Déchets, Sciences & Techniques

N°6


Biotraitement en réacteur de polluants organiques contenus dans les sols argileux


Jean-Michel Hau et Dominique Morin

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

Les sols argileux pollués par des molécules organiques posent problème pour tout traitement de dépollution biologique en voie statique, car, par nature, les transferts des réactifs et des produits de réaction entre la phase solide et la phase liquide ou gazeuse sont fortement limités. Le concept du traitement dynamique en réacteur agité permet d'envisager de pallier ces obstacles et donc d'envisager favorablement de traiter ces sols.

Abstract

Static bioremediation of clayey soils polluted by contaminating organics is very difficult because, most of the time, both reagents and reaction products mass transfer between the solids particles and the aqueous or gaseous phases are limited. Dynamic treatment, by means of agitated and aerated bioreactors, applied to the remediation of sludge or soils represents an attractive alternative process route.

Pour citer ce document

Référence papier : Jean-Michel Hau et Dominique Morin « Biotraitement en réacteur de polluants organiques contenus dans les sols argileux », Dechets sciences et techniques, N°6, 1997, p. 43-46.

Référence électronique : Jean-Michel Hau et Dominique Morin « Biotraitement en réacteur de polluants organiques contenus dans les sols argileux », Dechets sciences et techniques [En ligne], N°6, mis à jour le : 20/01/2015, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=776, https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.776

Auteur(s)

Jean-Michel Hau

BRGM, Service minier national, Département procédés et analyses, Unité développement de procédés - Avenue C. Guillemin BP 6009 – 45060 Orléans cedex 2

Dominique Morin

BRGM, Service minier national, Département procédés et analyses, Unité développement de procédés - Avenue C. Guillemin BP 6009 – 45060 Orléans cedex 2