retour à l'accueil nouvelle fenêtre vers www.appa.asso.fr Pollution atmosphérique, climat, santé, société

Articles

Ozone troposphérique en Suisse

Ozone concentrations in Switzerland

Hans-Urs Wanner et Paul Filliger

p. 93-99

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

Comme dans d'autres pays d'Europe, on mesure aujourd'hui en Suisse des concentrations d'ozone notablement plus élevées que les simples concentrations naturelles. Ces dernières années, il n'a pas été possible de constater une tendance générale de l'évolution des taux d'ozone. Les concentrations d'ozone varient fortement d'une année à l'autre, raison pour laquelle il n'est possible de dégager aucune tendance à ce jour. Ces fluctuations s'expliquent en premier lieu par les conditions climatiques caractérisant un été. Une tendance semble toutefois se dessiner : les emplacements précédemment considérés comme très pollués paraissent enregistrer une diminution, alors qu'aux endroits peu touchés dans le passé la tendance est inverse. Il ressort de la statistique pour 1992 que les valeurs limites fixées pour l'ozone dans l'ordonnance sur la protection de l'air (moyenne horaire maximale : 120 µg/m3, fréquence cumulée de 98 % des moyennes semi-horaires d'un mois : 100 µg/m3) sont fréquemment dépassées et parfois de façon considérable.

Abstract

As with other European countries, considerably higher ozone concentration are measured in Switzerland than would occur naturally. At the measuring stations of the national survey network for air pollutants (NABEL), especially in years with favourable meteorological conditions for the formation of photochemical oxidants, the following values have been found : yearly average values of up to 70 µg/m3, monthly average values of up to 100µg/m3, and maximum 1-hourly average values towards 250 µg/m3. Ozone peak concentrations occurred during distinct episodes in the hot season. The episodes extended mainly over the whole country and were measured at all stations at almost the same time, though with different concentrations. The highest peak concentrations occurred in the Swiss plateau between the Jura and the Alps. In comparison higher mean concentrations over the year and over the vegetation period were found in the Lower Alps and Alps. The Air Quality Standards in the Swiss Ordinance on Air Pollution Control (maximum 1 hourly-average 120 µg/m3) and the similar guidelines for air quality established by international specialized organization such as the World Health Organization and the ECE-expert groups “Effect of Pollutants” have often and sometimes considerably been exceeded during the hot season.

Pour citer ce document

Référence papier : Hans-Urs Wanner et Paul Filliger « Ozone troposphérique en Suisse », Pollution atmosphérique, N°142, 1994, p. 93-99.

Référence électronique : Hans-Urs Wanner et Paul Filliger « Ozone troposphérique en Suisse », Pollution atmosphérique [En ligne], N°142, mis à jour le : 31/03/2014, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=4155, https://doi.org/10.4267/pollution-atmospherique.4155

Auteur(s)

Hans-Urs Wanner

Professeur
Ecole polytechnique fédérale de Zürich

Paul Filliger

Docteur
Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage, Berne