retour à l'accueil nouvelle fenêtre vers www.appa.asso.fr Pollution atmosphérique, climat, santé, société

Articles

La variabilité spatiale de lʼozone en milieu urbain et périurbain : le cas de Nice

The ozone spatial variability in urban zones and outer-urban: the case of Nice

Nicolas Martin et Pierre Carrega

p. 461-474

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

Cet article présente lʼélaboration, la conduite et les résultats de mesures itinérantes dʼozone effectuées à vélo dans la commune de Nice et dans ses environs. Le souhait de préciser le comportement de ce polluant primaire à fine échelle spatiale part du constat suivant : le réseau de mesures dʼAtmoPACA, association agréée de surveillance de la qualité de lʼair (AASQA) en région PACA, ne permet pas dʼappréhender la forte variabilité spatiale supposée de lʼozone en milieu urbain et périurbain. Ainsi, lʼexposition des hommes à la pollution par lʼozone est potentiellement mal évaluée. En ayant recours à un analyseur dʼozone miniaturisé fixé sur le cintre dʼun vélo, le même parcours de mesures est emprunté à 85 reprises dʼavril à septembre 2007 afin de constituer une base de données suffisamment importante pour établir des calculs statistiques robustes en aval. Les lieux prospectés nʼont pas été choisis aléatoirement mais en fonction de leur capacité à être exposés à lʼozone bien quʼétant situés au sein dʼune aire urbaine. Après suppression de certaines journées de mesures en raison dʼune instabilité temporelle de lʼozone pendant les relevés terrain, les 70 cas restants permettent dʼétablir la configuration spatiale moyenne de ce polluant à Nice entre avril et septembre 2007. Le littoral et les collines périurbaines sont les plus touchés par lʼozone. Des traitements statistiques plus élaborés mettent en lumière dʼautres configurations spatiales de lʼozone probable- ment liées à des conditions météorologiques particulières. Certains cas sont marqués par une opposition entre le littoral, peu concerné par lʼozone, et lʼintérieur fortement touché par cette pollution. La dynamique de la couche limite atmosphérique pourrait expliquer cet agencement spatial de lʼozone. Enfin, les directions du vent et la localisation de fortes sources émettrices de polluants primaires (panaches de fumées de ferries/bateaux de croisière) permettent de comprendre pourquoi au cours de certaines journées le littoral est marqué par une très forte variabilité spatiale de lʼozone.

Abstract

This article presents the elaboration, the driving and the results of ozone itinerant measures made in bicycle in Nice and in its neighbourhood. The wish to clarify the primary pollutant behaviour with fine spatial scale leaves the following report: the AtmoPACA measures network, agency approved the surveillance of the air quality (AASQA) in region PACA, doesnʼt allow apprehending the supposed ozone strong spatial variability in urban zones and outer-urban. So the people exposure to the ozone pollution is potentially badly estimated. By having appeal to a miniaturized ozone analyzer fixed to the handlebar of a bicycle, the same route of measures is taken from 85 occasions from April till September, 2007 to constitute an important enough database to establish strong statistical calculations downstream. The locations surveyed werenʼt chosen randomly but according to their ability to be exposed to ozone despite being located within an urban area. After removal of some days of action due to ozone temporal instability during the field surveys, the 70 remaining cases allow to establish the spatial average of this pollutant in Nice between April and September 2007. The coast and hills are most affected by ozone. Treatments developed statistical highlights other spatial ozone patterns probably related to weather conditions. Some cases are marked by an opposition between the coast, little affected by ozone, and the interior greatly affected. The dynamics of the atmospheric boundary layer could explain this ozone spatial arrangement. Finally the wind directions and location of high-emitting sources of primary pollutants (smoke plumes ferry / cruise ship) allow understanding why during certain days the coastline is marked by very high spatial variability of ozone.

Entrées d'index

Mots-clés : configuration spatiale, échelles spatiale et temporelle fines, mesures itinérantes, variabilité spatiale

Keywords: fine spatial and temporal scales, itinerant measures, spatial configuration, spatial variability

Pour citer ce document

Référence papier : Nicolas Martin et Pierre Carrega « La variabilité spatiale de lʼozone en milieu urbain et périurbain : le cas de Nice », Pollution atmosphérique, N° 204, 2009, p. 461-474.

Référence électronique : Nicolas Martin et Pierre Carrega « La variabilité spatiale de lʼozone en milieu urbain et périurbain : le cas de Nice », Pollution atmosphérique [En ligne], N° 204, mis à jour le : 06/05/2013, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=1238, https://doi.org/10.4267/pollution-atmospherique.1238

Auteur(s)

Nicolas Martin

Université de Nice-Sophia Antipolis – UMR 6012 – Espace du CNRS – Équipe Gestion et Valorisation de l’Environnement –98, Boulevard Édouard Herriot – B.P. 3209 – 06204 Nice Cedex 3

Pierre Carrega

Université de Nice-Sophia Antipolis – UMR 6012 – Espace du CNRS – Équipe Gestion et Valorisation de l’Environnement –98, Boulevard Édouard Herriot – B.P. 3209 – 06204 Nice Cedex 3