retour à l'accueil nouvelle fenêtre vers www.appa.asso.fr Pollution atmosphérique, climat, santé, société

Thèses récemment soutenues

Optimisation énergétique de l’utilisation des véhicules conventionnels, électriques et hybrides. Application à l’éco-conduite


Thèse de l'Institut National des Sciences Appliquées de Lyon, soutenue en 2013
Felicitas Mensing

[Version imprimable]

Texte intégral

Pour résoudre les problèmes environnementaux et énergétiques liés au nombre croissant de véhicules en circulation, deux approches sont envisageables : l’une est technologique et vise à améliorer les composants du véhicule ou son architecture, l’autre est comportementale et cherche à changer la manière d’utiliser les véhicules. Dans ce contexte, l’éco-conduite représente une méthode, applicable immédiatement, permettant à chaque conducteur de réduire sa consommation. L’objectif de cette thèse est donc l’analyse des gains potentiels de l’éco-conduite pour les différents types de véhicules existants : thermique, électrique et hybride. Ainsi, la première partie de ce travail se focalise sur une étude théorique visant à calculer les gains potentiels et à déterminer les règles d’éco-conduite, avant d’aborder dans un second temps une mise en situation plus réaliste et une intégration des algorithmes dans un système d’assistance pour le conducteur. En s’appuyant sur une modélisation énergétique des différents types de véhicules, la détermination et la comparaison du fonctionnement optimal se basent sur l’optimisation du profil de vitesse pour des trajets connus. La programmation dynamique a été mise en œuvre pour calculer la trajectoire optimale énergétique en tenant compte de la contrainte temporelle afin de ne pas pénaliser l’intérêt d’une conduite économe. Évidemment, l’intégration de l’éco-conduite doit, d’une part, tenir compte du trafic à proximité du véhicule et, d’autre part, ne pas aboutir à une augmentation des émissions de polluants. Ainsi, en nous appuyant sur des modèles de suivi de véhicules (trafic), nous avons montré que les principes d’éco-conduite restent valables et conduisent de toute façon à des gains énergétiques. Concernant les contraintes d’émissions, des résultats expérimentaux nous ont conduits à adapter nos algorithmes pour répondre simultanément aux aspects écologiques et économiques. Enfin, les connaissances acquises ont été appliquées à la conception d’un système d’assistance testé sur un simulateur de conduite.

Disponible en ligne : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01071383/document

Pour citer ce document

Référence électronique : Felicitas Mensing « Optimisation énergétique de l’utilisation des véhicules conventionnels, électriques et hybrides. Application à l’éco-conduite », Pollution atmosphérique [En ligne], N°233, mis à jour le : 03/04/2017, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=6120

Auteur(s)

Felicitas Mensing