retour à l'accueil nouvelle fenêtre vers www.appa.asso.fr Pollution atmosphérique, climat, santé, société

Articles

L'ozone dans les Bouches-du-Rhône et une méthodologie de prévision

The ozone in the French Department of Bouches-du-Rhône and a forecasting methodology

Badih Ghattas, Laetitia Mary, Patricia Renzi et Dominique Robin

p. 413-426

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

La prévision statistique du maximum journalier d'ozone sur les stations permanentes de mesure de l'aire métropolitaine marseillaise a été initiée en 1997 par l’équipe de statistiques du GREQAM et AIRMARAIX dans l'objectif d'anticiper l'information du public selon la procédure réglementaire du « décret ozone » de 1996.
Deux modèles statistiques basés sur la méthode CART (Classification And Regression Trees, arbres de régression et de classification) sont proposés pour donner une prévision par station et par groupe de stations. Les modèles correspondants s'appuient sur des prédicteurs environnementaux tels que les facteurs météorologiques et les paramètres ayant trait aux niveaux de pollution. La méthodologie insiste sur le choix et la préparation de la base de données (historique de cinq ans), mais aussi sur le développement inédit d'outils théoriques connexes à la méthode, permettant la stabilisation et l'optimisation des résultats.
Ces modèles, implantés à AIRMARAIX depuis mai 1999, ont été testés et validés sur l'été 1998, et mis en opérationnel durant l'été 1999.
Cet article débute par une description des spécificités météorologiques et des émissions particulières du département des Bouches-du-Rhône. La suite présente succinctement la méthodologie puis les résultats des modèles de prévision du maximum d' ozone quotidien par station de mesure et par groupe de stations définissant les zones homogènes d'information du département

Abstract

In this paper we present the statistical approach used in order to forecast the daily maximum ozone concentration at the Bouches-du-Rhône department in France. We first describe the meteorological and emissions specificity of this region. Then we suggest a statistical approach to deal with this problem using three steps.
Two main statistical models are suggested based on CART (Classification And Regression Trees) methodology, giving a prediction over each monitoring site. Finally, two common strategies based on predictions results are tested. Such strategies will help the departmental authorities to make a decision, whether to launch ozone alert over the Bouches-du-Rhône department or not

Entrées d'index

Mots-clés : pollution photochimique, météorologie, prévision statistique, maximum d'ozone journalier, arbres de régression, stratégies d'information

Keywords: photochemical, pollution, meteorology, statistical forecast, daily ozone maximum, regression tree, strategies of information

Pour citer ce document

Référence papier : Badih Ghattas, Laetitia Mary, Patricia Renzi et Dominique Robin « L'ozone dans les Bouches-du-Rhône et une méthodologie de prévision », Pollution atmosphérique, N°167, 2000, p. 413-426.

Référence électronique : Badih Ghattas, Laetitia Mary, Patricia Renzi et Dominique Robin « L'ozone dans les Bouches-du-Rhône et une méthodologie de prévision », Pollution atmosphérique [En ligne], N°167, mis à jour le : 27/03/2014, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=3105, https://doi.org/10.4267/pollution-atmospherique.3105

Auteur(s)

Badih Ghattas

GREQAM, Groupement de recherche en économétrie quantitative d'Aix-Marseille, Université de la Méditerranée

Laetitia Mary

AIRMARAIX, Association pour la surveillance de la qualité de l'air de l'est des Bouches-du-Rhône, du Var et du Vaucluse

Patricia Renzi

AIRMARAIX, Association pour la surveillance de la qualité de l'air de l'est des Bouches-du-Rhône, du Var et du Vaucluse

Dominique Robin

AIRMARAIX, Association pour la surveillance de la qualité de l'air de l'est des Bouches-du-Rhône, du Var et du Vaucluse