SaintJacquesInfo

Vivre le voyage médiéval avec les images du pèlerin pendu dépendu

Janine Michel

Résumé

Les représentations du miracle du pendu dépendu sont nombreuses dans toute l'Europe médiévale, en particulier aux XVe et XVIe siècles sur tous les médias, tels que vitraux, fresques, tableaux, retables peints ou sculptés, manuscrits. Souvent par cycle de six à seize scènes, ces images permettent d'étudier à la fois les vêtements et attitudes du voyageur-pèlerin, les paysages et les lieux où il fait étape : rues, salles d'auberge et chambres, ainsi que le sanctuaire où il arrive. Elles montrent aussi la vulnérabilité du statut « d'étranger » du pèlerin et du voyageur et la manière brutale dont il peut être arrêté, condamné, pendu. La parole des aubergistes malhonnêtes ou même de leurs servantes, vaut plus, pour un juge, que celle de l'étranger toujours suspect. Ces images, toujours commanditées par les milieux ecclésiastiques, semblent encourager rassurer le pèlerin croyant, le protéger des risques, En revanche, elles peuvent dissuader le mauvais pèlerin. On peut se demander néanmoins quel impact ont pu avoir ces images sur l'ensemble des voyageurs sillonnant les routes médiévales.

Pour citer ce document

Janine Michel
«Vivre le voyage médiéval avec les images du pèlerin pendu dépendu», SaintJacquesInfo [En ligne], Patrimoine, Variété du patrimoine, mis à jour le : 05/01/2010,
URL : http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo/index.php?id=323