retour à l'accueil nouvelle fenêtre vers www.appa.asso.fr Pollution atmosphérique, climat, santé, société

Articles

Les polluants issus de l'incinération : mythes et réalités

Pollutants from Incineration of Household Refuse: myths and realities

François Savoie

p. 41-49

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

Cet article part d'un constat : alors que le traitement moderne des déchets ménagers met en œuvre des techniques de dépollution performantes et une recherche constante d'amélioration de l'esthétique des unités, l'opposition des riverains à de tels projets est croissante et peut conduire à une implantation qui n'est pas optimale.
Cela n'est pas sans conséquences sur les plans énergétique, économique et environnemental. Certes l'histoire s'est accélérée depuis dix ans : sévérisation des normes, chocs et contre- chocs pétroliers, saturation des décharges, développement du tri et du recyclage, approche départementale du problème de traitement, etc. Il est vrai également que la perception des rejets par la population a évolué.
Quelles que soient les performances à terme des techniques de recyclage, il existera toujours un « refus de tri ». Ces produits hors normes iront donc soit en décharge, ce qui ne va pas dans le sens de l'histoire, soit en incinération.
Aussi est-il important de tenter de mettre à plat ce dossier, en examinant les polluants de l'incinération des déchets ménagers et assimilés en aval de la chaudière et à la sortie de la cheminée : nature et spécificité par rapport à d'autres sources, quantités émises et relativisation, lecture « énergétique » de ce déchet un peu particulier qui a un pouvoir calorifique deux fois moindre que celui du bois sec, recensement d'outils et de nouvelles approches.
Ces outils sont classés selon le principe des trois strates (local, régional, planétaire), utilisé par ailleurs pour les polluants atmosphériques : cela permet, selon le type de préoccupations que l'on a, d'aborder cette question sous des angles différents.

Abstract

This article begins with an observation: the modern treatment of the household refuse employs high performance equipments in depollution and continuous efforts in improvment of the esthetic of the units: the opposition of the unitside residents against that kind of projects is growing, and may lead to a non optimal setting up.
The consequences upon energetical, economical and environmental aspects are real. Of course, the history's rythm is accelerating from ten years ago: reinforcement of norms, petroleum crash and anti-crash, dump’s saturation, sorting out and recycling development, departmental approch of the treatment, etc. It’s true that the perception of the pollution by the population is moving.
However performant the recycling technics become in the future, it will always remain a refuse sorting out. That out of norms products will go in dumps, but it is against the history's stream, or treated by Incineration.
So, it is very important to try to put down that file, in examining the pollutants from Incineration of household refuse, after boiler and out of chimney: nature and specificity in comparison with other sources, emitted quantities and relativisation, “energetical” reading of that particular waste which presents a calorific capacity twice lower the dry wood, inventory of tools and new approchs.
These tools are classified under the principle of the three stratum (local, regional and planetary), which is used for the atmospheric pollutants: that allows to treat this question under different aspects.

Pour citer ce document

Référence papier : François Savoie « Les polluants issus de l'incinération : mythes et réalités », Pollution atmosphérique, N°146, 1995, p. 41-49.

Référence électronique : François Savoie « Les polluants issus de l'incinération : mythes et réalités », Pollution atmosphérique [En ligne], N°146, mis à jour le : 07/04/2014, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=3990, https://doi.org/10.4267/pollution-atmospherique.3990

Auteur(s)

François Savoie

Ingénieur à la Délégation Régionale de l'Ademe Rhône Alpes, 74, bd du 11 Novembre, 69100 Villeurbanne