retour à l'accueil nouvelle fenêtre vers www.appa.asso.fr Pollution atmosphérique, climat, santé, société

Articles

Effets de l'ozone troposphérique sur l'appareil respiratoire chez l'homme

Respiratory Health Effects of Tropospheric Ozone in Humans

Jean-Jacques Hosselet et Jean Bignon

p. 60-65

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

Un nombre croissant d'études épidémiologiques réalisées dans les grandes villes des pays industrialisés comme Paris, New York, Los Angeles et Mexico démontre le rôle néfaste de l'ozone, associé aux facteurs climatiques et aux autres polluants particulaires ou gazeux, sur la morbidité et la mortalité en général et sur la fonction des voies aériennes en particulier. Les enfants et sujets présentant une affection bronchopulmonaire présentent une plus grande susceptibilité à l'action de l'ozone. De plus, l'ozone pourrait favoriser le développement d'affections allergiques et contribuer à l'augmentation de la prévalence et de la sévérité de la maladie asthmatique allergique. Des études contrôlées en laboratoire permettent de mieux préciser les mécanismes physiopathologiques de l'action de l'ozone. Des études sont menées pour développer des marqueurs biologiques d'exposition et/ou de susceptibilité individuelle à l'ozone. Ces données doivent conduire à la prise de mesures préventives pour limiter la production d'ozone et des autres polluants, mais aussi à mieux protéger les populations à risque.

Abstract

Ozone constitutes a major air pollutant in industrialized countries and may contribute with others pollutants to deterioration of airway function and to the potentialisation of the allergic response in susceptible populations. Effects of ozone lung function have been shown consistently bath in laboratory and field studies. A potentialisation between pollutants and ozone is demonstrated in controlled chamber exposure experiments. The effect of ozone at ambient concentrations induces also a infammatory response of the upper airways in normal subjects. Ozone have been shown to induce inflammatory responses in multiple animal species but the effect in humans has been less studied, due in part to the difficulty in obtaining samples for analysis. For this reasons, studies are in progress in order to develop biomarkers of inflammation in ozone-exposed humans are as inexpensive tools for the acute inflammatory effet of ozone and therefore monitoring those effects in the lung.

Pour citer ce document

Référence papier : Jean-Jacques Hosselet et Jean Bignon « Effets de l'ozone troposphérique sur l'appareil respiratoire chez l'homme », Pollution atmosphérique, N°142, 1994, p. 60-65.

Référence électronique : Jean-Jacques Hosselet et Jean Bignon « Effets de l'ozone troposphérique sur l'appareil respiratoire chez l'homme », Pollution atmosphérique [En ligne], N°142, mis à jour le : 09/04/2014, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=4131, https://doi.org/10.4267/pollution-atmospherique.4131

Auteur(s)

Jean-Jacques Hosselet

Docteur Jean-Jacques Hosselet, Chef de Clinique, Clinique de Pathologie Respiratoire et Environnement, Unité INSERM 139, 94010 Créteil

Jean Bignon

Professeur Jean Bignon, Clinique de Pathologie Respiratoire et Environnement, Unité INSERM 139, 94010 Créteil