Editorial " href="index.php?page=backend&format=rss&ident=4241" />
Déchets, Sciences & Techniques

N°82


Editorial


n° 82 de décembre 2019
Rémy Gourdon

[Version imprimable] [Version PDF]

Texte intégral

Avec ce 4e numéro publié dans l’année 2019, la revue retrouve le rythme de publication de 4 numéros par an qui était le sien jusqu’en 2010. Cela ne représentait bien sûr pas un objectif en soi, et ce constat s’explique avant tout par l’édition de deux numéros spéciaux regroupant une sélection d’articles issus de communications au congrès « Rencontres Scientifiques sur la Réhabilitation et la Valorisation des Sites et des Sols pollués (RV2S-2018). » organisé à Saint-Etienne par l’ENISE en octobre 2018. Mais il s’agit malgré tout d’un élément de satisfaction encourageant. En effet, la publication d’un nombre croissant d’articles dans DST multiplie directement le nombre de consultations de ces articles, ce qui contribue à accroître leur diffusion et ainsi l’attractivité de la revue. C’est bien ce que confirment les statistiques de consultation de la revue enregistrées par le site I-Revues de l’Inist-CNRS qui héberge la diffusion de DST. Celles-ci indiquent pour l’année 2019 une moyenne de 15 à 20 000 consultations par mois, alors que le nombre de consultations mensuelles était compris entre 10 et 15 000 en 2018 et de l’ordre de 10 000 en 2017. Ce volume de consultations est tout à fait honorable, et sa croissante importante place DST dans une dynamique très positive. L’augmentation régulière du nombre de consultations devrait à terme accroître le nombre de citations des articles de DST par des auteurs de publications paraissant dans d’autres revues, ce qui est un facteur déterminant du rayonnement de la revue.

Pour l’heure, le nombre d’articles paraissant dans DST et leur audience (nombre de consultations et de citations) sont encore trop faibles pour que la revue soit indexée par les grandes bases internationales telles que Scopus et Thomson Reuters. Mais les articles parus dans DST sont bien référencés par les bases internationales (ORCID, Google scholar, Mendeley, Publons, etc.) notamment par l’attribution d’un DOI à chaque article publié. Les articles sont donc référencés automatiquement par Crossref et ainsi par les bases internationales d’indexation.

Malgré ces signaux positifs, DST va prochainement être diffusée par un autre vecteur que la platefome I-Revues, du fait de la décision de l’Inist-CNRS d’arrêter son service de diffusion de revues en libre accès. Plusieurs options sont à l’étude et le choix d’un nouveau partenaire de diffusion sera fait dans les semaines qui viennent. Nos auteurs et lecteurs seront bien évidemment informés du futur dispositif dès que le choix sera arrêté.

D’ici là, nous attendons vos propositions d’articles que vous souhaiteriez soumettre à DST. C’est grâce à vos contributions que la revue continuera à s’affirmer comme un vecteur de communication efficace au sein de la communauté scientifique francophone, sans négliger la communauté non francophone grâce au résumé, titre et mots clés en anglais.

Rémy GOURDON

Rédacteur en Chef de DST

Image 10000201000000AA000000BEC47981BC.png

Pour citer ce document

Référence électronique : Rémy Gourdon « Editorial », Déchets sciences et techniques [En ligne], N°82, mis à jour le : 09/12/2019, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=4241, https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.4241

Auteur(s)

Rémy Gourdon