Pollution atmosphérique http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique Depuis 1958, la revue « Pollution atmosphérique, climat, santé, société»a contribué à l'élargissement des connaissances scientifiques sur la qualité de l'air, ses conséquences sur le changement climatique, ses effets sur la santé et sa prise en compte par la société. Numérisée depuis 1992, plus de 1000 articles sont ainsi disponibles en ligne….La revue, classée de rang A par l'AERES, est dotée d'un Comité de rédaction et d'un Conseil scientifique. fr Les lithométéores au Nord Sénégal : dégradation de la qualité de l’air, réduction de la visibilité horizontale et conséquences socio-économiques http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=6450 Les lithométéores constituent depuis plusieurs décennies de véritables « types de temps caractéristiques des régions arides et semi-arides » du Sénégal. La région du Nord Sénégal en connaît depuis le courant du dernier demi-siècle (1965-2014) une fréquence importante, avec des épisodes dégradant fortement la qualité de l’air. L’étude des concentrations en particules (PM10)obtenues aux différentes stations de la région révèle que, comparativement aux normes définies par l’OMS et à la norme sénégalaise sur la qualité de l’air, respectivement plus de 80 % et 60 à 70 % des d’épisodes de poussières y dégradent fortement la qualité de l’air. Les résultats de cette étude montrent que ces événements de pollutions lithométéoriques affectent véritablement la visibilité horizontale dans cette partie sahélienne du Sénégal. L’application du test de Pearson aux données de concentrations en PM10 et de visibilité minimale lors des événements de poussières désertiques indique une très forte corrélation (r égal à 0.90 pour la station de Saint-Louis, à 0.93 pour la station de Podor et à 0.92 pour la station de Matam) entre les deux paramètres. L’enquête de vulnérabilité révèle que le secteur du transport routier et les activités de commerce sont à leur tour fréquemment affectés lors des jours à mauvaise visibilité horizontale induite par la présence de lithométéores. Ce qui constitue dès lors de véritables conséquences socio-économiques de ces polluants particulaires au Nord Sénégal. For several decades, lithometeors is “characteristic time’s type of arid and semi-arid regions”. Over the last half-century (1965-2014), North Senegal experienced a significant frequency with episodes that severely degrade air quality. The study of the PM10 values obtained at the various stations in the region shows that, compared to the standards defined by the WHO and the Senegalese standard on air quality, respectively, more than 80 % and 60 to 70 % of dust episodes severely degrade air quality. The results of this study show that these events of lithometeors pollution really affect the horizontal visibility in this Sahelian part of Senegal. The application of the Pearson test to PM10 concentration levels data and minimum visibility for desert dust events indicates a very strong correlation (r is 0.9 for the Saint-Louis station, 0.93 for the Podor station and 0.92 for the Matam station) between the two parameters. The vulnerability survey reveals that the road transport sector and trade activities are in turn frequently affected during days with poor horizontal visibility due to the presence of lithometeors. This constitutes a genuine socio-economic impact of these particulate pollutants in Northern Senegal. Sat, 15 Sep 2018 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=6450 Impact sanitaire lié à l’exposition aux bio-aérosols de l’air extérieur http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=6465 Les pollens et les moisissures font partie des bio-aérosols présents dans l’air extérieur, au même titre que les virus et les bactéries. Ces particules transportées par le vent peuvent être responsables d’allergie respiratoire en fonction de leur potentiel allergisant. Pour mesurer l’impact sanitaire de ces particules, le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) dispose de plusieurs outils : un bulletin clinique qui permet de synthétiser le ressenti des médecins par rapport à l’évolution des symptômes chez leurs patients, un journal pollinique par l’intermédiaire duquel les allergiques peuvent comparer directement leurs symptômes aux quantités de pollens, et un indice IAS (Indicateur Avancé Sanitaire) fourni par Open Health qui permet de suivre l’évolution des ventes de médicaments pour lutter contre l’allergie. L’analyse des données obtenues avec ces outils confirme la corrélation entre la présence dans l’air extérieurde particules biologiques à fort potentiel allergisant et les symptômes, mais permet également de comparer l’intensité des symptômes d’une année sur l’autre.Pollens and fungal spores are part of outdoor bio-aerosols, like viruses and bacteria. These particles transported by the wind can cause respiratory allergy according to their allergy potency. To monitor health impact due to these particles, the French aerobiology monitoring network (RNSA) use several tools: a clinical report which summarizes the evolution of symptoms of the patients observed by physicians, a pollen diary on which allergy sufferers can compare the intensity of their symptoms with the pollen concentrations, and the IAS (Health Leading Index) provided by Open Health which allows to follow the evolution of the sales of drugs fighting against allergy. The analysis of the data obtained with these tools confirms the correlation between the presence of outdoor biological particles with a high allergy potency and symptoms, but also allows to compare the symptom intensity from one year to another. Sat, 15 Sep 2018 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=6465 Monitoring of air pollution by total suspended particulates and heavy metals at Frantz Fanon site in Algeria http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=6476 In this paper we applied the technique of Energy dispersive X-ray fluorescence spectroscopy (EDXRF)to study the pollution levels of aerosol particles and heavy metals associated with them (Fe, Mn, Pb, Co, Ni, Cr) in a site influenced by the emissions of the road traffic in Algiers. Aerosols samples were analyzed for different seasons from January 2009 to February 2010. Low volume air sampler was used to collect the samples. The mean aerosols concentrations were 51 µg/m3 in winter, 67 µg/m3 in spring, 84 µg/m3 in summer and 58 µg/m3 in autumn. The concentration of heavy metals in total suspended particulate matter (TSP) varies with weather conditions. The measured elements showed a strong seasonal variation, with the highest concentration in summer and the lowest in winter. The mean Ni, Co, and Cr levels were higher than the proposed WHO and the European community standards. Significant positive correlation was found between the concentrations of aerosols, Fe and Mn. The enrichment factors with respect to earth crust were investigated to predict the possible sources of heavy metals in air.Dans cet article, nous avons appliqué la technique de la spectroscopie de fluorescence des rayons X (EDXRF) pour étudier les niveaux de pollution par les particules d’aérosol et les métaux lourds qui leur sont associés (Fe, Mn, Pb, Co, Ni, Cr) dans un site influencé par les émissions du trafic routier à Alger.Les échantillons d’aérosols ont été analysés pour différentes saisons, de janvier 2009 à février 2010. Un échantillonneur d’air à faible volume a été utilisé pour collecter les échantillons. Les concentrations moyennes d’aérosols étaient de 51 μg/m3 en hiver, 67 μg/m3 au printemps, 84 μg/m3 en été et 58 µg/m3 en automne. La concentration des métaux lourds dans les matières particulaires en suspension totale (TSP) varie en fonction des conditions météorologiques. Les éléments mesurés ont montré une forte variation saisonnière, avec la concentration la plus élevée en été et la plus faible en hiver. Les valeurs moyennes de la concentration de Ni, Co et Cr étaient plus élevées que les valeurs proposées par l’OMS et les standards de la communauté européenne. Une corrélation positive significative a été observée entre les concentrations d’aérosols et les éléments Fe, Mn. Les facteurs d’enrichissement de la croûte terrestre ont été étudiés pour prédire les sources possibles de métaux lourds dans l’air. Sat, 15 Sep 2018 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=6476 Influence de pratiques réelles d’utilisations sur les émissions d’un appareil de chauffage domestique au bois http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=6482 L’objectif de cette étude est de mettre en évidence l’influence sur les émissions et les performances d’un appareil de différents paramètres, comme l’humidité du bois, la présence d’écorce ou non, le calibre utilisé ainsi que le mode d’allumage. De nombreux résultats ressortent de cette étude. Tout d’abord, tous ces paramètres influent de manière considérable sur les émissions des appareils, notamment les émissions de particules, et ce, même à régime nominal. La présence d’écorce modifie la composition en carbone total des particules totales et implique l’émission d’un nouveau type de particule : les nano-cristaux. Une humidité élevée induit des niveaux de températures plus faibles. Ainsi, les émissions d’imbrûlés gazeux tels que les Composés Organiques Volatils vont augmenter de manière importante. Les émissions de particules, en quantité et en composition chimique, sont aussi significativement impactées par l’humidité du combustible. Deux modes d’allumage ont aussi été étudiés. Il s’avère qu’un allumage inversé permet de réduire de manière significative la globalité des émissions par rapport à un allumage classique. En effet, seules les émissions de Carbone Elémentaire sont plus importantes avec un allumage inversé. The aim of this study is to bring to light the influence on firewood emissions and performance of several parameters like the moisture content of the fuel, the presence of bark, the caliber of the fuel but also the ignition mode. Many results emerge from this study. First of all, all these parameters significantly impact the emissions of the firewood at the nominal thermal heat output, especially the particles emissions. The presence of bark modifies the particles composition in total carbon. Moreover, the presence of bark induces the emissions of a new family of particles: the nanocrystal. A high moisture of the fuel led to a lower temperature in the combustion chamber. Then, the emissions of unburned gases, like the Volatile Organic Compounds, will considerably increase. The particles emissions and the composition of those particles were also significantly impacted by the moisture of the fuel. Two ignition modes were also studied. It appears that the top-down ignition against the traditional ignition allowed a significant decrease of all the emissions. Nevertheless, the elemental carbon emissions were more important with a top-down ignition. Sat, 15 Sep 2018 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=6482 Participation de citoyens volontaires de la population locale dans les mesures de la qualité de l’air autour de la zone industrielle de Fos-sur-Mer http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=6502 Les recherches scientifiques lancées par l’Institut Écocitoyen pour la Connaissance des Pollutions (IECP) dans le cadre de l’observatoire citoyen de l’environnement ont pour objectif de produire des connaissances sur la pollution industrielle du territoire de l’Ouest de l’Étang de Berre, en collaboration avec les citoyens volontaires. Ces études intègrent au moins à une étape l’action des citoyens dans l’acquisition de données permettant d’épauler les scientifiques dans la compréhension de l’impact de la pollution sur l’environnement. En ce qui concerne le compartiment atmosphérique, l’institut a notamment recours à plusieurs organismes bioindicateurs, comme les lichens ou les pétunias, afin d’obtenir des connaissances supplémentaires sur l’état général de l’environnement du territoire. Après la création d’un protocole dédié à des observations citoyennes de l’environnement, chaque volontaire est formé à l’échantillonnage scientifique ou à la reconnaissance d’espèces lichéniques, par exemple. Les données ainsi récoltées par la population locale sont d’une aide cruciale pour les scientifiques.The scientific projects initiated by the Ecocitizen Institute for the Knowledge of Pollutions as part of its Citizen Observatory for Environment, aim to produce knowledge in collaboration with voluntary citizens about the pollution in an industrial area located in the South of France (West of Berre Lagoon). To support the researchers in the comprehension of the impact of pollution on the environment, these studies integrate at least at one stage of data acquisition the implication of citizens. In order to obtain an enlarged knowledge about the global situation of the territory’s environment, the Institute uses several bioindicators such as lichens or Petunia hybrida. After the creation of a protocol dedicated to citizen observation, each volunteer is for example trained to robust scientific sampling or to the identification of lichenic species. The data collected by the local population are a crucial assist to scientists. Sat, 15 Sep 2018 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=6502 Un système mobile pour l’étude de la distribution verticale des aérosols dans l’atmosphère : description et premiers résultats http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=6510 Les particules atmosphériques sont distribuées à tous les niveaux, du sol jusqu’à parfois très haute altitude (20 km), et les variabilités spatiale et verticale de leurs propriétés sont encore mal connues car difficiles à appréhender. Les systèmes d’observation mobiles sont des outils apportant davantage d’information sur les propriétés optiques et microphysiques des particules dans et entre les différentes positions qu’ils occupent. Nous présentons la description et des exemples de mesures d’un système mobile composé d’instruments de télédétection (LiDAR commercial CIMEL et photomètre solaire) et in situ (compteur de particules). L’originalité de ce système réside dans sa capacité à effectuer ces mesures pendant le mouvement du véhicule, sur route en l’occurrence. Nous présentons les premiers résultats issus de campagnes de mesures dans la région Hauts-de-France et sur un grand axe nord-sud, en France.Particles in the atmosphere are distributed at every level, from ground to high altitude, and the spatial and vertical variability of their properties is still poorly investigated. Mobile observation systems are robust tools that can bring more information on optical and microphysical properties of particles in different locations. We present here the description of the mobile system, which consists of remote sensing (commercial CIMEL LiDAR and sunphotometer) and in situ (particle counter) instruments. The originality of this system lies in its ability to perform measurements during movement of the vehicle on roads. Furthermore, we present first results from measurement campaigns in Hauts-de-France region and along the North-South axis of France. Sat, 15 Sep 2018 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=6510 Comités http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=1035 66 Boulevard Saint Michel – 75006 PARISTél. 01 42 11 15 00 – Fax 01 42 11 15 01Directeur de la Publication : Denis Charpin, Président de l'APPARédacteur en chef : Pierre Carrega, Université de NICESecrétaire de rédaction : Aurore Roynette, chargée de mission/responsable communication à l'APPADirecteurs honoraires :I. ROUSSEL, professeur émérite à l'université de Lille 1J.G. BARTAIRE, CITEPA.† J.M. RAMBAUD.Comité de rédaction :CARREGA Pierre, Université de NICECHARLES Lionel, FRACTALFESTY Bernard, personnalité qualifiéeHOST Sabine, Observatoire Régional de la Santé IDFJUVANON DU VACHAT Régis, AICLE MOULLEC Yvon, personnalité qualifiéeMICHELOT Nicolas, direction régionale et interdépartementale de l'équipement et de l'aménagement IDFNADER Brigitte, Université Paris XPILKINGTON Hugo, Université Paris 8ROUSSEL Isabelle, professeur émérite à l'université de Lille 1Comité scientifique :Président : Pierre CARREGA, Professeur à l’Université de Nice-Sophia Antipolis.Vice-Président : Pr. Denis CHARPIN, Président de l'APPA.Membres :BARTAIRE Jean-Guy, CITEPABOUDET Céline, INERISCHARLES Lionel, FRACTALCUNY Damien, Université de Lille 2DAB William, CNAMDUBOIS Ghislain, TECDUCLAY Edwige, Ministère en charge de l'environnementERPICUM Michel, Université de LIEGE, FESTY Bernard, personnalité qualifiéeFIORI Marie, Ministère en charge de la santéFLAUD Jean-Marie, Ministère en charge de l'environnementGALSOMIES Laurence, ADEME/SEQAGEHIN Evelyne, CERTES/UPECGOUPIL Ghislaine, LCPPGUILLOSSOUX Gaëlle Thu, 03 May 2018 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=1035 Abonnements http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=6535 En 2018, suite à l'arrêt total de subventions publiques, l’abonnement à la revue Pollution Atmosphérique, prend une nouvelle forme : Un accès dès leur parution aux articles complets des numéros de l'année en cours via un accès restreint avec login et mot de passe (seuls les résumés seront accessibles aux non-abonnés).Un accès en ligne à l’ensemble des articles parus depuis 1993 : http://revuepa.appa.asso.fr.L'adhésion à l'APPA permettant de bénéficier de tarifs réduits aux différentes manifestations organisées.Tarifs publics 2018 : Particulier : 100 €Professionnels : 135 €Télécharger le bulletin d'abonnement Fri, 30 Mar 2018 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=6535 Lettre de la rédaction http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=6532 Pas à un paradoxe près …Notre société n’en est pas à un paradoxe près, rien de bien neuf, mais cela fait parfois mal. La pollution atmosphérique ne cesse d’occuper le terrain médiatique à la première occasion, en particulier lors des crises ou des conflits avec l’Europe sur ce point, et (enfin) même en toile de fond, tant la notion de chronicité a fini par émerger et sortir du bois.De même, le jeu des arborescences top-down mal ciblées produit des inégalités criantes dans la répartition et la destination des fonds publics : telle action de communication, telle demande d’aide à une start up bien en phase avec l’immédiat, ou encore telle étude (parfois inutile ou simplement mal diligentée) vont trouver un accueil bienveillant parfois disproportionné auprès des sources de financement.Par contre, soyez un relais pour vulgariser en langue française les découvertes ou progrès scientifiques dans le domaine de la pollution atmosphérique, battez-vous pour prouver que le cloisonnement des domaines scientifiques ou simplement d’opérationnalité est stérile et qu’il faut à tout prix faciliter la mise en relation, les croisements, la transversalité, la synthèse, et la porte des moyens financiers se referme devant vous.La lutte contre la dualité de la lutte contre le changement climatique encore – bien que moins – opposée à la lutte contre la pollution de l’air, la nécessité de ne pas se cantonner à une vision purement physico-chimique de la pollution, ont été l’un des axes majeurs de la re Tue, 06 Mar 2018 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=6532 Contact http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=1564 Directeur de publication : Denis CharpinSecrétaire de rédaction : Aurore RoynetteAdresse : Revue Pollution Atmosphérique 66 Boulevard Saint Michel, 75006 PARIS - Francetel : 01.42.11.15.00fax : 01.42.11.15.01E-mail : revuepa@appa.asso.fr Tue, 27 Feb 2018 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=1564