retour à l'accueil nouvelle fenêtre vers www.appa.asso.fr Pollution atmosphérique, climat, santé, société

Articles

Les conséquences pathologiques sur le revêtement cutané humain de l'exposition aux ultra-violets

The pathological consequences of ultra violets exposure on human skin

Hélène Sancho-Garnier

p. 57-59

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

La couche d'ozone stratosphérique constitue un écran protecteur contre les rayonnements ultra-violets (UV) solaires. Dans des conditions d'irradiations normales les effets de ces UV sont bénéfiques. Si elles sont trop intenses ou trop longues des réactions aiguës ou des effets à moyen et long terme se produisent. Une distinction s'impose entre UVA - UVB et UVC. Les UV entraînent des dommages directs ou indirects sur l'ADN qui peuvent aboutir à des modifications permanentes allant des atrophies du derme aux cancers cutanés.Les cancers cutanés sont de plusieurs types essentiellement des carcinomes, moins fréquemment des mélanomes. Les cancers cutanés sont en augmentation constante au cours des dernières décennies. Le risque constitué par la déplétion de la couche d'ozone est discuté.

Abstract

The stratospheric ozone layer provides a protective screen against ultraviolet rays (UV). The effects of these UV rays are beneficial under normal conditions of exposure. However, medium and long term effects occur if they are too intense or too long. UVA, UVB and UVC should be differentiated. UV rays directly or indirectly damage the DMA. This may lead to permanent modifications ranging from atrophy of the derma to skin cancer. There are several types of skin cancer, mainly carcinoma, less often melanoma. The number of cases of skin cancer has been on the rise over the last few decades. The risk created by the depletion of the ozone layer is the subject of a great deal of debate

Pour citer ce document

Référence papier : Hélène Sancho-Garnier « Les conséquences pathologiques sur le revêtement cutané humain de l'exposition aux ultra-violets », Pollution atmosphérique, N°142, 1994, p. 57-59.

Référence électronique : Hélène Sancho-Garnier « Les conséquences pathologiques sur le revêtement cutané humain de l'exposition aux ultra-violets », Pollution atmosphérique [En ligne], N°142, mis à jour le : 31/03/2014, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=4129, https://doi.org/10.4267/pollution-atmospherique.4129

Auteur(s)

Hélène Sancho-Garnier

Directeur de l'Unité de Recherche en Epidémiologie des Cancer, INSERM U 35 7, Chef du Département de Biostatistique et d'Epidémiologie, Institut Gustave Roussy