et S. Durécu « Mise au point d’un procédé expérimental de quantification de la teneur totale en créosote dans les bois imprégnés », Dechets sciences et techniques [En ligne], N°31, mis à jour le : 10/02/2015, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=2469, https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.2469

Auteur(s)

J. Rauch

Doctorant, Laboratoire gestion des risques et environnement, 25 rue de Chemnitz, 68200 Mulhouse
Tredi Département recherche, 9 avenue de la Foret de Haye, BP 184, 54505 Vandœuvre-lès-Nancy

G. Trouvé

Professeur, Laboratoire gestion des risques et environnement, 25 rue de Chemnitz, 68200 Mulhouse

L. Delfosse

Professeur, Laboratoire gestion des risques et environnement, 25 rue de Chemnitz, 68200 Mulhouse

S. Durécu

Responsable du Département recherche, Tredi Département recherche, 9 avenue de la Forêt de Haye, BP 184, 54505 Vandœuvre-lès-Nancy