Déchets, Sciences & Techniques

N°19


Note sur les caractéristiques des profils de dioxines et furannes émis dans les gaz de combustion d’usines d’incinération d’ordures ménagères


Peter Luthardt, Jochen Schulte, Caroline Perrin et Laurent Vasse

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

Différents mécanismes, regroupés et connus sous le terme de « Synthèse de Novo » conduisent dans la phase de refroidissement d’un process d’incinération à la reformation de polychloro- di-benzo(p) dioxines(PCDDs) et polychloro- di-benzo furannes (PCDFs), présents dans les gaz d’émission. Dans le cadre de l’harmonisation des réglementations européennes, le législateur a introduit une valeur limite supérieure de 0,1 ng I-TEQ/m3 pour le secteur de l’incinération. Cette valeur engendre à côté des efforts nécessaires d’épuration des rejets gazeux, des exigences techniques fortes pour le prélèvement des échantillons et leur analyse, ainsi que pour assurer la qualité du résultat obtenu. La très bonne reproductibilité des dénommés « profils d’incinération » obtenus pour des rejets gazeux d’usine d’incinération d’ordures ménagères offre en cela une bonne possibilité de vérifier la plausibilité du résultat obtenu et constitue donc un aspect important de l’assurance qualité de la mesure.

Abstract

Several mechanisms, well known with the collective term « de novo-synthesis », are leading to the formation of polychlorinated dibenzo (p) dioxins (PCDDs) and polychlorinated dibenzofurans (PCDFs) in the flue gas downstream from combustion processes. Due to the harmonization of the EC legislation the limit value of 0.1 ng I-TEQ/m3 has to be met for the clean gas of hazardous waste incinerators and is likely coming up as a limit for municipal waste incinerators as well. This demands a lot of requirements not only referring to the flue gas cleaning devices but also to the sampling techniques, the analysis of PCDD/F and at least the overall quality assurance of the obtained results. The high reproducibility of the so called « combustion profiles » in the flue gas from municipal waste incinerators supplies an important contribution as a part aspect of the quality assurance.

Pour citer ce document

Référence papier : Peter Luthardt, Jochen Schulte, Caroline Perrin et Laurent Vasse « Note sur les caractéristiques des profils de dioxines et furannes émis dans les gaz de combustion d’usines d’incinération d’ordures ménagères », Dechets sciences et techniques, N°19, 2000, p. 37-39.

Référence électronique : Peter Luthardt, Jochen Schulte, Caroline Perrin et Laurent Vasse « Note sur les caractéristiques des profils de dioxines et furannes émis dans les gaz de combustion d’usines d’incinération d’ordures ménagères », Dechets sciences et techniques [En ligne], N°19, mis à jour le : 13/01/2015, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=448, https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.448

Auteur(s)

Peter Luthardt

Dirigeants de GfA (Gesellschaft fur Arbeitsplatz und Umweltanalytik mbh) - Otto-Hahn-Str. 22 - D-48161 Munster-Roxel (Allemagne)

Jochen Schulte

Dirigeants de GfA (Gesellschaft fur Arbeitsplatz und Umweltanalytik mbh) - Otto-Hahn-Str. 22 - D-48161 Munster-Roxel (Allemagne)

Caroline Perrin

Ingénieur chimiste et chef d’agence d’Aeria (Analyses environnementales de rejets industriels aériens) - 15, rue de la Fonderie - 45100 Orléans

Laurent Vasse

Ingénieur chimiste et chef d’agence d’Aeria (Analyses environnementales de rejets industriels aériens) - 15, rue de la Fonderie - 45100 Orléans