SaintJacquesInfo

Cultes et pèlerins de saint Jacques en Val de Loire
Actes du colloque de Blois d’avril 2007

Louis Mollaret

Résumé

Présentation des Actes du colloque organisé à Blois le 13 avril 2007, pour la Société des Sciences et Lettres de Loir-etCher. La direction scientifique était assurée par Colette Beaune.

valdeloireW Saint Jacques, le culte et les pèlerins en Val de Loire

Ouvrage collectif, Société des Sciences et Lettres du Loir-et-Cher,

Editions Paradigme, 2008

ISBN 978-2-86878-274-8, 236 pages, 24€

C’est le mérite de la Société des Sciences et Lettres du Loir-et-Cher d’avoir organisé un colloque sur les cultes et pèlerins en Val de Loire pour apporter un regard neuf sur les dévotions à saint Jacques dans les diocèses de Blois, Bourges, Chartres et Orléans. Entreprise difficile car les vieux schémas sont difficiles à remettre en cause et plusieurs communications ont eu du mal à ne pas s’y référer. A l’heure actuelle, la renommée du pèlerinage à Compostelle et son poids médiatique sont tels que beaucoup croient qu’il y a eu un saint Jacques-de-Compostelle (explicitement page 113 et implicitement en plusieurs autres endroits), comme il y a eu un saint François d’Assise. Le plus souvent, tout le patrimoine hérité des cultes à saint Jacques est donc mis en relation avec le pèlerinage galicien.

Cette entreprise de la Société Savante est réussie car elle a permis de mieux mettre en valeur les cultes locaux et identifier le patrimoine régional et de faire connaissance des pèlerins authentifiés, originaire de la région ou qui l’ont traversée. Ces travaux donnent ainsi sa place au sanctuaire galicien tout en mettant en valeur les traditions et dévotions locales, trop souvent oubliées.

Analysant la spiritualité et pratique du pèlerinage chrétienCatherine VINCENT a rappelé la permanence de la démarche pèlerine malgré les réticences de l’Eglise et montré la nécessité de « rattacher l’histoire locale à un lieu de référence », remarque qui s’applique bien aux cultes jacquaires. Il est revenu à Denise PÉRICARD-MÉA de présenter les pèlerins et le culte de saint Jacques en Beauce, Val de Loire et Berry (XIe-XVIIIe siècle), Traitant des vrais et faux pèlerins du Val de Loire et du Berry dans les chansons épiques (XIe-XIIe siècle), Pierre-Gilles GIRAULT n’a pas pu éviter le recours à l’interprétation la plus traditionnelle du dernier Livre du Codex Calixtinus. L’étude des aumônes royales à la fin du Moyen Âge, présentée par Priscille ALADJIDI, a apporté des éléments nouveaux ponctuels et concrets éclairant la pratique pèlerine au Moyen Age. Abordant la question des chemins de pèlerinage, Françoise MICHAUD-FRÉJAVILLE a fait revivre l’émotion des voyageurs découvrant Orléans depuis la Montjoie de Saran. L’existence de pèlerins locaux historiquement attestés (mais fallait-il laisser entendre, sous la mention « d’auteurs orléanais » anonymes et non datés que Louis VII était parti d’Orléans ?) ne fait pas pour autant des sanctuaires voués à saint Jacques des balises sur des chemins du pèlerinage galicien. L’étude des confréries Saint-Jacques à Blois proposée par Jean-Paul SAUVAGE:  présente plus d’une centaine de confrères de la rive droite, tout en notant l’existence de confrères de rive gauche, plus pauvres qui sans doute fréquentaient peu les premiers malgré leur dévotion commune au saint apôtre. Les recherches faites par Marc BOUYSSOU sur les cultes à saint Jacques dans l'ancien diocèse de Chartres au XVIe et XVIIe siècles, à partir des titulatures d’églises et des confréries apportent des réponses concrètes aux questions posées par le colloque sans que l’auteur puisse toujours faire le partage entre culte local et influence galicienne. Il en est de même pour qui s’interroge sur les représentations de saint Jacques, comme l’a fait Martine Tissier de MALLERAIS en Loir-et-Cher. Apôtre ou pèlerin ? Il n’y a pas lieu d’opposer ces deux dimensions. Dans la dernière communication, Nicolas PELAT, vicaire épiscopal et pèlerin a ramené l’auditoire à la réalité du pèlerinage contemporain qu’il a vécu en passant du porte-à-porte convivial en France à « l’autoroute à pèlerins » en Espagne pour in fine vivre l’arrivée comme « un nouveau départ » …Il revenait à Colette BEAUNE de conclure cette journée en une synthèse magistrale

Les textes de la dizaine de communications de ce colloque présentés dans ce livre sont accessibles à un large public et intéresseront tous les passionnés d’histoire régionale. Cette initiative des érudits du Loir-et-Cher doit donc être saluée en souhaitant que cet ouvrage connaisse le succès qu’il mérite et qu’il soit un exemple pour d’autres régions afin qu’elles se mobilisent à leur tour pour mieux connaître et mettre en valeur leur propre patrimoine.

Pour citer ce document

Louis Mollaret
«Cultes et pèlerins de saint Jacques en Val de Loire», SaintJacquesInfo [En ligne], Editions et Medias, mis à jour le : 29/05/2009,
URL : http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo/index.php?id=1112