retour à l'accueil nouvelle fenêtre vers www.appa.asso.fr Pollution atmosphérique, climat, santé, société

Articles

Variabilité spatio-temporelle du CO dans le centre de Limoges : apport des mesures itinérantes

Spatiotemporal variability of CO in the center of Limoges: itinerant measuresʼ contribution

Lise-Marie Glandus, Salem Dahech et Gérard Beltrando

p. 217-224

[Version imprimable] [Version PDF]

Résumé

L’objectif est de montrer la variabilité spatio-temporelle d’un polluant fortement présent en milieu urbain : le monoxyde de carbone (CO). Ce gaz est en effet un bon marqueur de la pollution d’origine automobile et ses concentrations peuvent varier dans l’espace et le temps, au sein de la partie centrale d’une ville moyenne comme Limoges. La situation atmosphérique, le trafic routier et l’architecture urbaine peuvent influer sur les fluctuations spatio-temporelles du CO à une échelle temporelle fine. Le travail sʼappuie sur des campagnes de mesures réalisées dans lʼhypercentre de Limoges, site aux vitesses de circulation réduites. Les mesures ont été menées de façon itinérante à quatre reprises, à lʼaide dʼun capteur effectuant des enregistrements toutes les 5 secondes, le long d’un circuit d’une longueur de 4 km pour environ 1 h de marche le long de divers types de voies. Ces campagnes ont été effectuées les dimanche 10 et lundi 11 février 2008, dans des conditions anticycloniques, avec des vents de vitesse faible à modérée. Il s’avère que les plus fortes teneurs (jusqu’à 7,6 ppm) sont mesurées en présence des vitesses de vent les plus faibles (1,3 m/s), alors que la pollution la plus faible est enregistrée lorsque le vent est le plus fort (0,9 ppm en moyenne pour un vent moyen de 4,2 m/s). La hausse du trafic automobile sur un boulevard, les arrêts au feu rouge et le passage de quelques véhicules sur une rue étroite engendrent également des hausses parfois sensibles de pollution

Abstract

The aim is to show the spatiotemporal variability of a typical urban pollutant: the carbon monoxide (CO). This gas is indeed well representative of car traffic-related pollution and its concentrations are likely to vary in the center of a medium-sized city as Limoges, in both space and time. On a fine temporal scale, spatiotemporal fluctuations of CO can be dependent on atmospheric conditions, road traffic and urban architecture (such as urban street layout and the difference between wide and narrow streets). This paper is based on itinerant measuresʼ series, carried out within the town center of Limoges. This place corresponds to the historical and commercial center, which is particularly frequented by pedestrians and motorists, with a low speed traffic, frequent slowing downs and accelerations. Itinerant measures have been done four times, thanks to a "Testo" sensor with every 5 seconds recordings, along a specific way: a 4 kilometers long and 1 hourʼs walk along various types of streets (pedestrian, narrow and wide ones, squares and crossroads). Those measuresʼ series have been carried out on Sunday 10th and Monday 11th February 2008, during anticyclonic conditions, with low or moderate wind speeds. It is turned out that the upper CO concentrations (until 7,6 ppm) appear during the lowest wind speeds (1,3 m/s), whereas the average lowest pollution (0,9 ppm) is recorded when the average highest wind speeds are present (4,2 m/s). Moreover, it is shown that noticeable pollution increases can be recorded in the case of car traffic increase on a boulevard, stops at red lights and a few carsʼtraffic on a narrow street.

Entrées d'index

Mots-clés : CO, Trafic automobile, Centre-ville, Échelles spatio-temporelles fines, Limoges

Keywords: TCO, Car traffic, Town center, Fine spatiotemporal scales, Limoges

Pour citer ce document

Référence papier : Lise-Marie Glandus, Salem Dahech et Gérard Beltrando « Variabilité spatio-temporelle du CO dans le centre de Limoges : apport des mesures itinérantes », Pollution atmosphérique, N° 210, 2011, p. 217-224.

Référence électronique : Lise-Marie Glandus, Salem Dahech et Gérard Beltrando « Variabilité spatio-temporelle du CO dans le centre de Limoges : apport des mesures itinérantes », Pollution atmosphérique [En ligne], N° 210, mis à jour le : 28/02/2013, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=541, https://doi.org/10.4267/pollution-atmospherique.541

Auteur(s)

Lise-Marie Glandus

Université de Limoges – UMR 6042 du CNRS (GEOLAB) – 39E, rue Camille Guérin – 87036 Limoges

Salem Dahech

Université de Sfax (Tunisie) – Laboratoire SYFACTE – FLSH Sfax – route de l’aéroport km5

Gérard Beltrando

Université Denis Diderot (Paris VII) – UMR 8586 du CNRS (PRODIG) – case courrier 7001 – 75205 Paris Cedex 131