SaintJacquesInfo

Textes

Le songe de Charlemagne

Paris,BNF, ms. fr. 2617, fol. 118,

L'une des vocations de la Fondation est de mettre à la disposition de tous des textes dispersés et difficiles d'accès et d'en faciliter la compréhension. Elle a ainsi fait publier en 2003 la première et à ce jour encore unique, traduction intégrale du Codex Calixtinus, manuscrit du XIIe siècle conservé à la cathédrale de Compostelle. Cette traduction due à Bernard Gicquel est précédée d'une introduction présentant la genèse de ce manuscrit et suivie d'une postface montrant l'utilisation de ces textes dans les siècles suivants. Ce chapitre proposera des textes dont la publication en librairie ne se justifie pas ou n'est pas possible. Certains seront publiés sans commentaires, il s'agit simplement pour nous d'en faciliter l'accès avec l'espoir qu'il seront utiles à des chercheurs ou des étudiants qui trop souvent ne pensent qu'à travailler sur les chemins.

Ce chapitre comprendra donc des textes qui ont "fait Compostelle". S'y ajouteront des récits de voyageurs passant par Compostelle et des témoignages de pèlerins ainsi que des oeuvres littéraires.

Une place sera réservée à l'Epître de Jacques et aux textes apocryphes de "Jacques". Ils sont intéressants car pendant tout le Moyen Age, ils ont été attribués à l'apôtre Jacques le Majeur, non différencié des autres Jacques du Nouveau Testament et ont été très utilisés, y compris dans la liturgie compostellane.