SaintJacquesInfo

Patrimoine mondial

Plaque du patrimoine mondial à Saint-Jean-Pied de Port

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1993, l'UNESCO a inscrit le Camino francés et un ensemble de villes, villages et monuments sur la liste du Patrimoine mondial.

Pour ne pas être en reste, la France a souhaité l'inscription des chemins en France. Elle l'a obtenu, en 1998, par un artifice consistant à inscrire 71 monuments et 7 tronçons de chemins contemporains. L'ensemble a été considéré comme un Bien unique auquel a été donné le nom qui satisfaisait la France " Les chemins de Compostelle en France ". Depuis, des plaques ont été apposés sur les monuments, indiquant leur inscription " au titre des chemins ", celle-ci étant donc première, contrairement à la décision. Mais cette inscription pose problème car l'UNESCO souhaite appliquer ses règles de gestion aux monuments. Or la majorité d'entre eux n'a rien à voir ni avec les chemins, sauf à les considérer comme des balises sur les chemins contemporains ni avec Compostelle.

L'UNESCO menaçant la France de désinscription des chemins, des décisions ont été prises en 2013 et 2015 pour tenter de remédier aux erreurs initiales. Elles manifestent la volonté de persister dans l'erreur initiale.