retour à l'accueil nouvelle fenêtre vers www.appa.asso.fr Pollution atmosphérique, climat, santé, société

Articles

La qualité de l'air dans la zone Fos-L'Etang de Berre

Air quality in the Fos-L'Etang de Berre zone

Pierre Gaussens

p. 34-48

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

Un colloque a été organisé le 19 janvier 1996 à Syracuse par le Consortium Industriel pour la Protection de l'Environnement (CIPA) et le Comité d'Etudes sur la Pollution Atmosphérique (CSlA) sur les problèmes de pollution dans les zones industrielles. Parmi les exposés présentés, l'un d'eux était consacré à la zone Fos-L'Etang de Berre. Après une présentation de cette zone où s'imbriquent industries et agglomérations urbaines, un bref historique est fait de la manière dont ont été, de façon générale, abordés les problèmes de pollution. Puis, quelques indications sont données sur la mesure des polluants. Après les poussières en suspension et l'acidité forte ou le dioxyde de soufre, l'on s'est intéressé aux oxydes d'azote, à l'oxyde de carbone, aux composés organiques volatils, aux hydrocarbures et à l'ozone. Après une période initiale au cours de laquelle l'APPA. a joué un rôle important, les réseaux de mesure ont été gérés par des associations regroupant les industriels, les collectivités territoriales, les services régionaux de l'Etat et les Associations de défense de l'environnement. Ce sont aujourd'hui, AIRFOBEP pour la zone Fos-Berre et AIRMARAIX pour la zone Aix-en-Provence Marseille. On rappelle ensuite les valeurs de référence pour la qualité de l'air (CEE ou OMS). Pour la zone Fos-L’Etang de Berre, on montre comment a évolué la pollution par le dioxyde de soufre et comment se situent par rapport aux valeurs de référence les autres polluants. Une étude particulière menée par AIRFOBEP sur les gênes olfactives est ensuite succinctement présentée. L'importance des phénomènes mettant en jeu tant la chimie que la météorologie apparaît. Pour bien comprendre, notamment les mécanismes d'apparition de l'ozone, il est nécessaire de faire appel à des mesures précises des polluants présents dans l'atmosphère mais aussi à des modèles mathématiques explicatifs et prédictifs. Deux études sur ce sujet sont présentées qui conduisent à penser que les modèles mathématiques sont d'une grande utilité et raisonnablement fiables. En conclusion, il est noté que si les pollutions industrielles classiques sont maintenant bien maîtrisées la pollution urbaine, notamment celle induite par la circulation des automobiles mérite une grande attention, ainsi d'ailleurs que la pollution à l'intérieur des locaux. Ce sont deux sujets sur lesquels l'APPA porte aujourd'hui tous ses efforts.

Abstract

The Consortium Industriel pour la Protection de l'Environnement (CIPA) and the Comité d'Etudes sur la Pollution Atmosphérique (CISA) organized a conference on pollution problems in industrial areas on 19 January 1996 in Syracuse. One of the papers presented was devoted to the Fos-L'Etang de Berre zone. After presenting this zone consisting of overlapping industrial and urban centres, a brief historical account was given of how pollution problems were in general dealt with. Several indications were then provided about the measurement of pollutants. After dust in suspension end stronq acidity or sulphur dioxide, attention was focused on nitrogen oxides, carbon monoxide, volatile organic compounds, hydrocarbons and ozone. Following an initial period during which the APPA played a major rote, the measurement networks were managed by associations consisting of industrialists, urban centres, regional government agencies and associations for the defense of the environment. AIRFOBEP deals with the Fos-Berre zone and AIRMARAIX the Aix-en-Provence - Marseille zone. The reference values (EEC or WHO) used to determine air quality were then called to mind. The evolution of sulphur dioxide pollution was shawn for the Fos-l'Etang de Berre zone as was the ratio of other pollutants with respect to the reference values. A brief summary of a study, carried out by AIRFOBEP, on olfactive discomfort was presented. The extent of the phenomena involving bath chemistry and weather was demonstrated. To fully understand the mechanisms involved in.the appearance of ozone, it is necessary to rely on the exact measurement of pollutants found in the atmosphere as well as explanatory and predictive mathematical models. Two studies on this subject were presented. They indicated that the mathematical models are of great use and are reasonably reliable. By way of conclusion, il was noted that the standard industrial pollutants are now well controlled. However, a great deal of attention should be paid ta urban pollution, in particular pollution resulting from automobile traffic, as well as the pollution inside premises. The APPA is currently mobilizing ail of its efforts in these two areas.

Pour citer ce document

Référence papier : Pierre Gaussens « La qualité de l'air dans la zone Fos-L'Etang de Berre », Pollution atmosphérique, N°150, 1996, p. 34-48.

Référence électronique : Pierre Gaussens « La qualité de l'air dans la zone Fos-L'Etang de Berre », Pollution atmosphérique [En ligne], N°150, mis à jour le : 04/04/2014, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=3851, https://doi.org/10.4267/pollution-atmospherique.3851

Auteur(s)

Pierre Gaussens

Président de l'APPA