Déchets, Sciences & Techniques

N°8


Environnement et technico-économie des procédés industriels


Partie 2 : la rareté des ressources
Pierre Le Goff et Jalel Labidi

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

La « rareté » des réserves d'énergie est un critère très relatif qui dépend du coût d'exploitation des sources d'énergie. On définit un prix « écologique » de l'énergie (égal à environ 2 à 3 fois le prix actuel), correspondant à l'exploitation, sans limite, de sources d'énergies renouvelables. Les réserves de minerais naturels d'une dizaine des principaux éléments chimiques seront épuisées dans moins de 50 ans. Les matières premières de l'industrie proviendront alors principalement du recyclage des déchets des diverses activités humaines.

Abstract

The rarity of energy reserves is shown to be a very relative criterion, which depends on the exploitation cost of the energy sources. An “ecological” price of energy is defined, which is about two to three times the present price, and which corresponds to the exploitation, without limits, of the renewable energy sources. The natural provision of ten chemical elements will be exhausted during the coming 50 years. The raw materials for the industries will come essentially from the recycled human scraps.

Pour citer ce document

Référence papier : Pierre Le Goff et Jalel Labidi « Environnement et technico-économie des procédés industriels », Dechets sciences et techniques, N°8, 1997, p. 11-14.

Référence électronique : Pierre Le Goff et Jalel Labidi « Environnement et technico-économie des procédés industriels », Dechets sciences et techniques [En ligne], N°8, mis à jour le : 21/01/2015, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=811, https://doi.org/10.4267/dechets-sciences-techniques.811

Auteur(s)

Pierre Le Goff

Laboratoire des sciences du génie chimique, CNRS - ENSIC - BP 451 – 54001 Nancy cedex

Jalel Labidi

Laboratoire des sciences du génie chimique, CNRS - ENSIC - BP 451 – 54001 Nancy cedex