Dechets sciences et techniques http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques fr Application de l’impression 3D à l’élaboration de filtres en céramique pouvant servir au traitement de l’eau au point d’utilisation http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3459 L’eau est une ressource indispensable à la survie de tout être vivant, essentiel pour la santé, et constitue un droit fondamental pour tout homme. Ainsi, afin de fournir de l’eau de qualité en quantité suffisante aux populations quels que soient les contextes, les recherches scientifiques s’orientent actuellement vers le développement de procédés novateurs, d’exploitation facile et peu coûteux. L’objectif étant de permettre l’accès à de l’eau de qualité en quantité suffisante au point d’utilisation. À cet effet, une des techniques novatrices qui aujourd’hui retrouve son application dans divers domaines de la science est l’impression tridimensionnelle (3D). Ainsi au cours de cette étude une imprimante 3D, l’ «Ultimaker 1» destinée initialement à l’impression à base de matière plastique a été adaptée afin de servir à la fabrication de filtres en céramiques. Ces filtres pourront retrouver des applications en traitement de l’eau destinée à la consommation au point d’utilisation. Il ressort de cette expérience que ce concept novateur, pourrait devenir dans un avenir proche, une alternative viable à la fourniture d’eau potable en quantité et qualité suffisante dans les Pays en Développement.Water is an indispensable resource for the survival of every human being; it’s essential for the health and a fundamental human right. So, in order to provide enough quality water to populations whatever the context, researchers are now further focusing on innovative procedures of easy and cheap exploitation allowing access to enough quality water at the user end. Therefore, one of the innovative techniques used in various area in science is three-dimensional (3D) printing. Thus for this study, a 3D printer, “Ultimaker 1”, initially designed for plastic printing has been tailored for the confection of ceramic filters. These filters can treat the water to be consumed at the user end. From this experience we can notice that this innovative concept, could very soon become a reliable alternative in the provision of enough and quality water in developing countries. Fri, 18 Nov 2016 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3459 Valorisation de la jacinthe d’eau (Eichhornia crassipes) par la production de biocarburant : expérimentation http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3445 La gestion efficiente de la jacinthe d’eau sur les plans d’eau du Bénin demeure un défi à relever. De plus, devant l’urgence de trouver d’autres sources d’énergie suite à la rareté des énergies fossiles, les énergies renouvelables obtenues à partir des biomasses lignocellulosiques constituent une voie prometteuse. L’objectif de l’étude est de déterminer le potentiel éthanoïque de jacinthe d’eau. Pour cela, la production du bioéthanol à partir de la jacinthe d’eau a été faite par voie chimique qui se traduit par : un prétraitement physique de la matière première, une pré-hydrolyse à l’acide dilué, une fermentation alcoolique à la levure boulangère (S. cerevisiae) en mode batch et une distillation. La mesure du pH et de la teneur d’Acide Gras Volatils (AGV) dans différents échantillons fermentés ont permis la détermination des conditions optimales pour une meilleure fermentation. En effet, 120 heures de fermentation se révèlent être satisfaisantes pour une fermentation optimale de la jacinthe d’eau. Cela a nécessité un apport de levure de 2,5 % par rapport à la matière sèche et un rapport L/S = 20. Le dosage du distillat obtenu après distillation du moût fermenté par la méthode chronométrique a permis de déterminer la concentration éthanoïque de la jacinthe qui est de 0,95 %V/V de distillat par biomasse fermentée.The efficient management of water hyacinth on Benin's waters remains a challenge. Moreover, given the urgency to find alternative energy sources due to the scarcity of fossil fuels, renewable energy obtained from lignocellulosic biomass is a promising route. The objective of the study is to determine the potential ethanoic water hyacinth. For this, the production of bioethanol from the water hyacinth was made chemically, which results in: a physical pretreatment of the raw material, a pre-hydrolysis with dilute acid, alcoholic fermentation yeast baker (S. cerevisiae) and batch distillation. pH measurement and content Volatile Fatty Acid in various fermented samples allowed the determination of optimal conditions for better fermentation. Indeed, 120 hours of fermentation are found to be satisfactory for optimum fermentation of water hyacinth. This required a yeast contribution of 2.5 % on the dry matter and L/S = 20. The dosage of distillate obtained after distillation of fermented mash by chronometer method was used to determine the concentration of ethanoic. Hyacinth which is 0.95 % V/V distillate from fermented biomass. Fri, 18 Nov 2016 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3445 Modélisation et simulation de l’écoulement réactif en régime laminaire ou turbulent dans un four cylindrique http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3469 Le présent travail a pour objectif principal d’optimiser la combustion des composés organiques volatils issus de l’incinération des déchets ménagers solides. Une étude numérique de la combustion des composés organiques volatils en régime laminaire ou turbulent est présentée.En régime laminaire, les équations de la convection mixte, auxquelles nous avons associé, l’équation de transfert radiatif et un modèle de cinétique globale, ont été proposées et résolues.En régime turbulent, les équations de transfert couplées au modèle de cinétique globale et à l’équation de transferts radiatifs ont été proposées et résolues en utilisant le code Fluent Software. Pour le modèle de fermeture, nous avons choisi le modèle k – ε, et pour l’équation de transfert radiatif, la méthode des ordonnées discrètes. L’interaction entre la turbulence et la cinétique chimique est assurée par le modèle Eddy–Dissipation.Les résultats montrent que le procédé de thermodestruction des composés des fumées est d’autant plus efficace que le débit des fumées est faible. Les paramètres de la turbulence, à savoir l’énergie cinétique turbulente et son taux de dissipation, sont fortement influencés par la combustion et réciproquement, montrant un fort couplage entre la turbulence et la combustion. Les valeurs de ces paramètres augmentent avec l’accroissement du débit  massique des fumées. La combustion des composés organiques volatils est plus efficace en régime laminaire qu’en régime turbulent pour ce type d’incinérateur cylindrique.The present study aims to optimize volatile organic compounds combustion during municipal solid wastes incineration. A numerical study of volatile organic compounds combustion in laminar or turbulent regime is presented.In laminar regime, mixed convection equations, associated to radiative transfer equation and a global kinetics model are proposed and solved.In turbulent regime, transfer equations associated to global kinetics model and radiative transfer equation are proposed and solved using Fluent Software. The standard k – ε model was used for the modeling of the turbulence phenomena and discrete ordinate method for radiative heat transfer. The turbulence-chemistry interaction is depicted by Eddy–Dissipation model.The results showed that the efficiency of the combustion of organic compounds decreases with the increase of the flow rate of the smokes. The turbulence parameters such as turbulent kinetic energy and its dissipation rate are strongly affected by the combustion and reciprocally, showing the interaction between combustion and turbulence. These parameters values increase with the augmentation of the flow rate of the smokes. The combustion of volatile organic compounds is more efficient in laminar regime than in turbulent regime, for this kind of cylindrical geometry of the incinerator. Fri, 18 Nov 2016 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3469 Élimination de la matière organique par le procédé d’électrocoagulation : comparaison à la coagulation chimique http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3489 La matière organique est un élément majeur des milieux naturel et anthropique. La coagulation-floculation, se présente comme l’une des techniques efficaces pour son élimination, mais elle nécessite l’ajout de produits chimiques et génère une importante quantité de boues. Cette étude s’est intéressée à concevoir un pilote d’électrocoagulation avec des électrodes en aluminium, pour le traitement de la matière organique naturelle (de l’eau du barrage d’Ilauko) et anthropique (du lixiviat du Lieu d’Enfouissement Sanitaire de Ouèssè). Les performances de traitement des deux procédés ont été déterminées selon la qualité de l’eau. Les résultats obtenus ont montré que l’électrocoagulation peut se substituer à la coagulation chimique, pour le traitement des fractions hydrophobe et particulaire de la matière organique. L’efficacité du traitement dépend de l’origine de la matière organique : les deux procédés ont permis d’éliminer le Carbone Organique Dissous d’environ 50 % et 75 % respectivement pour l’eau naturelle et le lixiviat. Toutefois, les rendements d’indice SUVA ont montré que l’électrocoagulation est plus efficace sur les composés aromatiques. Par ailleurs, la coagulation par dissolution de cations métalliques nécessite une dose optimale de traitement moins importante que celle de la coagulation chimique.Organic matter is a major component of natural and anthropic medium. Coagulation-flocculation is as an effective technics for its treatment, but requires the addition of chemicals products and generates an important sludge. The purpose of this study had to treat a natural water of Ilauko dam (which contained natural organic matter) and a leachate from Ouèssè Sanitary Landfill (which contained anthropic organic matter) by electrocoagulation process with aluminium electrodes. The performance of these methods was determined according to the water quality. From the results, it was shown that the electrocoagulation could be used instead of the chemical coagulation, for the hydrophobic and particular organic matter fractions. The treatment efficacy depends on the origin of the organic matter: about 50% and 75% of Dissolved Organic Carbon were eliminated of natural water and leachate respectively. However, according to different removal rate of SUVA indication, electrocoagulation is more adequate on aromatic compounds. Furthermore, electrocoagulation requires an optimal dose of metal less than chemical coagulation. Fri, 18 Nov 2016 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3489 Traitement d'une eau naturelle polluée par adsorption sur du charbon actif (CAK) préparé à partir de tourteaux de karité http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3497 Le présent travail a pour but l'utilisation d’un charbon actif (CAK) préparé à partir de tourteaux de karité pour l'adsorption de polluants organiques et inorganiques d’une eau naturelle (lagune de Bè). Le charbon actif CAK présente une surface BET de 1148 m2.g-1 et un volume poreux de 0,607 cm3.g-1. Il est essentiellement microporeux avec un volume de micropores représentant plus de 70 % du volume total des pores. L’étude de laboratoire menée en batch a permis de déterminer des temps de contact optimaux de 10 h pour les polluants organiques seuls et 15 h pour l’ensemble des polluants organiques et inorganiques. L’influence du dosage en charbon actif sur les performances d’adsorption a également été étudiée. L’établissement des isothermes d’adsorption a montré que l’adsorption de l’ensemble des polluants organiques et/ou inorganiques est bien décrite par les modèles à l’équilibre de Langmuir et de Freundlich. Dans les conditions expérimentales utilisées, les capacités maximales d’adsorption des polluants par gramme de charbon actif ont été déterminées respectivement égales à 12,66 mg/g pour l’ensemble des polluants organiques et inorganiques et à 11,24 mg/g pour les polluants organiques.The study concerns organic and inorganic pollutants and its removal from natural water (Be Lagoon) using activated Shea cake (CAK). The activated carbon CAK has the following characteristics: BET surface area is equal to 1148 m2.g-1 and the pore volume is equal to 0.607 cm3.g-1. This activated carbon is essentially microporous with the volume of micropores representing over 70% of the total pore volume. The “batch method" was used for pollutant removal and it reveals that the contact time values are equal to 10 h for BOD and 15 h for COD. A systematic study was done to assess the influence of the mass of activated carbon on its adsorption capacity of BOD and COD. The Langmuir and Freundlich isotherm models agreed with experimental data. The maximum adsorption capacity obtained using Langmuir isotherm model was 12.66 mg/g for all the organic and inorganic pollutants and 11.24 mg/g for organic pollutants only. Fri, 18 Nov 2016 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3497 Un cas de compensation écologique dans le secteur minier : la réserve forestière Dékpa (Côte d’Ivoire) au secours des forêts et des populations locales http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3511 Après une étude d’impact environnemental, une société minière a accepté de créer sur son périmètre d’exploitation, une zone refuge pour la biodiversité : la Réserve Forestière Dékpa. Nous décrivons la première phase de son plan d’aménagement, consacrée à sa diversité végétale, sa valeur pour la conservation de la flore, sa disponibilité en espèces végétales à usages locaux et le rôle joué par les populations locales, la société minière, les chercheurs et la police forestière pour sa création. Des réunions avec les Responsables coutumiers ont permis d’obtenir leur approbation et adhésion. 30 Relais Communautaires ont été proposés et formés pour les autres activités. Le site est riche de 358 espèces dont 30 figurent parmi celles classées rares, menacées ou endémiques. Cola lorougnonis et Drypetes singroboensis sont deux des espèces rares, considérées localement comme en voie de disparition. 24 % peuvent être utilisés dans le traitement de diverses maladies, pour la consommation, l’artisanat ou comme bois d'œuvre. La création de la réserve connait des progrès au plan communautaire et scientifique. L’étude suggère que les activités d'aménagement de la réserve, devront tenir compte des besoins des populations locales car leurs connaissances traditionnelles peuvent être un facteur de conservation de certaines espèces et donc de la forêt.After an environmental assessment about gold mine’s operation, a mining company agreed to create a safe area for biodiversity offsets: Dékpa Botanical Reserve. We describe various steps conducted in order to its creation. The objective was to assess the plant diversity of this site, its value for flora conservation, availability of plants for traditional uses in the locality. The study also shows the partnership between scientific, the mining company and local people. Meetings with mining company and local communities of the 5 closest reserve villages, permits to have approval and membership of chiefs’ customary, chiefdoms. They selected 30 young people to serve as community liaisons. These will help in achieving the other development phases of the reserve. Botanical surveys identified 358 species of which 30 are among those classified as rare, threatened or different levels of endemism. These are species such as Cola lorougnonis and Drypetes singroboensis considered as very rare in Ivorian flora. Interviews of local people show that 24% of species can be used in the treatment of various diseases, for food, crafts use or timber. The creation of the Dekpa reserve was the source of improvements for the community and scientific advances. The study suggests that development of reserve activities should consider needs of local people, as their traditional knowledge may be a factor in the preservation of species. Fri, 18 Nov 2016 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3511 Editorial http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3527 Ce numéro spécial de DST regroupe une sélection de 6 articles qui ont fait l’objet de communications orales lors du Colloque E3D 2016 (Eau, Déchets & Développement Durable, http://www.e3d-lome.tg.refer.org/index.php) organisé du 7 au 11 mars 2016.à l’Université de Lomé, Togo, par L’Association Innovation et Technologie de Sfax (Tunisie), les Ecoles des Mines d’Alès et de Saint Etienne (France), l’Université Senghor d’Alexandrie (Egypte) et les Universités de Lomé et de Kara (Togo). Il s’agissait de la de la 5ème édition du Colloque E3D, qui est organisé tous les deux ans. Les précédentes éditions ont eu lieu en 2008 à Hammamet, Tunisie, en 2010 à Alexandrie, Egypte, en 2012 à Agadir, Maroc, et en 2014 à Alès, France.Outre la diffusion de connaissances scientifiques, de développements techniques et de pratiques managériales en sciences et génie de l’environnement, les objectifs d’E3D sont de stimuler les échanges et le dialogue Nord- Sud entre les chercheurs, les professionnels, et les pouvoirs publics et administrations dans le domaine de l'environnement et du développement durable. Au travers de ce numéro spécial, la revue DST contribue à ces objectifs qui rejoignent parfaitement sa ligne éditoriale, comme elle l’avait déjà fait dans son numéro 62 consacré à l’édition E3D 2012 d’Agadir.L’édition E3D 2016 de Lomé a regroupé 8 conférences plénièreset une centaine de communications thématiques de chercheurs séniors et juniors, de professionnels, et autres étudiants en docto Fri, 04 Nov 2016 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3527 Vers une économie circulaire… de proximité ? Une spatialité à géométrie variable http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3384 La prise en compte d’une certaine « proximité » fait partie des principes de base de la gestion des déchets. Pour autant ce principe n’est ni clairement défini dans la loi, ni clairement appliqué. La proximité est par ailleurs liée au concept nouveau d’économie circulaire (qui met en avant le cadre territorial local), sans que celui-ci n’intègre de dimension spatiale dans sa définition. L’objectif de ce texte est de comprendre les modalités de mise en œuvre du principe de proximité de gestion des déchets en fonction des différentes filières de traitement, afin d’interroger sa pénétration du concept d’économie circulaire. La méthodologie développée s’appuie sur l’identification du métabolisme de plusieurs villes françaises, ainsi que sur des entretiens avec les acteurs du domaine.L’application du principe de proximité semble se faire à géométrie variable en fonction des filières. Certaines sont gérées localement, concernant par exemple les déchets pondéreux, putrescibles ou ultimes. D’autres au contraire exportent plus largement leurs déchets (déchets à forte valeur ajoutée ou déchets dangereux). Nous identifierons alors les critères qui façonnent cette lecture en fonction des filières et des acteurs. La structuration de nouvelles filières de Responsabilité Elargie du Producteur vient complexifier cette analyse spatiale. Cette diversité de situations permet d’opérer un regard sur l’échelle de mise en œuvre d’une économie circulaire.The proximity principle is one of the main obligations in the European and French regulations regarding waste management. However, this principle isn’t really implemented as it isn’t well defined in the law. Proximity is also linked to the new consensual concept of circular economy, which highlights the local scale (even if the local is not mentioned in its definition). The objective of this text is to understand the implementation of the proximity principle in the concept of circular economy according to the waste recycling chains. The methodology is based on analyzing the urban metabolism for few cities and interviewing stakeholders of waste management.The implementation of proximity is quite complex and affected by the “geometry variable” according to the types of waste. Some of them are managed at local scale such as the putrescible and fermentable waste, the bulky refuse, and final waste. Others are easy to transport (e.g. waste with high value added or hazardous waste). We aim at identifying the criteria which determine these geographical issues. The complexity of Extended Producer Responsibility implementation is one of the key to study the spatial analysis of circular economy. All of these case studies give the opportunity to understand the geographical scale of the circular economy’s implementation. Thu, 06 Oct 2016 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3384 Le titane dans les sédiments de l’assainissement pluvial urbain : sources, concentrations, mobilités http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3416 Le titane est un élément très largement utilisé dans les infrastructures urbaines. L’objectif de cette étude est de connaître la signature géochimique du titane dans les sédiments de l’assainissement urbain pour évaluer la capacité de stockage de cet élément dans ces matériaux et évaluer sa mobilité potentielle dans l’environnement. Ce travail est basé dans un premier temps, sur la comparaison des concentrations de titane, fer, silice, plomb, zinc et cuivre dans plus de 800 échantillons de sédiments de rivières européennes et 19 bassins d’infiltration d’eaux pluviales urbaines de Lyon. Même si les concentrations en titane ne sont pas plus élevées dans les sédiments des bassins d’infiltration (moyenne de 2,7 g/kg) que dans les sédiments de rivières européennes (1,5 à 4,0 g/kg), le milieu urbain concentre le titane proportionnellement aux principaux éléments minéraux présents comme le silicium. Le titane est apporté simultanément avec les métaux traces. Ainsi, le milieu urbain génère, par érosion, des particules qui présentent une signature géochimique particulière. Dans un deuxième temps, l’étude de la mobilité potentielle du titane en batchs sous forme soluble et colloïdale dans des sédiments urbains pluviaux, montre que cet élément est très peu mobile (moins de 0,005 % du titane total) même sous forme colloïdale. La quantité de matière organique semble favoriser la limitation de la mobilité du titane colloïdal en suspension.Titanium is largely used in the urban environment. The purpose of this study is to characterize the titanium geochemical signature in urban stormwater sediments. Firstly, we compared the titanium, iron, silica, copper, zinc and lead content in 800 river sediments collected in Europe with the content of 19 urban sediments collected in stormwater infiltration basins in Lyon. Even if the total titanium content is not higher in urban sediment (mean of 2,7 g/kg) than in river sediments (1,5 à 4,0 g/kg), urban sediments concentrate titanium in comparison to other main minerals like silica and is correlated to heavy metals. Thus, the urban environment produce eroded particles that have a specific geochemical signature. Secondly, the study of the potentiel soluble or colloïdal mobility of titanium in urban sediment through batch experiments shows that titanium has a very low mobility in soluble or colloïdal form (less than 0,005% of the total titanium content). The organic matter present in urban sediment is supposed to play a major role on the limitation of the mobility of colloïdal titanium. Thu, 29 Sep 2016 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3416 Comportement des déchets en décharge sous climat tropical humide : cas de Nkolfoulou à Yaoundé http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3349 Les paramètres de comportement des déchets analysés concernent : la masse volumique, la teneur en eau, la température et la perméabilité. Ces quatre paramètres sont mesurés in situ sur des alvéoles en cours de remplissage ou déjà fermé.La masse volumique des déchets enfouis est mesurée en deux étapes : l’excavation d’un volume de déchets obtenu par le cubage d’une fouille, puis les déchets enlevés sont pesés au pont bascule. La fouille est effectuée dans plusieurs casiers de différents âges et à plusieurs profondeurs. La teneur en eau des déchets enfouis est mesurée directement par séchage d’un sous-échantillon à une température de 90°C jusqu’à masse constante. Deux méthodes sont utilisées pour mesurer la perméabilité des déchets enfouis : la méthode de double anneau et la méthode des fouilles.La masse volumique des déchets enfouis varie avec l’âge et la profondeur des couches. Les déchets les plus jeunes ont une masse volumique moyenne de 0,9 tonnes/m3. Elle augmente avec l’âge des déchets pour atteindre une valeur moyenne de 1,3 après un an. L’effet saisonnier a peu d’influence sur la masse volumique des déchets enfouis.La teneur en eau des déchets enfouis augmente avec la profondeur. Pendant la saison sèche elle passe de 36,3 % (0-1 m) à 77,0 % (1,2-2,4 m). Un autre test effectué dans le même casier confirme l’augmentation de la teneur en eau avec la profondeur, mais avec des valeurs inférieures à celles du test précédent : 40 % (0-1 m) et 43 % (2,2-3,6 m). Pendant la saison des pluies, la variation de la teneur en eau suivant la profondeur est plus nette (51 % entre 0 et 1 m, contre 76 % entre 2 et 3 m) pour les déchets d’un an. On peut conclure à l’influence des saisons sur la teneur en eau des déchets enfouis ainsi que de la profondeur. La température des déchets enfouis varie entre 32 et 45 °C en fonction de la profondeur des déchets. La mesure de la perméabilité des déchets enfouis a été moins nette. En effet, dans certains essais, nous avons plutôt observé des remontées d’eau après les fouilles. La mesure par méthode de double anneau a permis d’obtenir une perméabilité de l’ordre de 10-4 m/s, compatible avec les données de la littérature.The parameters analysed concern: density, water content, temperature and permeability.The density of buried waste is measured into two stages: the excavation of a volume of waste obtained by the cubage of excavation, then removed waste is weighed. The excavation is carried out in several cells of various ages and various depths. The water content of hidden waste is measured directly by drying samples at a temperature of 90 °C until constant mass. The permeability of the cells is measured by the method of double ring, then the coefficient of permeability is calculated. Two methods are used to measure the permeability of hidden waste: method of double rings and method of excavations.The density of hidden waste varies with age and depth of the layers. Younger waste has an average density of 0.9. This density increases with age of waste to an average value of 1.3 after one year. The season has little influence on the density of hidden waste.The results of the water content of the waste buried in the dry season show an increase in values with depth : it goes from 36.3 % (0-1 m) to 77.0 % (1,2-2,4 m) . Another test conducted in the same cell confirms the increase of the water content with depth but with lower values than those of the previous test: 40 % (0-1 m) and 43 % (from 2.2 to 3,6 m). During the rainy season, the change in water content with depth is sharper (51 % between 0 and 1 m, against 76 % between 2 and 3 m) for waste one year of age. We can conclude that the influence of the seasons on the water content of buried waste and depth. The temperature of the buried waste varies between 32 and 45 ° C depending on the depth of the waste. The measurement of permeability of landfilled waste was less clear. Indeed, in some trials, we observed rather upwelling after excavation. Measurement by using double ring yielded a permeability of the order of 10-4 m/s, consistent with the literature data. Wed, 28 Sep 2016 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/dechets-sciences-techniques/index.php?id=3349