Déchets, Sciences & Techniques

N°32


Éditorial


Quelles recherches pour les déchets ? Une vieille question, des réponses nouvelles ?
Pierre Moszkowicz

[Version imprimable] [Version PDF]

Texte intégral

Le réseau Ecrin est une association (loi de 1901) qui a pour ambition de créer et faciliter le rapprochement recherche-entreprise pour le développement et l’innovation. Son fonctionnement est organisé autour de clubs qui concrétisent la volonté de plusieurs partenaires d’approfondir une problématique d’intérêt général, en structurant des réseaux d’experts, en animant et organisant des travaux sur des thématiques qui apparaissent comme prioritaires. Le rapprochement entre recherche publique et industrielle et l’expression des besoins en matière d’enjeux sociétaux et économiques doit permettre de définir des stratégies et de mobiliser les compétences des chercheurs. Le club « Environnement et Société », crée en 2000, s’est fixé comme objectif de mieux prendre en compte les préoccupations du citoyen et les aspects socio-économiques dans les questions liées à l’environnement, en visant à fournir aux décideurs les éléments les plus rationnels possibles pour la prise de décision.

Une nouvelle action vient d’être entreprise par le club « Environnement et Société » et un groupe de travail réunit actuellement quelques premiers partenaires autour de la question : « Quels besoins de recherches aujourd’hui pour une meilleure gestion des déchets ? » Cette question, mainte fois posée déjà depuis quelques décennies, peut sembler quelque peu épuisée mais les premières réunions du groupe de travail ont mis en évidence son actualité toujours vivace : les évolutions importantes du contexte socio-économique dans le domaine de la gestion des déchets ont en fait déplacé les questionnements relatifs à la problématique des déchets et de nouvelles perspectives s’ouvrent à la recherche. Quelles limites au recyclage ? Quelle maîtrise des coûts ? Quelles évolutions futures de la réglementation ? Quelles méthodologies pour l’évaluation des impacts sanitaires ?… sont autant de questions qui peuvent nécessiter une programmation concertée de la recherche. Le rôle joué par une association indépendante comme Ecrin peut s’avérer utile, dès lors qu’il s’agit de mettre en relation des équipes de chercheurs pluridisciplinaires avec les acteurs très divers concernés par la problématique (collectivités, écoindustriels, syndicats professionnels, décideurs publics et privés,….)

Un appel à une large participation à cette nouvelle action de l’association Ecrin trouve naturellement sa place ici1.

Notes

1  Le contact utile est le suivant : Nane Péhuet (pehuet@ecrin.asso.fr).

Pour citer ce document

Référence papier : Pierre Moszkowicz « Éditorial », Dechets sciences et techniques, N°32, 2003, p. 2.

Référence électronique : Pierre Moszkowicz « Éditorial », Dechets sciences et techniques [En ligne], N°32, mis à jour le : 10/02/2015, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=2500, https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.2500

Auteur(s)

Pierre Moszkowicz

Rédacteur en chef. Directeur du laboratoire d’analyse environnementale des procédés et des systèmes industriels (CNRS FRE 2544 Insa de Lyon)