Déchets, Sciences & Techniques

N°17


Marché des déchets : une concentration croissante


Faits et causes
Gérard Bertolini

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

Au-delà du constat d’une tendance à une concentration industrielle croissante du secteur des déchets, en particulier en France, en Europe et en Amérique du Nord les causes ou facteurs de concentration sont examinés. On retiendra notamment l’offre globale et l’art de la finance comme atouts-maîtres des grands groupes. Le cas français fournit en outre l’exemple d’un duopole intelligent : à une guerre totale entre duopolistes sont préférées d’une part la conquête du reste du monde, d’autre part une recherche commune de gain par accroissement du volume global du marché, en poussant prix et qualité vers le haut. La mesure de la concentration et l’évaluation de ses effets pour la communauté appellent en fait le développement d’instruments plus précis et d’analyses approfondies.

Abstract

A trend to concentration (by merging of firms) is observable for example in France, Europe and the USA. The causes or factors of concentration are surveyed. Among the keys of success, one can retain a global offer and financial capacities. Moreover the French case provides an example of clever duopoly: to a complete war between the duopolists are preferred wins in the rest of the world and an increase of the global volume of the market, by pushing up the price and the quality of the service (a win-win issue). However the measurement of the concentration andthe assessment of its effects for the community needmore precise instruments and in depth analyses.

Pour citer ce document

Référence papier : Gérard Bertolini « Marché des déchets : une concentration croissante », Dechets sciences et techniques, N°17, 2000, p. 8-16.

Référence électronique : Gérard Bertolini « Marché des déchets : une concentration croissante », Dechets sciences et techniques [En ligne], N°17, mis à jour le : 13/01/2015, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=460, https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.460

Auteur(s)

Gérard Bertolini

Économiste, directeur de recherche au CNRS - Université de Lyon I - 43, boulevard du 11 novembre 1918 - 69622 Villeurbanne cedex