Dechets sciences et techniques http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques fr Proposition d’un outil d’évaluation du service public de gestion des déchets solides municipaux en Afrique http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3775 De nombreuses municipalités africaines, comme d’autres villes du monde, délèguent la gestion des déchets solides municipaux (DSM) à des entreprises du secteur privé dans le cadre d’un Partenariat Public Privé (3P). Au cœur des 3P, se trouve un contrat dont le renouvellement ne peut se faire qu’après une évaluation multicritère. Cet article propose un outil d’évaluation du service public de gestion des DSM qui repose sur un ensemble de critères (objectifs à atteindre) et d’indicateurs (variables d’action) qui nous semblent indispensables à la mise en place d’un service efficace et pérenne de gestion des DSM dans le contexte africain.In many African cities, like other cities around the world, municipal solid waste management (MSWM) is contracted to private sector entities by delegation under a Public Private Partnership (3P) framework. At the heart of the 3P, is a contract whose renewal will be done after a multi-criteria assessment. The aim of this paper is to propose an assessment tool to evaluate a public MSWM service based on a set of criteria (objectives to be achieved) and indicators (action variables) that seem essential for an efficient and sustainable MSWM service in the African context. Wed, 06 Jun 2018 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3775 Éditorial http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3782 Ce numéro 76 de "Déchets Sciences et Techniques" est particulier. Il s’agit en effet du premier numéro, à l’exception du numéro spécial sur le congrès E3D 2016 tenu à Lomé au Togo, dont les articles sont issus d’auteurs appartenant exclusivement à des équipes de recherche du Sud, en l’occurrence africaines. Cette situation n’est pas habituelle pour la revue qui a, bien au contraire, la volonté de cultiver la mixité d’origine des articles publiés. Mais force est de constater que la tendance n’est pas nouvelle, et que les contributions des équipes de recherche du « Nord » sont minoritaires dans les récents numéros de la revue.Faut-il le regretter ? Je le pense. Non pas pour des raisons de qualité des articles qui serait plus faible dans les équipes du Sud. La revue s’efforce au contraire de révéler la qualité de la recherche de ces équipes malgré les conditions plus difficiles qu’elles connaissent notamment sur le plan matériel. Mais parce que c’est justement au travers de la pluralité d’origine de ses articles que la revue cherche à enrichir mutuellement les approches, concepts, méthodes et autres connaissances des chercheurs et professionnels du « Nord » et du « Sud ». Perdre en diversité d’articles peut conduire à une perte de pertinence de la revue.Les causes de la tendance observée sont multiples. Les équipes du Nord, tout comme d’ailleurs celles du Sud mais de manière plus exacerbée, cherchent à publier leurs travaux dans les grandes revues anglophones à fort fa Mon, 23 Apr 2018 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3782 Elaboration d’une approche multicritère pour la recherche de sites de décharges contrôlées de classe 1 au Maroc http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3742 Dans le présent travail, nous proposons une approche multicritère permettant la sélection de sites de décharges contrôlées de classe 1, en tenant compte des contraintes environnementales et des orientations des documents d’urbanisme tout en restant conforme aux principaux textes de lois marocains dont la loi 28.00 Maroc. L’approche adoptée repose sur la succession de trois étapes : (1) inventaire systématique du milieu et des activités associées, (2) identification des surfaces libres et (3) sélection de sites. Au terme de ce travail, notre but initial a été atteint, le site potentiel de décharge pour la province de Tétouan a été sélectionné. La standardisation de cette approche dans l’objectif de son application sur diverses autres zones constitue un gain précieux de temps. Son application sur diverses zones afin de valider la pertinence des paramètres retenus et la robustesse du système de cotation appliqué constitue notre principale perspective.In this paper, we propose a multicriteria approach allowing the selection of Class 1 landfill sites, which receive household and similar waste, taking into account the environmental constraints and the orientations of urban planning documents while remaining in line with the Moroccan laws texts, essentially the law 28.00. For its application, we opted for the province of Tetouan located in the North of Morocco. The approach adopted is based on a succession of three major steps : (1) Systematic inventory of the environment and associated activities, (2) Identification of free surfaces and (3) Site selection. At the end of this work, our initial goal was achieved, the potential regulated landfill site for the province of Tetouan was selected. The standardization of this approach in order to apply it to various other areas constitutes a valuable gain of time. Its application on other zones in order to validate the relevance of the parameters retained and the robustness of the applied rating system constitutes our main perspective. Wed, 04 Apr 2018 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3742 Axes stratégiques pour la pérennisation d’unités de compostage en Afrique : cas de Bouaké en Côte-d’Ivoire http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3752 Le compostage est préférentiellement cité comme la filière adéquate pour la valorisation des fractions fermentescibles des déchets solides ménagers en Afrique (Yelemou et al, 2011 ; Longanza et al. 2015 ; Toundou et al. 2014). Cependant, les initiatives allant dans ce sens présentent des résultats mitigés (Mustin, 1999). En effet, le compostage des déchets solides ménagers en Afrique fait face à un enjeu majeur qui est celui du développement à grande échelle et de la pérennisation d’actions pilotes initiées en ce sens après la fin des financements extérieurs. Alors qu’une activité pilote de compostage, conjointement portée par l’ANASUR (Agence nationale de la salubrité urbaine) à travers son Projet de professionnalisation de la filière déchets (PPFD) et par un consortium français composé de la fondation GoodPlanet et des associations ETC…Terra et Gevalor à travers leur programme Africompost, tend aujourd’hui à se développer à Bouaké, nous pensons qu’il y a lieu d’entrevoir ses facteurs de réussite.À Bouaké, le gisement propice au compostage est important et varié, les conditions atmosphériques se prêtent également à l’activité et la première phase de l’étude de marché a identifié des débouchés potentiels pour le compost dans un marché où son principal concurrent est la fiente de poules vendue à 30 000 FCFA/t (46 €/t). Une analyse prospective du développement de l’activité à 10 000 tonnes de déchets solides à traiter par an pour produire 1600 tonnes de compost annonce un coût de revient de 101 939 FCFA (155 €) par tonne de compost produite (16 310 FCFA/t de déchets traitéssoit 24,79 €/t de déchets traités). Le mix-financier envisagé pour équilibrer le budget est constitué des ventes du compost au prix de 50 000 FCFA/t (76 €/t) et 8000 FCFA/t de déchets traités (12,16 €/t de déchets traités), de la vente des crédits carbone 6626 FCFA/t (10,07 €/t) et 1 060 FCFA/t de déchets traités (1,61 €/t de déchets traités) et de la perception d’une rémunération du service de traitement des déchets à hauteur de 4058 FCFA/t de déchets traités (6,17 €/t de déchets traités) et 25 365 FCFA/t de compost produit (38,55 €/t de compost produit). Cet équilibre dépend d’un changement d’échelle, peut être trouvé au mieux dans les cinq années à venir. Dès la phase pilote, il est nécessaire d’asseoir une image de marque du compost comme amendement organique, développer un marketing rentable basé sur une stratégie d’écrémage et réussir des actions raisonnables de plaidoyer afin d’intégrer durablement le compostage dans le schéma de gestion des déchets solides des villes. En effet, en se limitant à une production de 1600 tonnes de compost par an (environ 100 ha cultivables), il est possible de produire un compost de haute qualité (respectant la norme NFU 44-051) à partir des ordures ménagères. Ce produit, destiné à une agriculture saine, sera préférentiellement vendu directement à l’utilisateur à 80 000 FCFA/t (121,60 €/t) afin d’avoisiner de près son coût de revient. Une rémunération de 4000 FCFA (6,08 €) à la tonne de déchets traités (25 000 FCFA/t de compost produit soit 38 €/t de compost produit), relative aux économies permises sur la collecte et la mise en décharge, sera sollicitée afin d’équilibrer le budget. Aussi, les compensations et accompagnements locaux et internationaux (vente des crédits carbone) viendront en sus pour soutenir et essaimer de telles initiatives. Enfin, les mécanismes d’optimisation de la production et l’élaboration d’une gamme diversifiée de produits de valorisation de déchets organiques et connexes seront mis en place.Composting is preferentially cited as the appropriate course for valorising the fermentable fractions of household solid waste in Africa ; however, the initiatives through this way presents mitigable results. Indeed, composting of household solid waste in Africa faces a major challenge, which is that of large-scale development and the perpetuation of pilot actions initiated in this direction after the end of external financing. While a pilot composting activity, jointly carried out by ANASUR (Agence nationale de la salubrité urbaine) through its Project for the Professionalization of the Waste Sector (PPWS) and by a french consortium composed of the GoodPlanet foundation, ETC…Terra and Gevalor associations through their Africompost Program, finds a development at Bouaké, we think that it is necessary to glimpse its winnings factors.In Bouaké, the potential for composting is large and varied, atmospheric conditions are also amenable to activity, and the first phase of market research has identified potential markets for compost in a market where its main competitor is chicken’s shit sold at CFAF 30,000 (54 USD) at the ton. A prospective analysis of the development of the activity to 10,000 tons of solid waste to be treated yearly to produce 1,600 tons of compost announces a cost of CFAF 101,939 (192 USD) per ton of compost produced (CFAF 16,310/t of waste treated ; 30.66 USD/t of waste treated). The financial mix plan to balance the budget consists of sales of compost at CFAF 50,000/t and CFAF 8,000/t of waste (94 USD/t and 15.04 USD/t of waste), of sales of carbon credits CFAF 6,626 at the ton and CFAF 1,060/t of waste treated (12.46 USD/t and 1.99 USD/t of waste treated), and from the collection of a remuneration of the waste treatment service in the amount of CFAF 4,058/t of waste treated and CFAF 25,365/t of compost product (7.63 USD/t of waste treated and 47.69 USD/t of compost product). This balance depends on a change of scale, which can be found at best in the next five years.From pilot stage, it is necessary to put an image of mark of compost as an organic amendment, to develop profitable marketing based on a skimming (creamily) strategy, and to take reasonable advocacy actions to integrate composting into the management of solid waste in cities. Indeed, by limiting itself to a production of 1,600 tons of compost yearly (about 100 ha cultivable), it is possible to produce a high quality compost (complying with NFU 44-051) from household waste. This product, intended for a healthy agriculture, will be sold preferentially directly to the user at CFAF 80,000 (150 USD) at the ton in order to approach its cost price. A remuneration of CFAF 4,000 (7.6 USD) at the ton of treated waste and CFAF 25,000/t of compost product (47 USD/t of compost product), relating to economies savings on collection and landfilling, will be requested in order to balance the budget. Also, local and international compensations and support (sales of carbon credits) will come in addition to support and spread such initiatives. Finally, the mechanisms for optimizing production and developing a diversified range of valorising organic waste products and related waste will be put in place. Tue, 03 Apr 2018 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3752 L’influence de la précollecte des ordures ménagères sur la qualité de la salubrité dans le District d’Abidjan (Côte-d’Ivoire) http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3761 À Abidjan, comme dans le reste de la Côte-d’Ivoire, la collecte des ordures s’impose davantage dans les quartiers comme une activité pour s’assurer sa survie ou un revenu complémentaire. Deux effets se conjuguent pour expliquer la montée en puissance de ces emplois informels exercés par des jeunes ou des petites et moyennes entreprises (PME). D’une part, l’accroissement constant de la population active touchée par le chômage de masse. D’autre part, l’impuissance des sociétés commises par les autorités locales pour assurer la précollecte des ordures. Comment cette nouvelle pratique sociale détermine les espaces de propreté et modèle les pratiques des ménages en matière de collecte des déchets ?La réflexion proposée ici s’appuie sur une enquête de 300 ménages dans les communes de Cocody et Yopougon. Elle vise à analyser l’efficacité de la précollecte informelle dans le district d’Abidjan. Les résultats de notre enquête révèlent que les logiques pécuniaires des précollecteurs conduisent à l’amplification des inégalités d’accès au service de collecte des déchets et d’exposition à ses nuisances. Enfin, l’étude atteste aussi que certains précollecteurs contribuent au déplacement des déchets, dont l’une des conséquences est la prolifération des décharges sauvages dans le district.In Abidjan, as in the rest of Côte-d'Ivoire, garbage collection is more needed in neighborhoods as an activity to ensure its survival or a supplementary income. Two effects combine to explain the rise of these informal jobs by young people or Small and Medium Enterprises (SMEs). On the one hand, the constant increase in the working population affected by mass unemployment. On the other hand, the impotence of companies committed by local authorities to ensure the pre-collectiveness of garbage. How does this new social practice determine the areas of cleanliness and model household waste collection practices?The reflection proposed here is based on a survey of 300 households in the communes of Cocody and Yopougon. It aims to analyze the effectiveness of the informal precollect in the district of Abidjan. The results of our survey reveal that the pecuniary logic of the precollectors leads to the amplification of the inequalities of access to the service of collection of waste and exposure to its nuisances. Finally, the study also shows that some precollectors contribute to the movement of waste, one of the consequences of which is the proliferation of wild dumps in the district. Tue, 27 Mar 2018 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3761 Essai de production et de valorisation de compost d’Acacia cyanophylla pour la production de plants de chêne liège (Quercus suber L.) : résultats en pépinière et après transplantation http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3729 Cet article présente les résultats d’un essai conduit au niveau de la pépinière expérimentale de l’INRF de Jijel visant la production et l’évaluation des caractéristiques agronomiques du compost d’Acacia cyanophylla pour la production de plants de chêne liège. A cet effet, après élaboration du compost, neuf substrats à base de compost et un témoin à base d’humus forestier ont été confectionnés, caractérisés du point de vue physique et chimique et mis à l’essai en pépinière. La croissance des semis et la capacité de régénération racinaire mesurées en pépinière ainsi que la reprise après plantation ont été les paramètres utilisés pour juger la qualité des plants et l’effet du compost. Les résultats obtenus montrent que l’Acacia cyanophylla présente une bonne aptitude au compostage, son compost peut être facilement produit avec ou sans stimulateur. Le comportement des plants des dix substrats montre par ailleurs, que des améliorations qualitatives significatives ont été enregistrées chez les plants élevés dans les substrats à base de compost par rapport aux plants du témoin. Les plants élevés dans le compost affichent des gains significatifs de croissance allant de 28 à 48 % en hauteur, de 17 à 30 % en diamètre et de 15 % en biomasse, une meilleure capacité de régénération racinaire et une meilleure reprise sur le terrain par rapport aux plants du témoin. Il est donc possible d’améliorer la qualité des plants de chêne liège grâce à l’utilisation de compost d’Acacia cyanophylla comme substrat de culture en remplacement de l’humus forestier.This article aims to improve cork oak seedlings quality by use of compost to make growing media in substitution of the forest humus. A. cyanophylla composts were made with or without activator. Nine composts based growing media and a control made of forest humus were made, physically and chemically characterized and used for seedlings production in nursery according to a three block design. Seedlings growth and root growth potential measured in nursery as well as field recovery were monitored to highlight the compost effects on seedlings quality. A. cyanophylla compost improves cork oak seedlings quality as compared to forest humus. Seedlings supplied by compost based growing media showed significant growth gains ranging from 28% to 48% in height, 17% to 30% in diameter and 15% in dry matter, belter root potential growth and better recovery in field as compared to those of control. A. cyanophylla has good composting ability; its compost can be easily produced even without activator. Cork oak seedlings quality can be improved with growing media based on A. cyanophylla compost. Fri, 23 Mar 2018 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3729 Substitution du ciment CPA par la poudre de verre dans les mortiers à hautes performances http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3665 Les faibles rapports eau/liant conduisent à diminuer la perméabilité du béton et les ajouts de fines telles que la fumée de silice, l’argile, les laitiers et les cendres contribuent ainsi à l’amélioration de la compacité par leur effet de remplissage granulaire. Dans cette recherche nous avons évalué l’effet de la poudre de verre broyée finement comme ajout cimentaire (Krati et Kansal, 2016), (Zeghichi et al., 2012) sur les propriétés physico-mécaniques des mortiers à base de ciment sans ajout CEM I (CPA). Le ciment CPA a été substitué par de la poudre (PV) avec les pourcentages de 10 % et 20 % en fixant une fois le rapport E/C (Eau/Ciment) et ensuite le rapport E/L (Eau/Liant) égal à 0,35, l’ensemble des résultats a été comparé avec le mortier de référence sans PV. Les résultats obtenus montrent un comportement bénéfique de la poudre de verre sur les caractéristiques mécaniques et la durabilité des différents mortiers étudiés.Low ratios water/binder reduce the permeability of the concrete. Moreover, the additions of ends contribute to the improvement of the compactness by their effect on the granular filling. In this research we evaluated the effect of finely crushed glass powder as a cementitious addition (Krati and Kansal, 2016), (Zeghichi et al., 2012) on the physico-mechanical properties of cement-based mortars without addition CEM I (CPA). The cement CPA was substituted by glass powder (GP) with the percentages of 10% and 20% by fixing once the ratio W/C (Water / Cement) and then the ratio W/B (Water / Binder) equal to 0.35, the set of results was compared with the reference mortar without GP. The results obtained show a beneficial behavior of the glass powder on the mechanical characteristics and the durability of the various mortars studied. Wed, 10 Jan 2018 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3665 Modalités de sélection des sites d’enfouissement technique en Algérie et leur prise en charge par les instruments d’aménagement du territoire et d’urbanisme http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3696 La mise en décharge des déchets a toujours constitué en Algérie, le mode d’élimination le plus dominant. La technicité de cette activité a fortement progressé depuis la promulgation de la loi 01-19-2001 relative à la gestion des déchets. Ainsi, on est passé de la décharge sauvage pratiquée depuis longtemps à la décharge contrôlée et puis, au centre d’enfouissement technique (CET). Ce dernier doit permettre la disposition finale des déchets solides de façon sécuritaire en minimisant les impacts sur l’environnement et la santé publique.La recherche de sites appropriés doit ainsi, non seulement répondre aux critères techniques et environnementaux (imperméabilisation du sol et traitement des effluents liquides et gazeux), mais aussi, aux orientations de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme. De ce fait, les instruments d’aménagement du territoire et d’urbanisme doivent prévoir un portefeuille foncier pour les futurs centres d’enfouissement technique. Le but est de limiter la prolifération de dépotoirs anarchiques et autres décharges sauvages.Ce travail consiste, en premier lieu, à comprendre la portée de ces instruments et les objectifs qui leurs sont attribués à travers une lecture critique. En deuxième lieu, il vise à évaluer la prise en charge des CET par ces instruments dans le cas de l’agglomération Algéroise. Landfilling has always been the most common form of treatment in Algeria.The technical nature of this activity has increased considerably since the promulgation of law 01-19-2001 on waste management. Thus, we have passed from the uncontrolled discharge, which is practiced for a long time, to controlled discharge and then to the technical landfill (TL). This latter must allow the final disposal of solid waste in a safe manner, minimizing environmental and public health impacts.The search for suitable sites must not only meet the technical and environmental criteria (waterproofing of the soil and treatment of liquid and gaseous effluents), but also, territorial and urban planning orientations. As a result, territorial and urban planning instruments must provide for a land portfolio for future landfill centers.The aim is to limit the proliferation of uncontrolled dumps and other wild dumps.This work aims first to understand the scope of these instruments and their objectives through a critical reading. Second, to evaluate the management of technical landfill center by these instruments in the case of Algiers agglomeration. Wed, 10 Jan 2018 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3696 Le recyclage est-il l’unique solution pour une gestion durable des DEEE ? Étude de l’incidence du contexte réglementaire et des politiques publiques sur les filières développées en France http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3686 20 à 50 millions de tonnes de déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) sont produits chaque année dans le monde, ce qui pourrait induire des risques pour la santé publique et l’environnement (CNIID et les Amis de la Terre, 2010). L’une des particularités des DEEE tient à leur composition à la fois de produits toxiques et de produits de valeur, notamment des métaux précieux et des terres rares. Aussi les DEEE requièrent un traitement particulier afin d’éviter l’enfouissement. Le recyclage est un levier clé pour valoriser certains constituants des DEEE. Il permet la réutilisation durable de matières présentes en quantité limitée sur Terre et retarde ainsi l’épuisement de ces ressources naturelles (Grosse, 2010). Cependant cette approche ne concerne qu’une partie des constituants des DEEE, et il est donc nécessaire de développer d’autres moyens en parallèle pour toucher une part plus grande des flux de matière considérés. La prévention demeure une priorité pour la politique en matière de déchets. Le réemploi et la réutilisation sont également des leviers permettant de réduire les impacts des DEEE et la consommation des ressources naturelles. Toutefois, le recyclage semble, en pratique, prédominer en France au détriment des autres approches qui pourraient le compléter efficacement.20 to 50 million tons of waste electrical and electronic equipment (WEEE) in the world are produced, which could lead risks for the public health and the environment (CNIID and les Amis de la Terre, 2010). One of the peculiarities of the WEEE is their composition at the same time of toxic products and valuable products, in particular precious metals and rare earth. The WEEE requires a particular treatment to avoid the burying. The recycling is a key lever to limit the production of WEEE in the world. It allows the sustainable re-use of present materials in quantity limited on Earth (Grosse, 2010). It has for advantage the capacity to move back of a few years the risk of the end of natural resources, but cannot stop it. It remains necessary to develop other ways in parallel to slow down this problem. The prevention remains a priority for the policy concerning waste. The re-use is a fundamental lever to limit the impacts of the WEEE and the consumption of natural resources. However, in practice the recycling seems to prevail in France and goes away from other recommendations regarding prevention. Wed, 10 Jan 2018 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3686 Éditorial http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3726 Ce numéro 75 confirme par son contenu la diversité des sujets de recherche développés dans le domaine des déchets et de l’ingénierie environnementale. Depuis la production d’une protéase fongique à partir de déchets agro-industriels à la sélection de sites d’enfouissement de déchets, en passant par des travaux et des réflexions sur le recyclage des DEEE, de poudre de verre, et la comparaison de la performance de foyers de cuisson, chaque lecteur pourra trouver dans ce numéro un thème d’intérêt !Et c’est bien la richesse de notre revue que d’ouvrir les consciences de ses lecteurs et auteurs vers différents horizons qui les sortent de leur domaine de spécialité mais les accompagnent dans un dessein commun : celui de respecter et protéger notre planète pour eux-mêmes et pour les générations futures.Les Objectifs de Développement Durable (ODD) doivent désormais jalonner notre route au quotidien. Ceci afin que les générations futures puissent connaitre des conditions de vie au moins aussi bonnes que les nôtres, mais aussi pour que les populations aujourd’hui les plus défavorisées arrivent, espérons-le, à accéder rapidement à de meilleures conditions de vie sur notre planète si fragile. En cette période de l’année propice aux bonnes résolutions, essayons chaque jour de nous demander ce que nous avons fait dans ce sens, à l’atteinte de quel ODD nous avons contribué. Ainsi, les nombreux petits colibris que nous sommes arriveront à transformer ce monde ! C’est en tout cas le vœu que n Fri, 22 Dec 2017 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3726