Saint Jacques info http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo Cette revue a l'ambition de susciter, rassembler et faire connaitre le plus largement possible des travaux de chercheurs, professionnels, étudiants et amateurs, s'intéressant à saint Jacques et à ses cultes, en particulier au pèlerinage à Compostelle, ainsi qu'à d'autres sanctuaires et pèlerinages. Elle enrichit et complète les publications de la Fondation David Parou Saint-Jacques. Elle affirme leur caractère scientifique et assure leur pérennité. La Fondation remercie les personnes qui ont accepté de faire partie du Conseil scientifique de la revue. Ses remerciements vont également à l'INIST dont le concours en permet la parution. fr Transcription du manuscrit de Jean de Tournai (1) http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo/index.php?id=1567 Cette page présente une première partie (folios 1 à 74) de la transcription du manuscrit, réalisée par Fany Blanchet dans le cadre de ses travaux de maîtrise. Les folios suivants seront publiées par la suite. Sat, 13 Aug 2016 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo/index.php?id=1567 Transcription du manuscrit de Jean de Tournai (2) Padoue - Jérusalem http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo/index.php?id=1568 Transcription du manuscrit, (folios 74v à 220r) réalisée par Fany Blanchet dans le cadre de ses travaux de maîtrise. Sat, 13 Aug 2016 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo/index.php?id=1568 Transcription du manuscrit de Jean de Tournai (3), de Jérusalem à Rome http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo/index.php?id=1570 Transcription du manuscrit, réalisée par Fany Blanchet dans le cadre de ses travaux de maîtrise. Folios 220r à 269r. Sat, 13 Aug 2016 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo/index.php?id=1570 Transcription du manuscrit de Jean de Tournai (4), Rome-Compostelle-Valenciennes http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo/index.php?id=1571 Transcription du manuscrit, (folios 269v à 315r) réalisée par Fany Blanchet dans le cadre de ses travaux de maîtrise. Sat, 13 Aug 2016 00:00:00 +0200 http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo/index.php?id=1571 Le Pendu-Dépendu en Normandie http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo/index.php?id=281 Les récits normandsLa traduction du récit du Livre des miracles de saint Jacques du Codex Calixtinus figure dans la traduction qu’en a faite Bernard Gicquel1. Avec le miracle du « Pendu-Dépendu », nous sommes devant un récit qui n’a pas cessé d’avoir des ajouts successifs ou des modifications qu’il est possible de situer dans le temps. Ce thème a été recopié dans divers manuscrits dont certains en Normandie. Derrière ce récit qui se veut tout simple, il y a toute une histoire, un contexte et des données que je ne chercherai pas à expliciter. Cet article présente un inventaire des éléments dont nous disposons en Normandie. Ce thème miraculeux n’est pas propre à saint Jacques et n’est pas la seule propriété de villes comme Santo Domingo de la Calzada, Toulouse ou Tolosa. Pierre Saintyves2 dans En marge de la Légende Dorée a proposé un recensement des récits. Une première version de ce thème est citée par Grégoire de Tours dès le VIe siècle. Le prodige en est attribué à saint Cybard. Pierre Saintyves relate sept versions entre le VIe et le XIe siècle. Ce sont toutes des versions de vies de saints, écrites par des moines. Au XIIe une version figure dans les miracles de sainte Foy de Conques. Il faut attendre le XIIe siècle également pour trouver, semble-t-il, les premières mentions de ce miracle sur le Camino francés en Espagne, attribuées à saint Jacques, sauf une qui l’attribue à santo Domingo de la Calzada, saint Dominique de la Chaussée. Des sportelles (insignes de pèlerinage Mon, 07 Mar 2016 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo/index.php?id=281 Peut-on parler de réseau hospitalier sur le chemin de Compostelle ? http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo/index.php?id=1256 L'idée d'un réseau hospitalier au service des pèlerins de Saint-Jacques a été mentionnée pour la première fois vers le milieu du XXe siècle. Aussitôt émise cette idée fut adoptée et semble ne pas avoir été sérieusement débattue. Il apparaît nécessaire de faire le point à la lumière des connaissances actuelles. La situation apparaît en effet contradictoire aux médiévistes. L'existence de quatre routes historiques jalonnées « d’hôtelleries et hôpitaux » répartis tout au long de leurs tracés est très largement admise. Mais les sources hospitalières médiévales sont quasiment silencieuses sur l’accueil de pèlerins de Galice. Ce silence est devenu de plus en plus lourd au fur et à mesure que se multipliaient les études sérieuses. Comment l’interpréter ? Tue, 01 Mar 2016 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo/index.php?id=1256 Le voyage en Europe de Martyr, évêque arménien au XVe siècle http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo/index.php?id=65 Relation d’un voyage fait en Europe et dans l’Océan Atlantique, à la fin du XVe siècle, sous le règne de Charles VIII, par Martyr, évêque d’Arzendjan1. Ce récit date de la fin du XVe siècle. L'auteur a voyagé de Constantinople à Saint-Jacques en Galice en passant par Rome, Cologne, Besançon, les Flandres, l'Angleterre puis la France et nous dirions aujourd'hui le chemin de la côte vers Compostelle. Puis il s'est rendu à Notre-Dame du Finisterre. Son périple s'est étendu sur sept ans. Quels en étaient les buts en dehors de la dévotion dans les sanctuaires qu'il décrit ? Le lecteur reste sur sa faim. Comment un évêque peut-il être aussi longtemps absent de son siège ? Ce document intéressera tous les curieux et les pèlerins contemporains qui, comme Martyr, cheminent péniblement à pied sur les chemins de Compostelle. Autre question : l'auteur dit « je désirais depuis longtemps visiter le tombeau du saint prince des apôtres ». Il est parti pour Rome. Quand, sous quelles influences a-t-il décidé de pousser jusqu'en Galice en passant par le Nord de l’Europe ? Mon, 29 Feb 2016 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo/index.php?id=65 Cythère ou Compostelle? http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo/index.php?id=74 Aux XVIIe et XVIIIe siècles, les relations entre la France et l’Espagne n’ont pas toujours été amènes. Les prescriptions du concile de Trente (1545-1563) ont créé une coupure majeure dans l’expression de la Foi. Toutes les folies médiévales, honnies des Protestants, sont dorénavant interdites, les saints d’identité douteuse sont oubliés, l’Eglise encadre le peuple au plus près. C’est de début du « grand renfermement » qui vise à cacher les pauvres, la pauvreté étant devenue un vice. Ils sont nombreux, ces pauvres gens, au temps des guerres de Louis XIV qui ont beaucoup appauvri la France. L’Europe se tourne vers l’Espagne restée très catholique et des pèlerins, souvent d’origine modeste, se pressent à Compostelle. Les grands seigneurs n’ont plus aucune raison d’y aller mais, à la Cour où ils s’ennuient, ils continuent d’en rêver. Alors ils s’habillent en pèlerins et embarquent… pour Cythère1. C’est à qui voudra son portrait en ces costumes, sur lesquels les coquilles sont parfois remplacées par des cœurs. Les Grands voient-ils seulement ces « gueux » qui passent ? Ont-ils connaissance des séances de carcan ou de fouet infligées aux pèlerins non munis d’autorisations officielles ? Le parallèle est saisissant entre ces deux mondes, l’un pauvre et l’autre riche, néanmoins à la poursuite du même rêve millénaire d’un ailleurs, tout auréolé de la gloire de saint Jacques… Mon, 29 Feb 2016 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo/index.php?id=74 Méreaux et enseignes de la confrérie Saint-Jacques-aux-pèlerins de Paris (XIVe-XVe siècle) http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo/index.php?id=922 L’hôpital Saint-Jacques-aux-pèlerins utilisait abondamment des méreaux, sortes de jetons qui servaient pour les comptes, et étaient aussi utilisés par milliers lors des distributions de nourriture, de l’attribution des intentions de prières, des foires, des fêtes et même au jeu. Contrairement à une opinion souvent émise, ces méreaux n’étaient jamais distribués aux pèlerins : ils ne peuvent donc en aucun cas constituer un souvenir de pèlerinage. Mon, 29 Feb 2016 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo/index.php?id=922 L’Hôpital Saint-Jacques-aux-pèlerins de Paris, un lieu de pèlerinage. XIVe et XVe siècles http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo/index.php?id=283 Cette étude est réalisée à partir des archives de l’hôpital conservées aux archives l’Assistance Publique des hôpitaux de Paris, principalement les livres de comptes1. Elle rend compte de l’esprit et de la vie qui ont régné dans cet établissement de la rue Saint-Denis. Si l’hôpital fonctionne comme un lieu d’accueil, pour les pauvres passants et les pèlerins, il est aussi un but de pèlerinage en soi, notamment à l’occasion de certaines fêtes. Il est également le siège de la confrérie Saint-Jacques-aux-pèlerins, qui l’a fondé et en assure la gestion. Mon, 29 Feb 2016 00:00:00 +0100 http://lodel.irevues.inist.fr/saintjacquesinfo/index.php?id=283