Déchets, Sciences & Techniques

N°18


Étude de la capture du cadmium par des adsorbants à haute température


Rémy Masseron, Roger Gadiou et Lucien Delfosse

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

Du fait de son importance dans les processus d’incinération, l’interaction entre les métaux et les solides susceptibles d’être présents dans les fumées d’incinération a donné lieu à un grand nombre d’études. Cependant, la plupart d’entre elles ont été faites à l’aide de lits fixes et il est souvent difficile de corréler les résultats avec ce qui est observé dans les fumées d’incinérateurs. Le laboratoire de gestion des risques et environnement a conçu un four à chute qui permet de quantifier la quantité de métal adsorbée dans des conditions proches de celles observées dans un incinérateur : temps de séjour faible, concentrations en vapeur métallique et en solide faibles, hautes températures. Une étude de l’adsorption du chlorure de cadmium sur différents solides minéraux a été effectuée. Il a été observé que l’alumine et la chaux sont plus efficaces que la silice ou l’aluminosilicate. Dans tous les cas, la fraction lixiviable est très faible. L’influence de la texture de l’adsorbant et de la température du milieu gazeux a aussi été étudiée.

Abstract

Because of its importance in incineration plants, the interaction of heavy metals with various sorbents has recently lead to a great amount of work. Most of these studies were performed with fixed bed or thermogravimetric apparatus and it is often difficult to correlate the results of these experiments with incineration flue gas conditions. The GRE laboratory has developed a drop tube furnace in order to quantify the adsorption of cadmium chloride on different sorbents in conditions representative of incinerators : short contact time, low concentrations of metal vapour and metal, high temperature. A study of the adsorption of cadmium chloride onvarious sorbents has been done. Alumina and calciumoxide were found to be more effective for cadmiumcapture than silica or alumino silica. The leachable fraction of cadmium on each sorbent appears to be very low. The influence of sorbent surface area, gas temperature, and metal vapour concentration was studied.

Pour citer ce document

Référence papier : Rémy Masseron, Roger Gadiou et Lucien Delfosse « Étude de la capture du cadmium par des adsorbants à haute température », Dechets sciences et techniques, N°18, 2000, p. 46-50.

Référence électronique : Rémy Masseron, Roger Gadiou et Lucien Delfosse « Étude de la capture du cadmium par des adsorbants à haute température », Dechets sciences et techniques [En ligne], N°18, mis à jour le : 13/01/2015, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=413, https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.413

Auteur(s)

Rémy Masseron

Université de Haute-Alsace - Laboratoire de gestion des risques et environnement EA2334 - 25, rue de Chemnitz - 68200 Mulhouse

Roger Gadiou

Université de Haute-Alsace - Laboratoire de gestion des risques et environnement EA2334 - 25, rue de Chemnitz - 68200 Mulhouse

Lucien Delfosse

Université de Haute-Alsace - Laboratoire de gestion des risques et environnement EA2334 - 25, rue de Chemnitz - 68200 Mulhouse