retour à l'accueil nouvelle fenêtre vers www.appa.asso.fr Pollution atmosphérique, climat, santé, société

I - Quelques constatations sur l'hétérogénéité du fait urbain

La ville compacte : vers un dialogue entre Orient et Occident ?

The compact city: towards a global discussion?

Laëtitia Guilhot, André Meunie et Guillaume Pouyanne

[Version imprimable]

Résumé

La quête d’une « forme urbaine durable » a débouché, dans la littérature scientifique internationale, sur la formulation du modèle de « ville compacte » : une ville dense, aux usages du sol mixtes, et qui fait une large place aux modes de transport alternatifs à l’automobile. La question se pose de savoir dans quelle mesure un tel modèle, construit à partir d’études portant exclusivement sur les villes occidentales, est transposable à la Chine. Nous présentons les principes caractéristiques des villes chinoises au regard du modèle de ville compacte : des densités élevées et une certaine mixité fonctionnelle héritées de l’époque maoïste, combinées à un pouvoir urbain fort et une propriété publique du sol sont un atout considérable pour les villes chinoises, contrebalancées par une tendance à l’étalement urbain et une motorisation croissante. La dernière partie de l’article teste les présupposés de la ville compacte à l’aune de son impact sur la mobilité quotidienne dans le cas chinois. Nos résultats corroborent pour une grande part ceux de la littérature : la densité et le degré de polycentrisme tendent bien à réduire les distances parcourues et les émissions de polluants dues à la mobilité.

Abstract

The quest of a "sustainable urban form" has driven, in the international litterature, to the concept of the Compact City, with high densities and a mix of urban functions, which allows a greater use of alternative transport modes compared to automobile. The question is whether such a model, built on the basis of occidental cities’ structure, can be transposed to the Chinese case. Yet Chinese cities present a high degree of compacity, due to the maoïst heritage of urban planification; local authorities have a strong power, and the public property of the urban soil can be considered as a strength to set up “sustainable” politics of daily mobility. The question seems crucial, as Chinese cities tend to sprawl out, and automobile owning is steadily increasing. In the last part of the article, the “spatial structure – automobile use” link is empirically tested, with considerations about levels of air pollutants emissions. Our results tend to confirm that, in the Chinese case also, high densities and a high degree of polycentrality tend to reduce distances travelled and polluting emissions.

Entrées d'index

Mots-clés : dépendance automobile, forme urbaine, mobilité quotidienne, ville compacte

Keywords: automobile dependence, compact city, daily mobility, urban form

Ce document sera publié en ligne en texte intégral le 10 avril 2019. Pour vous abonner.

Pour citer ce document

Référence électronique : Laëtitia Guilhot, André Meunie et Guillaume Pouyanne « La ville compacte : vers un dialogue entre Orient et Occident ? », Pollution atmosphérique [En ligne], N°237-238, mis à jour le : 10/10/2018, URL : http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=6579, https://doi.org/10.4267/pollution-atmospherique.6579

Auteur(s)

Laëtitia Guilhot

MCF-CREG, université Grenoble-Alpes, France
laetitia.guilhot[at]univ-grenoble-alpes.fr

André Meunie

MCF-GREThA, université de Bordeaux, France
andre.meunie[at]u-bordeaux.fr

Guillaume Pouyanne

MCF-GREThA, université de Bordeaux, France
guillaume.pouyanne[at]u-bordeaux.fr