retour à l'accueil nouvelle fenêtre vers www.appa.asso.fr Pollution atmosphérique, climat, santé, société

Articles

Etude des effets cancérogènes et cocancérogènes de l'ozone chez le rat : résultats préliminaires

Carcinogenic and cocarcinogenic effects of ozone in rats: preliminary results

Georges Monchaux, Jean-Paul Morlier, Michèle Morin, Paul Fritsch, Jean Tredaniel et Roland Masse

p. 84-88

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

L'ozone est un polluant atmosphérique dont les concentrations sont liées à celles des oxydes d'azote et donc aux activités humaines. Par ailleurs, des concentrations de radon importantes sont observées dans plus de 5 % de l'habitat français. Les données de la littérature sur le risque cancérogène ou cocancérogène potentiel de l'ozone sont actuellement parcellaires et contradictoires. Cependant les travaux de l'équipe de C. Borek suggèrent la possibilité d'effets synergiques entre l'irradiation et l'exposition à l'ozone. Nous nous sommes proposés d'évaluer le pouvoir cancérogène ou cocancérogène potentiel de l'ozone chez le rat dans un modèle expérimentai associant à l'inhalation d'ozone une irradiation locale pulmonaire par inhalation de radon 222 et de ses descendants (émetteurs alpha). En effet, il a été démontré expérimentalement qu'un effet cocancérogène se traduisait par une augmentation de l'incidence des tumeurs induites après administration combinée des agents potentiellement cancérogènes. Le but de ces expérimentations est d'évaluer chez le rat le pouvoir cancérogène potentiel de l'ozone, agissant : - soit seul, comme un cancérogène complet, - soit comme un promoteur, après une initiation par irradiation locale pulmonaire par le radon. Ces expérimentations ont porté sur 3 groupes d'animaux : groupe 1 : 50 rats exposés au radon à la dose de 1 000 WLM dont il a été démontré qu'elle induisait une incidence de 20 à 22 % de cancers du poumon ; groupe 2 : 50 rats exposés au radon à la dose de 1 000 WLM, puis 1 mois après la fin de l'inhalation de radon à de l'ozone à la concentration de 0,2 ppm , 6 heures par jour, 5 jours par semaine, pendant 6 mois ; - groupe 3 : 50 rats exposés à l'ozone seul , à la concentration de 0,2 ppm , 6 heures par jour, 5 jours par semaine pendant 6 mois. La concentration de 0,2 ppm d'ozone correspond aux concentrations moyennes observées dans les périodes de pollution liées aux épisodes de brouillard photochimique. Les résultats de cette étude sont comparés en ce qui concerne l'incidence tumorale et les temps de survie à ceux observés dans un groupe historique de 1287 rats témoins non exposés. Une autopsie complète a été pratiquée sur tous les animaux. L'étude histopathologique est actuellement en cours, mais l'incidence des tumeurs pulmonaires a pu être évaluée sur la base des lésions macroscopiques. Elle est de 20 % dans le groupe 1, 40 % dans le groupe 2 et 6 % dans le groupe 3, comparée à 0,9 % chez les témoins. Sous réserve de confirmation du diagnostic histopathologique, ces résultats préliminaires suggèrent un effet cancérogène ou cocancérogène potentiel de l'ozone chez le rat pour des niveaux d'exposition correspondant à ceux rencontrés durant les épisodes aigus de pollution urbaine.

Abstract

Ozone is an ubiquitous atmospheric pollutant which concentrations are related to those of nitrogen oxides and thus to human activities. On the other hand, high concentrations of radon are observed in more than 5 % of French homes. The aim of this work was ta estimate in rats the potential carcinogenic risk of ozone, acting either alone as a complete carcinogen, or as a promoter after pulmonary irradiation by inhalation of radon 222 and its short lived decay products. Three experimental groupes were used: Group 1 was exposed to radon and daughters at a cumulative exposure of 1 000 WLM (Working-Level-Months) which have been shown previously to induce about 20 % of lung cancers. Groupe 2 was exposed first to radon 1 000 WLM and one month after the end of radon exposure ta ozone by inhalation at a concentration of 0.2 ppm, 6 hours a day, 5 days a week for 6 months. Groupe 3 was exposed ta ozone alone at the same concentration 6 hours a day, 5 days a week for 6 months. The concentration of 0.2 ppm of ozone is in the range of the concentrations observed in urban photochemical smog. The results of this study were compared as concerns lung cancer incidence ta that observed in an historical group of 1 287 untreated control rats and those observed in different historical groups of rats exposed to radon and daughters. A full autopsy was performed on all the rats of this study. The histopathological study is still in progress, but the incidence of lung cancer has been estimated on the basis of macroscopic lesions. The incidence of lung cancer was 20 % in Groupe 1, 40 % in Group 2 and 6 % in Group 3, compared with 0.9 % in controls. It confirmed by histopathological study, these results suggest a carcinogenic and a potential cocarcinogenic effect of ozone in rats at levels of exposure in the range of that observed in sharp episodes of urban airborne pollution.

Pour citer ce document

Référence papier : Georges Monchaux, Jean-Paul Morlier, Michèle Morin, Paul Fritsch, Jean Tredaniel et Roland Masse « Etude des effets cancérogènes et cocancérogènes de l'ozone chez le rat : résultats préliminaires », Pollution atmosphérique, N°142, 1994, p. 84-88.

Référence électronique : Georges Monchaux, Jean-Paul Morlier, Michèle Morin, Paul Fritsch, Jean Tredaniel et Roland Masse « Etude des effets cancérogènes et cocancérogènes de l'ozone chez le rat : résultats préliminaires », Pollution atmosphérique [En ligne], N°142, mis à jour le : 09/04/2014, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=4146, https://doi.org/10.4267/pollution-atmospherique.4146

Auteur(s)

Georges Monchaux

CEA, OSV-OPTE-LCE, Centre d'Etudes de Fontenay-aux-Roses, BP 6, 92265 Fontenay-aux-Roses Cedex

Jean-Paul Morlier

CEA, OSV-OPTE-LCE, Centre d'Etudes de Fontenay-aux-Roses, BP 6, 92265 Fontenay-aux-Roses Cedex

Michèle Morin

CEA, OSV-OPTE-LCE, Centre d'Etudes de Fontenay-aux-Roses, BP 6, 92265 Fontenay-aux-Roses Cedex

Paul Fritsch

CEA, OSV-OPTE-LCE, Centre d'Etudes de Fontenay-aux-Roses, BP 6, 92265 Fontenay-aux-Roses Cedex

Jean Tredaniel

Service de Pneumologie, Hôpital Saint-Louis, 1, rue Claude-Vellefaux, 75010 Paris

Roland Masse

CEA, OSV-OPTE-LCE, Centre d'Etudes de Fontenay-aux-Roses, BP 6, 92265 Fontenay-aux-Roses Cedex