retour à l'accueil nouvelle fenêtre vers www.appa.asso.fr Pollution atmosphérique, climat, santé, société

N°235

Introduction

Sabine Host

[Version imprimable]

Texte intégral

L’Observatoire Régional de Santé (ORS) Ile-de-France participe à la progression de la connaissance des effets sanitaires de la pollution atmosphérique en vue d’accompagner les politiques de lutte contre celle-ci. Au début des années 1990, l’ORS Ile-de-France a même joué un rôle majeur dans la requalification de la pollution atmosphérique en enjeu de santé publique, suite à la publication des premiers résultats du programme Erpurs (Évaluation des risques de la pollution urbaine sur la santé) (Host et Karusisi, 2014). Ce programme s’inscrit dans la durée et reçoit toujours le soutien de ses partenaires, scientifiques et institutionnels1. L’heure n’est plus à la démonstration des effets sur la santé de la pollution de l’air mais à celle de l’efficacité des mesures de lutte. Placé à l’interface entre la connaissance et l’action, l’ORS continue à jouer un rôle majeur dans ce domaine : il développe des méthodes de quantification des bénéfices sanitaires des interventions sur la qualité de l’air et propose une analyse de ses impacts. Pour cela, il travaille en étroite collaboration avec Santé publique France, avec qui il partage et enrichit son expertise régionale de longue date.

L’évaluation des mesures de réduction de la pollution de l’air en matière de bénéfices sanitaires est un domaine étayé par une littérature scientifique en développement. Les attentes des décideurs sont fortes. Évaluer l’incidence des mesures sur les niveaux d’exposition n’apporte qu’une réponse partielle à leurs questionnements. Pour satisfaire leurs attentes, les évaluations doivent prendre en compte l'impact sur la santé qui peut être ensuite traduit en bénéfices économiques et mis en regard des coûts des mesures.

Les évaluations quantitatives d’impact sanitaire reposent sur le croisement de grands domaines experts, comme la métrologie, l’épidémiologie et l’économie, mobilisant un nombre important de paramètres. Ce numéro de la revue Pollution atmosphérique a pour objectif d’éclairer le lecteur sur les méthodes et les données mobilisées par ces grands domaines, leurs limites et leurs perspectives. C’est tout naturellement que l’ORS a coordonné cette publication (que ses travaux ont par ailleurs alimentée). Nous espérons ainsi favoriser un meilleur partage et une meilleure diffusion de l’information. L’objectif est de renforcer ainsi le travail interdisciplinaire. Un autre objectif de ce numéro est d’améliorer la communication auprès des décideurs en rendant les résultats des évaluations plus accessibles, c’est pourquoi il s’adresse tout autant à eux. L’accent a par ailleurs été mis sur l’enjeu de réduction des inégalités sociales de santé et l’importance de mener des évaluations qui permettent également de juger que les mesures bénéficient à tous les sous-groupes de population et pas seulement aux plus favorisés.

Ce numéro a pour but non seulement d’encourager les évaluations mais aussi les actions. La plupart des travaux recensés montrent des résultats positifs des mesures de réductions mises en œuvre. Il apparaît important de le mettre en avant. En effet, lorsque nous communiquons sur les « morts de la pollution atmosphérique », cette information peut être vécue par le grand public comme anxiogène et conduire au fatalisme et non à l’action. De plus, une communication axée en permanence sur les impacts négatifs peut laisser croire à une dégradation de la situation, alors que les efforts constants (même s’ils sont à renforcer) ont conduit à diminuer la pollution de l’air et donc à améliorer la santé et le bien-être. Il apparaît plus positif et constructif de parler d’actions bénéfiques et d’amélioration.

Références

Host S, Karusisi N, 2014 : Erpurs : 20 ans de surveillance et d'évaluation des risques de la pollution urbaine sur la santé. Bilan et perspectives, Paris, ORS-Ile-de-France, 82 p. Disponible sur : http://www.ors-idf.org/dmdocuments/2014/Erpurs_Rapport_20ans_WEB.pdf

Notes

1  L’ORS Ile-de-France est un observatoire scientifique indépendant, financé par l’Agence régionale de santé et le conseil régional d’Ile-de-France.

Pour citer ce document

Référence électronique : Sabine Host « Introduction », Pollution atmosphérique [En ligne], N°235, mis à jour le : 16/10/2017, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=6317

Auteur(s)

Sabine Host

ORS Ile-de-France – sabine.host@ors-idf.org