Déchets, Sciences & Techniques

N°3


Étude des risques biologiques des déchets de cabinets médicaux


Enquête dans le département du Rhône
Lucie Anzivino, Martine Hours et Alain Bergeret

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

Une étude sur le contenu bactériologique des déchets médicaux issus de cabinets de praticiens libéraux a été menée dans le département du Rhône. Les concentrations en indicateurs de contamination (bactéries totales, coliformes totaux, streptocoques fécaux, Escherichia coli), ainsi qu'en certains germes pathogènes (Pseudomonas aeruginosa, Staphylococcus aureus, Candida albicans et Aspergillus niger) ont été déterminées. La présence de virus de l'hépatite et de l'immunodéficience acquise a également été recherchée. Les déchets médicaux issus de cabinets de consultations montrent des variations allant de 0 CFU/ml (Colonies Formine Units) à plus de 69.106 CFU/ml dans leur contenu microbiologique. En général, les déchets issus des cabinets de vétérinaires sont les plus contaminés (jusqu'à 69.106 CFU/ml). Comparés à des ordures ménagères, ces déchets sont moins riches en micro-organismes (de 10. à 103 fois moins). Pseudomonas aeruginosa n'a été identifié que dans les déchets de cabinets de vétérinaires et de médecins généralistes, Candida albicans dans ceux des gynécologues (800 CFU/ml), et des dentistes (S CFU/ml). Aucun virus n'a été identifié. Les résultats de cette étude montrent que les risques de contamination liés à ce type de déchets ne sont pas plus importants que ceux liés aux ordures ménagères.

Abstract

Biological investigations were made in the country of the Rhône in France, on refuse from consulting rooms of practitioners. Concentrations of indicator bacteria (total aerobic and anaerobic bacteria, total coliforms, faecal streptococci, Escherichia coli), of some pathogenic or opportunistic bacteria (Pseudomonas aeruginosa, Staphylococcus aureus, Candida albicans, Aspergillus niger), and some viruses (HBV, HCV, HIV) were made. The refuse from medical consulting rooms showed differences in microbiological properties, with variations from 0 CFU/ml to 69.106 CFU/ml. Usually the highest counts of micro-organisms were found in the refuse from veterinarians consulting rooms (until 69.1O6 CFU/ml). As compared to the municipal refuse, medical consulting rooms refuse had lower microbial counts (10 to 103 less). Pseudomonas aeruginosa were only identified in refuse from medical consulting rooms of veterinarians and general practitioners, and Candida albicans were found in refuse of gynaecologists (800 CFU/ml), and dentists (S CFU/ml). Tests for viruses were negative. The results of this study show that the risk of contamination from those kind of medical refuse is no more important than the one from municipal refuse.

Pour citer ce document

Référence papier : Lucie Anzivino, Martine Hours et Alain Bergeret « Étude des risques biologiques des déchets de cabinets médicaux », Dechets sciences et techniques, N°3, 1996, p. 19-25.

Référence électronique : Lucie Anzivino, Martine Hours et Alain Bergeret « Étude des risques biologiques des déchets de cabinets médicaux », Dechets sciences et techniques [En ligne], N°3, mis à jour le : 19/01/2015, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=634, https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.634

Auteur(s)

Lucie Anzivino

Étudiante en DEA Méthodes de Recherche sur !'Environnement et la Santé - Institut Universitaire de Médecine du Travail -Université Claude Bernard - 8, avenue Rockfeller - 69373 Lyon cedex 08

Martine Hours

Réseau Santé Déchets - Institut Universitaire de Médecine du Travail - Université Claude Bernard - 8, avenue Rockfeller - 69373 Lyon cedex 08

Alain Bergeret

Professeur de Médecine du Travail et des Risques Professionnels – Institut Universitaire de Médecine du Travail Université Claude Bernard - 8, avenue Rockfeller - 69373 Lyon cedex 08