retour à l'accueil nouvelle fenêtre vers www.appa.asso.fr Pollution atmosphérique, climat, santé, société

Articles

Smog estival en Suisse observations aériennes 1990 à 1992

Summer smog in Switzerland airborne measurements 1990 to 1992

Bruno Neininger et Olivier Liechti

p. 61-73

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

Dans ce rapport les résultats de vols de prélèvement de la qualité de l'air sont discutés. Ces vols ont eu lieu pendant les mois d'été des années 1990 à 1992. Les investigations concernent le Plateau suisse, en particulier la région de Genève, et le versant sud des Alpes suisses afin de documenter et d'analyser les concentrations d'ozone et leurs différences régionales. Les après-midi d'été les concentrations d'ozone excèdent fréquemment les limites prescrites. Quelques processus importants pour la production et la diffusion d'ozone dans les couches inférieures de l'atmosphère sont présentés, basés sur des observations aériennes et terrestres. Une étude détaillée de la qualité de l'air traite abondamment la situation particulière du Tessin situé au nord de la plaine lombarde. Deux résultats principaux ont été obtenus pour les charges maximales d'ozone. D'une part les concentrations maximales d'ozone sont atteintes l'après-midi dans la couche convective de l'atmosphère. D'autre part des concentrations (ou émissions) d'oxydes d'azote plus élevées mènent à des charges d'ozone plus élevées dans toutes les régions, du moins à l'écart des émissions. En plus les résultats obtenus, entre autres par modélisation numérique, montrent l'influence critique de la topographie sur la convection, et par cela sur la diffusion de la pollution atmosphérique.

Abstract

In this report the results of air pollution research flights are discussed. They took place between 1990 and 1992 above the Swiss Plateau, with an emphasis on the western part near Geneva, and south of the Alps. The main aim was to document and to analyze regional differences in the peak ozone concentration during hot summer days with photosmog. Some relevant processes for the daily cycle of the boundary layer and its ozone content are illustrated with observations. An extended case study deals with the special conditions in Ticino, at the interface between the Lombard plain and the southern foothills of the Alps. Two major results were obtained. On the one hand the mid-afternoon peak ozone concentrations occur in the mixed layer near the surface. On the other hand higher nitrogen oxide concentrations (emissions) lead to higher peak ozone concentrations (and vice versa). Exceptions may be found close to intense sources of pollution where ozone production may be inhibited by NOx emissions. Further results including numerical modelling show the critical influence of orography on convection, and therefore on the dilution and transport of pollutants.

Pour citer ce document

Référence papier : Bruno Neininger et Olivier Liechti « Smog estival en Suisse observations aériennes 1990 à 1992 », Pollution atmosphérique, N°148, 1995, p. 61-73.

Référence électronique : Bruno Neininger et Olivier Liechti « Smog estival en Suisse observations aériennes 1990 à 1992 », Pollution atmosphérique [En ligne], N°148, mis à jour le : 31/03/2014, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=4059, https://doi.org/10.4267/pollution-atmospherique.4059

Auteur(s)

Bruno Neininger

Docteur
MetAir AG, CH-B30B lllnau

Olivier Liechti

Docteur
Analysen & Konzepte, CH-B463 Benken