SaintJacquesInfo

Un puzzle en cours de reconstitution
Une histoire de Charlemagne et de Roland
Racontée par un ensemble de fragments de tapisseries du XVe siècle

Janine Michel

Résumé

Plusieurs musées d’Europe possèdent des morceaux de tapisseries visiblement inspirés de l’histoire de Charlemagne et Roland telle que présentée par la Chronique de Turpin. D’où proviennent-ils ? Quels en ont été les commanditaires ? Comment reconstituer la tapisserie entière ? Janine Michel apporte ici quelques informations en tentant de répondre à ces questions à la suite de ceux qui ont déjà analysé ces éléments.

Texte intégral

Une tapisserie éclatée

Huit musées européens et une collection particulière possèdent des morceaux de tapisseries qui sont tous inspirés par le même thème chevaleresque, l’histoire de Charlemagne et de Roland. Aucun document n’a été retrouvé permettant de situer leur lieu et dates de production, ni leur(s) commanditaire(s). Ce pourrait être un duc de Bourgogne mais rien ne l’indique. Ce sont vraisemblablement de grands et riches personnages de son entourage qui ont pu s’offrir de telles tapisseries.En les comparant à d’autres tapisseries, des spécialistes1, ont permis de les dater de la deuxième moitié du XVe siècle, et pensent qu’elles proviennent de Tournai dont le musée possède un fragment énigmatique. Une analyse picturale détaillée permet de penser qu’il s’agit non pas d’une seule tapisserie mais que la même œuvre a pu être reproduite trois fois.

  • 1  - Marthe Crick-Kuntziger et Fernand Desonay, « L(...)

Mission et exploits de Charlemagne

Les tapisseries ou fragments de tapisseries présentés ici sont inspirés de l’Histoire de Charlemagne et de Roland de l’archevêque Turpin. En suivant la chronologie de la Chronique de Turpin, le premier fragment, une tapisserie qui semble presque complète, appartenant à une collection particulière, représente le songe de Charlemagne.

    Le songe de Charlemagne et son départ pour l’Espagne 

    Collection particulière, 335 x 374 cm. (vendu par Christie’s le 27 juin 1974).

        L'état du document photographique rend difficile la lecture de la fin du texte du cartouche. La collaboration de plusieurs lecteurs permet de faire la proposition encore incomplète suivante :

          quarante chevalliers veillier faizoit le roi d'empriés son lit plus ne penssoit soi travillier ne prendre en guerre son delit

            lors saint Jaques vint et lui dist qu'il allast o