Déchets sciences et techniques http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques fr Caractéristiques physico-chimiques du charbon de pyrolyse de coques de noix d’anacarde et des charbons actifs qui en sont dérivés http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=4164 Ce travail a pour but de caractériser le carbonisât des coques de noix d’anacarde (CNA) et les charbons actifs (CAs) qui en sont obtenus par activation physique pour une application dans le traitement de l’eau. Les caractéristiques analytiques mesurées sont la composition élémentaire, le pH, le taux de cendre et les groupes fonctionnels (phénol, carboxyle, carbonyle). La surface spécifique et le volume total de méso - et micropores ont été également mesurés comme caractéristiques essentielles des propriétés d’adsorption.Des CNA issues de la République de Côte d’Ivoire ont été prétraitées et carbonisées à 800°C. Puis à partir du carbonisât obtenu, trois CAs ont été préparés par activation thermique aux températures de 400, 600 et 700°C respectivement. Le temps d’activation a été fixé à 30 minutes. Le gaz activant utilisé est la vapeur d’eau. Les résultats ont montré que le carbonisât ne contient pas de phénol ni de groupement carboxyles. On trouve en revanche des groupes carbonyle (0,8 mg eq/g) qui confèrent au carbonisât des propriétés basiques. Le carbonisât et les CAs obtenus contiennent 79,7 - 82,4 % de C ; 1,20 -1,66 % de N ; 1,2 - 1,9 % de H et des traces (1.10-5 à 3,3.10-2 %) des éléments suivants : Al, B, Fe, Si, Mg, Ca, Co, Cr, Mo, Ti, Mn, Cu, Cd, Ni, Pd, V. Le pH est 10,5-11,01 et le taux de cendre est 5,66 - 7,31 %. L’activation thermique a permis d’augmenter la surface spécifique des échantillons de 3,56 ± 0,18 m2/g dans le carbonisât à 45,3 ± 1,3 ; 165,7 ± 4,6 et 317 ± 11 m2/g dans les charbons actifs obtenue à 400, 600, 700°C respectivement. Les volumes totaux de méso - et micropores ont également été augmentés dans des proportions similaires. The aim of this work was to characterize the char of agricultural waste cashew nuts shells (CNS) and activated carbons prepared from CNS by physical activation method for the treatment of water. The characteristics studied are functional groups (phenol, carboxyl, and carbonyl), elemental analysis, pH and ash content. CNS from the Republic of Côte d’Ivoire were pre-treated and carbonized at 800°C. With the aid of the char obtained, three activated carbons were prepared corresponding to the following activation temperatures: 400, 600 and 700°C. The activation time was set at 30 minutes. The activating gas used is water vapor. The results showed that: the char contains no phenol (0.00 mg eq/g) and carboxyl (0.00 mg eq/g), but a quantity of carbonyl (0.8 mg eq/g) which gives it basic properties. The char and the activated carbon obtained contain 79.7 - 82.40% C; 1.2 -1.66% N; 1.2 – 1.9% H and 1.10-5 to 3.3.10-2% of the following elements: Al, B, Fe, Si, Mg, Ca, Co, Cr, Mo, Ti, Mn, Cu, Cd , Ni, Pd, V; the pH is 10,5-11,01 and ash is 5.66 - 7.31%. The specific surface area and the total volume of meso- and micropores of char obtained are respectively 3.56 ± 0.18 m2/g and 0,0047 cm3/g. The specific surfaces of activated carbons as a function of the activation temperature (400, 600, 700 °C) and the total volume of meso- and micropores are respectively: 45.3 ± 1.3; 165.7 ± 4.6; 316.6 ± 11.0 m2/g and 0.035; 0.098; 0.183 cm3/g. The adsorption-desorption isotherm of the char obtained is type IV. The adsorption - desorption isotherms of the activated carbons are of type I (Langmuir isotherm). ven., 13 déc. 2019 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=4164 Déchets du centre d’enfouissement technique de Sfax (Tunisie) : nature, composition et traitement http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=4207 La mise en décharge est le mode de gestion adoptée en Tunisie pour assurer une gestion des déchets solides. Le centre d’enfouissement technique (CET) de la région de Sfax constitue l’un des principaux centres qui ont été mis en place en Tunisie depuis 2009. L’objectif de ce travail est d’identifier les principales catégories et caractéristiques des déchets ménagers enfouis dans le CET de Sfax, ainsi que les propriétés physico-chimiques et microbiologiques des lixiviats générés. Dans ce travail, les procédés de traitement appliqués aux lixiviats du CET de Sfax ont également été présentés et évalués.Les résultats de la caractérisation des déchets montrent la prédominance de la fraction fermentescible potentiellement biodégradable (69 %). La répartition granulométrique des déchets montre une prépondérance de la fraction moyenne dont la granulométrie est comprise entre 20 et 100 mm. La caractérisation des lixiviats générés montre la présence d’une forte charge organique difficilement biodégradable, une forte teneur en azote ammoniacal et en composés récalcitrants tels que les phénols. On note également la présence de quelques micropolluants minéraux et de certains germes pathogènes. Le caractère toxique des lixiviats a été démontré à travers les tests de microtoxicité et de phytotoxicité. Les fluctuations de débit et de charge sont responsables des perturbations observées dans le fonctionnement de la station. Landfilling is the strategy adopted in Tunisia to ensure sustainable solid waste management. The Sfax controlled landfill is one of the technical landfills that have been set up. This study presents the main categories and characteristics of household waste buried in the Sfax controlled landfill, as well as the physic-chemical and micro-biological properties of the generated leachates. The leachates treatment processes applied at the station level are presented and their performance is discussed. The results of the waste characterization show the dominance of the potentially biodegradable fermentable fraction (69%). The distribution by particle size of the waste shows a dominance of the average fraction whose particle size is between 20 and 100mm. The characterization of leachates generated shows the presence of a high organic load that is difficult to biodegrade, a high content of ammoniacal nitrogen and recalcitrant compounds such as phenols. We also note the presence of some micro-pollutants minerals and certain pathogens. The toxic nature of leachates has been demonstrated by microtoxicity and phytotoxicity tests. The monitoring of the operation of the leachates treatment plant shows a significant variability of the quantities treated, which explains the filling of the storage ponds. ven., 13 déc. 2019 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=4207 Editorial http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=4241 Avec ce 4e numéro publié dans l’année 2019, la revue retrouve le rythme de publication de 4 numéros par an qui était le sien jusqu’en 2010. Cela ne représentait bien sûr pas un objectif en soi, et ce constat s’explique avant tout par l’édition de deux numéros spéciaux regroupant une sélection d’articles issus de communications au congrès « Rencontres Scientifiques sur la Réhabilitation et la Valorisation des Sites et des Sols pollués (RV2S-2018). » organisé à Saint-Etienne par l’ENISE en octobre 2018. Mais il s’agit malgré tout d’un élément de satisfaction encourageant. En effet, la publication d’un nombre croissant d’articles dans DST multiplie directement le nombre de consultations de ces articles, ce qui contribue à accroître leur diffusion et ainsi l’attractivité de la revue. C’est bien ce que confirment les statistiques de consultation de la revue enregistrées par le site I-Revues de l’Inist-CNRS qui héberge la diffusion de DST. Celles-ci indiquent pour l’année 2019 une moyenne de 15 à 20 000 consultations par mois, alors que le nombre de consultations mensuelles était compris entre 10 et 15 000 en 2018 et de l’ordre de 10 000 en 2017. Ce volume de consultations est tout à fait honorable, et sa croissante importante place DST dans une dynamique très positive. L’augmentation régulière du nombre de consultations devrait à terme accroître le nombre de citations des articles de DST par des auteurs de publications paraissant dans d’autres revues, ce qui est un facteur détermi lun., 09 déc. 2019 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=4241 Caractérisation de grignons d’olives en vue d’une valorisation thermochimique par gazéification http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=4227 La biomasse est une source d’énergie renouvelable qui peut contribuer de manière significative à la réduction de la consommation de combustibles fossiles. L’utilisation de déchets agricoles ou agro-industriels tels que les grignons d’olives est particulièrement pertinente. La gazéification est une technique prometteuse de valorisation énergétique des déchets pour ce type de résidus lignocellulosiques. La technologie est cependant adaptée à un panel relativement limité de combustibles solides ayant des spécifications définies, qui doivent donc être caractérisées correctement. Le but de cette étude était d’analyser et de comparer des grignons d’olives de 3 origines différentes par des techniques complémentaires telles que la spectroscopie infrarouge à transformer de Fourier, la thermogravimétrie couplée à l’analyse calorimétrique différentielle et la pyrolyse suivie d’une chromatographie en phase gazeuse / spectrométrie de masse (Py-CG/SM). Les résultats soulignent la nature complexe des grignons qui sont principalement organiques. En plus des principaux composés organiques (cellulose, hémicelluloses et lignine), la présence de plusieurs constituants organiques mineurs a été montrée. La Py-CG/SM a montré que le gaz produit par pyrolyse contient plusieurs produits de dégradation de la matière lignocellulosique et de l’huile d’olive. L’influence du procédé d’extraction de l’huile d’olive (à deux phases ou à trois phases) a également été mise en évidence. La dégradation thermochimique des grignons suit un mécanisme complexe mais la composition des grignons répond à la plupart des spécifications requises par la gazéification. Biomass is a renewable energy source that can make a significant contribution to reducing fossil fuels consumption. The use of agricultural or agro-industrial waste such as olive mill solid residues is particularly relevant. Gasification is a promising waste-to-energy technique for this type of lignocellulosic residues. The technology however is adapted to a relatively limited panel of solid waste fuels of defined specifications, which must therefore be characterized properly. The purpose of this study was to analyze and compare olive mill solid residues from 3 different origins by complementary techniques such as Fourier transform infrared spectroscopy, thermogravimetry coupled to differential scanning calorimetry and analytical pyrolysis combined with gas chromatography/mass spectrometry (Py-CG/SM). The results underlined the complex nature of the residues, which are mainly organic. In addition to the major compounds (cellulose, hemicelluloses and lignin), the presence of several minor organic constituents was shown. Py-CG/SM showed that the gas produced by pyrolysis contains several degradation products of lignocellulosic material and olive oil. The influence of the olive oil extraction process (two-phase or three-phase) was also highlighted. The thermochemical degradation of olive mill residues follows a complex pathway but the composition of the residues meets most of the requirements parameters for gasification. ven., 06 déc. 2019 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=4227 Note techniqueEssai de valorisation des déchets verts de cuisine comme ingrédients pour améliorer la qualité nutritionnelle d’aliments de gallinacés et d’herbivores dans la ville de Mascara (Algérie) http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=4196 Le recyclage et la valorisation des déchets ménagers et assimilés représentent un réel potentiel en Algérie. La quantité générée est d’environ 34 000 000 tonnes sur l’année 2018, soit 1,23 kg par habitant et par jour. L’Algérie est donc confrontée à un véritable défi pour résoudre les problèmes environnementaux et améliorer la récupération de ressources à partir des déchets produits. Cet article présente une évaluation de l’utilisation potentielle des épluchures de fruits et légumes dans l’alimentation des animaux d’élevage. Le but de l’étude est de développer et de tester un modèle de mélange de produits verts comme aliment pour animaux. Les résultats obtenus ont montré que les déchets de fruits et de légumes constituent une ressource potentiellement précieuse qui peut être valorisée pour de nouvelles sources d’aliments alternatifs pour l’élevage. The recycling and recovery of Household and Similar Waste represents a real potential in Algeria. The quantity generated is important with a significant annual growth of 1.23 kg/person/day with a total quantity generated in 2018 around 34 million tons. Therefore, Algeria is facing a real challenge to deal environmental problems. This report provides a first portrait of the potential use of fruit and vegetable peelings in farm animal feed. The purpose of this paper is to develop and test a green product-mix model as animal feed. Obtained results showed that fruits and vegetables wastes is a potentially valuable resource that can be valorised to new sources of alternative animal breeding feed. mer., 27 nov. 2019 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=4196 Plastiques compostables : biodégradabilité anaérobie et contribution à la production de méthane http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=4211 Les plastiques compostables bénéficient d’une image favorable auprès du grand public, des politiques et des donneurs d’ordre, notamment pour collecter sélectivement les biodéchets. Afin d’évaluer leur comportement en méthanisation mésophile et leur contribution à la production de biométhane, la présente étude compare la biodégradabilité anaérobie de 10 plastiques compostables et de 4 sacs en papier utilisables pour la collecte sélective de biodéchets. Les résultats montrent que les plastiques compostables ont une biodégradabilité anaérobie relativement faible ou nulle (0 à 136 mL(CH4)/gMV) ou génèrent une inhibition du procédé biologique de méthanisation. Comparativement, les 4 sacs en papier testés ont présenté des potentiels méthanogènes de 214 à 313 mL(CH4)/gMV et des cinétiques standards de production. Par ailleurs, la co-digestion de certains plastiques compostables avec des biodéchets semble favoriser leur biodégradabilité anaérobie malgré une phase de latence à l’initiation de la digestion. Le maintien de l’intégrité physique des plastiques compostables constaté après méthanisation peut présenter un risque opérationnel relatif à leur accumulation dans le digesteur ainsi que la génération de (micro)plastiques dans les digestats. Ainsi, les plastiques compostables doivent être, au même titre que les plastiques conventionnels, soutirés de la matière organique fermentescible, en amont de la digestion, par prétraitement mécanique du gisement entrant. Compostable plastics benefit from a favorable image among the general public, politicians and principals, in particular to selectively collect biowaste. In order to evaluate their behavior in mesophilic methanisation and their contribution to the production of biomethane, the present study compares the anaerobic biodegradability of 10 compostable plastics and 4 paper bags that can be used for the selective collection of biowaste. The results show that compostable plastics have relatively little or no anaerobic biodegradability (0 to 136 mL(CH4)/gVM) or generate an inhibition of the biological process of methanisation. Comparatively, the 4 paper bags tested showed methanogenic potentials of 214 to 313 mL(CH4)/gVM and standard production kinetics. Moreover, the co-digestion of compostable plastics with biowaste seems to promote the anaerobic biodegradability of materials despite a lag phase at the initiation of digestion. Maintaining the physical integrity of compostable plastics after methanisation could present an operational risk related to their accumulation in the digester as well as the generation of (micro) plastics in the digestates. Thus, in industrial context, compostable plastics must be, in the same way as conventional plastics, withdrawn from fermentable organic matter, upstream of digestion, by mechanical pre-treatment of the incoming deposit. mar., 19 nov. 2019 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=4211 Réduction des risques professionnels liés à la pré-collecte des déchets municipaux dans les pays en développement : proposition d’approches adaptées à partir du cas de Lomé, Togo http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=4130 Plusieurs risques existent dans la gestion des déchets. Ces risques ont pour origine la nature des déchets, les procédés de traitement et l’organisation de travail. Cette étude, réalisée dans trois structures de pré-collecte à Lomé, a montré que les ouvriers sont exposés à plusieurs risques, dont les trois principaux sont les blessures physiques, les troubles musculo-squelettiques et l’exposition aux poussières organiques et aux micro-organismes. Ces risques sont dus aux contacts permanents des éboueurs avec les déchets et au travail entièrement manuel. Ils sont accentués par l’ignorance des éboueurs en matière de risques liés à leurs activités et l’insuffisance de moyens des structures de pré-collectes à mettre à la disposition des éboueurs un matériel de travail adéquat. Les mesures de réduction des risques prises par ces structures se résument essentiellement à la mise à disposition des agents, des équipements de protection individuelle. Ces équipements sont souvent insuffisants et mal utilisés. Seuls 6 % des agents affirment en porter régulièrement. Une réduction des risques est efficace lorsqu’ils sont attaqués à la source, à travers l’intégration, dans un ensemble cohérent de la technique et de l’organisation du travail et que les acteurs sont formés et sensibilisés. Several risks exist in waste management. These risks are caused by the nature of waste, treatment processes and work organization. This study, carried out in three pre-collection companies in Lomé showed that workers are exposed to several risks, the three main ones being physical injuries, musculoskeletal disorders and exposure to organic dust and micro-organisms. These risks are due to the permanent contact of workers with the waste and to this work entirely manual. They are accentuated by the ignorance of the workers in terms of risks associated with their activities and the insufficient resources of the pre-collection companies to provide the workers with adequate equipment. The risk reduction measures taken by these structures essentially consist of the provision of personal protective equipment and agents. This equipment is often inadequate and poorly used. Only 6% of staff report regular wear. Risk reduction is effective when they are attacked at source, through integration, into a coherent set of technology and work organization and actors are trained and sensitized. jeu., 10 oct. 2019 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=4130 Evaluation du peuplement du phytoplancton dans les bassins d’une station d’épuration des eaux usées en milieu hospitalier (Centre hospitalier régional de Daloa, Côte d’Ivoire) http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=4147 La qualité du peuplement du phytoplancton au sein des bassins qui composent une station de type lagunage naturel à microphytes donne une indication sur son efficacité. Ainsi, la flore algale des eaux issues des trois (3) bassins de la station d’épuration des eaux usées du centre hospitalier régional de Daloa (Côte d’Ivoire), a été inventoriée grâce à des échantillons d’eau prélevés dans chaque bassin. Le phytoplancton des différents échantillons a été observé au microscope optique. De même, la composition du phytoplancton ainsi que la densité et l’indice planctonique de chacun des bassins ont été déterminés. Il ressort que la communauté phytoplanctonique des eaux issues des bassins est estimée à 63 taxons regroupés en 8 classes, 5 embranchements. Parmi ces 63 taxons, les Cyanophycées et les Chlorophycées sont plus diversifiées. L’indice planctonique a montré que les bassins sont dans un état eutrophe dû à une forte densité des Cyanobactéries au cours de la période d’étude. Par ailleurs, les résultats ont révélé une ressemblance entre la flore phytoplanctonique inventoriée dans chaque bassin, mais cette ressemblance est encore plus marquée entre le bassin anaérobie (bassin 1) et le bassin de maturation ou aérobie (bassin 3) avec un taux de 76,1 %. Ce qui est contraire au fonctionnement normal de la station. The quality of the phytoplankton community in the basins that composed a microphyte natural lagoon station gives an indication on its proper functioning. So, the algal flora of water from three (3) basins of the wastewater treatment station of the Regional Hospital Center of Daloa (Côte d’Ivoire) was inventoried, using water samples taken from each basin. The phytoplankton of the different samples were observed under an optical microscope. Similarly, the component of phytoplankton, the density and the planktonic index of each basin were determined. It’s appeared that the community of phytoplankton from the basins was estimated at 63 taxa grouped into 8 classes, 5 phyla. The Cyanobacteria and Chlorophyceae are more diversified. The planktonic index showed that the basins are under an eutrophic state due to a high density of Cyanobacteria, which are indicators of pollution during the study period. In addition, the results revealed a similarity between the basins about the phytoplankton flora inventoried. But, this similarity is more marked (76.1%) between the anaerobic basin (basin 1) and the maturation or aerobic basin (basin 3). This is contrary to the normal functioning of the wastewater treatment station. ven., 04 oct. 2019 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=4147 Editorial http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=4162 La rédaction de ces quelques lignes introductives pour la sortie du nouveau numéro de DST me permet en premier lieu de rectifier une fausse information donnée dans l’édito du numéro précédent (80) de juillet dernier. J’avais en effet attribué à ce numéro la caractéristique originale de contenir l’unique article en langue anglaise jamais publié dans DST. Or cette déclaration était erronée. En effet, le numéro 57 de DST paru au 1er trimestre 2010, contenait déjà des articles en anglais. Il s’agissait d’un numéro spécial constitué d’articles issus d’un congrès tenu à Lyon en 2009 et organisé par l’INSA sur l’utilisation de déchets dans la construction (Wascon, 2009). Au-delà de cette erreur qui n’aura probablement ému que les plus assidus de nos lecteurs, l’analyse comparative des deux numéros est intéressante. Ces numéros étaient en effet tous deux consacrés à la diffusion d’articles issus d’un congrès international, et ce contexte conduisait les rédacteurs en chef à discuter dans leurs éditos de la pertinence de maintenir ou non une ligne éditoriale privilégiant la langue française pour diffuser des articles scientifiques. À 10 années d’intervalle, les conclusions des deux éditos étaient proches mais distinctes cependant : s’orienter vers une revue à caractère bilingue pour l’édito du n° 56 ; rester francophone mais ouvert à l’anglais pour l’édito du n° 80. L’histoire a montré que le bilinguisme évoqué en 2010 ne s’est pas développé dans DST puisqu’il aura fallu attendre 2019 jeu., 26 sept. 2019 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=4162 Influence chimique et minéralogique des sédiments de dragage portuaire dans le cadre de leur valorisation dans la fabrication des briques http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=4137 Ce travail entre dans le cadre du développement de solutions alternatives pour une meilleure gestion des sédiments de dragage ou de curage. Les travaux menés dans le cadre de ce travail portent principalement sur la valorisation des sédiments marins du port de Bethioua. On a étudié les propriétés minéralogiques de la barbotine de brique d’une briqueterie et la barbotine de brique à base de sédiments marins du port de Bethioua, Oran (Algérie). Les briques confectionnées à base de sédiment du port Bethioua à l’échelle du laboratoire présentent des performances mécaniques analogues aux briques de référence avec un taux de substitution de 5 % mais avec une faible température de cuisson (600°C au lieu de 900°C). L’étude minéralogique des échantillons a été comparée avant et après cuisson pour une température de 600°C et 900°C et pour une durée de cuisson de 24 heures. Après un traitement thermique, le quartz et la calcite ont été légèrement diminués et restent comme principaux composants cristallins. Une absence de kaolinite et de dolomite a été observée pour les échantillons étudiés à une température de 600°C. A la température de 900°C il y a eu apparition de la dolomite pour la barbotine de brique. Les résultats de ce travail montrent qu’on peut valoriser les sédiments marins du port de Bethioua dans la fabrication des briques et avoir une résistance plus élevée avec une température de 600°C que celle de la brique de référence à 900°C. This work is part of the development of alternative solutions for better management of dredging sediments or cleaning. The work carried out as part of this work focuses on the valorization of marine sediments from Bethioua port. The mineralogical properties of a brick slip from a brickyard and the brick slip made of marine sediments from the Bethioua port, Oran (Algeria) were studied. The bricks made from the Bethioua port sediment at the laboratory scale have mechanical performances similar to the reference bricks with a substitution rate of 5 % but with a low temperature (600°C instead of 900°C). The mineralogical study of the samples was compared before and after heat treatment for a temperature of 600°C and 900°C and for a cooking time of 24 hours. After heat treatment, quartz and calcite have been slightly diminished and remain as main crystalline components. An absence of kaolinite and dolomite was observed for the samples studied at a temperature of 600°C. At the temperature of 900°C there was appearance of dolomite for brick slip. The results of this work show that we can valorize the marine sediments of the Bethioua port in the manufacture of bricks and have a higher resistance with a temperature of 600°C than that of the brick of reference to 900°C. ven., 06 sept. 2019 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=4137