retour à l'accueil nouvelle fenêtre vers www.appa.asso.fr Pollution atmosphérique, climat, santé, société

Articles

Etude de l'utilisation d'une moyenne arithmétique des mesures d'un réseau de surveillance comme indicateur de niveau de pollution atmosphérique en milieu urbain
Indice de fumées noires, région parisienne, 1991-1992

Assessing the use of arithmetic mean of network records as a measure of urban air pollution
Black smoke, Paris and suburbs, 1991-1992

Philippe Pirard, Philippe Quénel, Philippe Lameloise et Yvon Le Moullec

p. 59-66

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

Dans les études épidémiologiques écologiques temporelles, peu d'auteurs se sont intéressés à la validation des indicateurs utilisés pour estimer l'exposition de la population aux polluants atmosphériques. L'objectif de ce travail est de valider le recours à une moyenne arithmétique des moyennes quotidiennes de l'indice de fumées noires mesuré par six postes de mesure comme indicateur de niveau de ce polluant en région parisienne. L'étude de la distribution des concentrations des polluants mesurées sur chaque poste, des structures temporelles des séries par la méthode de Box et Jenkins, et de leurs corrélations nous ont permis de vérifier l'homogénéité temporelle et géographique entre les postes de mesure. Celle étude est une première étape dans la démarche de validation de l'utilisation d'un indicateur d'exposition d'une population urbaine

Abstract

Epidemiologists who study the relationship between air pollution and health, often compare time-series analysis of daily levels of air pollutants to daily incidence of health effects among the population recorded in the same area. Most of them simply use the arithmetic mean of the daily means of the levels of a pollutant measured at each station of the network to estimate the daily level of this pollutant over the study area. Nevertheless, few authors have been interested in the validation of this use. The purpose of this work was to validate it in the case of black smoke measurements at six stations located in Paris and his close suburbs. The analysis of the statistical distribution of the levels measured at each station, of the time series by the Box-Jenkins approach and, of the correlations between them, allowed us to verity the temporal and geographical homogeneity between data collected at the six stations. This work is a first step for the validation of ecological exposure assessment of an urban population.

Pour citer ce document

Référence papier : Philippe Pirard, Philippe Quénel, Philippe Lameloise et Yvon Le Moullec « Etude de l'utilisation d'une moyenne arithmétique des mesures d'un réseau de surveillance comme indicateur de niveau de pollution atmosphérique en milieu urbain
Indice de fumées noires, région parisienne, 1991-1992 », Pollution atmosphérique, N°146, 1995, p. 59-66.

Référence électronique : Philippe Pirard, Philippe Quénel, Philippe Lameloise et Yvon Le Moullec « Etude de l'utilisation d'une moyenne arithmétique des mesures d'un réseau de surveillance comme indicateur de niveau de pollution atmosphérique en milieu urbain
Indice de fumées noires, région parisienne, 1991-1992 », Pollution atmosphérique [En ligne], N°146, mis à jour le : 31/03/2014, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=4000, https://doi.org/10.4267/pollution-atmospherique.4000

Auteur(s)

Philippe Pirard

INSERM U88 Laboratoire GESTE, 14, rue du Val d'Osne, 94410 Saint-Maurice

Philippe Quénel

Réseau National de Santé Publique, 14, rue du Val d'Osne, 94415 Saint-Maurice Cedex

Philippe Lameloise

AIRPARIF

Yvon Le Moullec

Laboratoire d'Hygiène de la Ville de Paris